Loading...

Villa du docteur Kuhn (Strasbourg)

From Archi-Wiki

98 Route du Polygone

Image principale
"2012-11-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
"2012-11-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
Chargement de la carte...

Date de construction 1902 à 1903
Architecte Eugène Haug
Albert Brion
Entrepreneur Adam Bürkmann
Structure Immeuble

Date de rénovation 11/2012
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Villa du docteur Kuhn1

Date 1902 à 1903
Architecte Eugène Haug
Albert Brion
Entrepreneur Adam Bürkmann

A l’origine, ce petit immeuble qui fait l'angle avec l'Avenue Léon Dacheux [archive], était la maison particulière du docteur Kuhn, dont la pièce de consultation et la salle d’attente occupaient le rez-de-chaussée, aujourd’hui occupé par un commerce.

Les architectes Brion et Haug , situés 7, rue Kageneck, sont les auteurs des dessins et plans.

On voit qu'à l’angle était conçu un oriel pourvu de solides consoles, et surmonté d’un toit en tour, orné de deux épis de faîtage.

L’entrepreneur Adam Bürkmann, situé route du Polygone, élève l’édifice.

Le commanditaire est Mr Kuhn, docteur en médecine, qui assure sa consultation au rez-de-chaussée. Il demandera ensuite aux mêmes architectes de lui construire une écurie (Stallgebäudes) sur son terrain.

L’autorisation de construire pour la maison est accordée le 16.6.1902. La construction est achevée au 25.6.1903.

Dès 1913, on assiste à une modification complète du rez-de-chaussée, qui est transformé en magasins et vitrines, pour Emile Antoni, par l’entreprise de construction de Charles Urban, située 15, rue du Neufeld. Le commanditaire, qui est sans doute devenu propriétaire de la maison, est un quincailler (Eisenwaren und haushaltungsartikel, Emaille und Polechwaren).

Le dossier est silencieux sur la période de la Guerre, mais on peut supposer que la bâtisse a souffert lors des bombardements du 6 septembre 1943. Peut-être la disparition de l’oriel date-t-elle de cette époque, mais cela est à confirmer.

Après guerre, dès janvier 1948, on trouve au rez-de-chaussée André Becher qui tient un magasin de Confection-Bonneterie « Chez André », et qui procédera par la suite à des transformations de son magasin.

Dans les années 1990 on trouve au rez-de chaussée la boutique de Prêt-à Porter Féminin « Tentation ».

Réfection de la toiture

Date 11/2012

Réfection de la toiture

Etat actuel

Date 2015

Le toit est à présent rutilant, après sa complète réfection.

L'immeuble n'a plus qu'une lointaine ressemblance avec la villa d'origine du docteur Kuhn, qui était pourvue d'un oriel d'angle, surmonté d’un toit en tour...

Au rez-de-chaussée, on trouve aujourd'hui une agence d'assurance.

Références