Loading...

Personne:Pierre Klein

From Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 2 juin 1897
Date de décès 2 février 1962
Métier sculpteur


Biographie

Sculpteur

Pierre Paul Klein est né le 2.6.1897 à Strasbourg, fils d'André Klein, chef de chantier, puis chef de la police du bâtiment, et de Marie Paule Bronland.

Il épouse le 1.10.1938 à Strasbourg Jeanne Marguerite Yvonne Harlfinger, d'où 2 enfants.

Il est décédé le 2.2.1962 à Strasbourg.

Après des études secondaires au collège St-Etienne, il est entré à l'Ecole des Arts décoratifs de Strasbourg (1913-1915). Par la suite il fit un stage pratique à l'atelier de sculpture de l'Oeuvre Notre-Dame (1915-1917). Après sa mobilisation dans l'Armée allemande, il fréquenta l'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts à Paris, section sculpture, sous la direction du professeur J. Boucher.

Retourné à Strasbourg, il ouvrit un atelier, 259 route de Colmar, à la Meinau. Il a travaillé pour l'Office d'habitation de la Ville, pour les Monuments historiques (Collégiales de Thann et de Colmar), pour la nouvelle gare de Saint-Louis, le nouvel hôpital de Saverne et le lycée Koeberlé à Sélestat.

En 1934, il est entré comme enseignant à l'Ecole des Arts décoratifs, et donna aussi quelques cours à l'Ecole nationale des ingénieurs, rue Schoch. Il tomba malade en 1960 et prit sa retraite en 1962., décédant peu de temps après.

Parmi ses oeuvres, il faut noter :

- le monument aux morts de Thann

- la statue de Luther pour l'église Saint-Martin de Mulhouse1

- le monument funéraire de l'évêque Charles Eugène Ruch,

- les bustes de M.Picard, architecte de l'Esca, d'Alfred Pauli, artiste peintre et sculpteur, du docteur Philipidès, les médaillons du pasteur J.F.Oberlin et de Louise Scheppler au Ban-de-la-Roche, la Vierge aux bras étendus à la crypte de la cathédrale, la Vierge à la chapelle du Foyer de l'étudiant catholique à Strasbourg, celle du moulin du collège de Zillisheim et de nombreuses autres oeuvres tant en bois qu'en pierre,

- on mentionnera en particulier la sculpture d'un personnage féminin au faîte d'un immeuble d'angle, 8 rue du Travail, à Strasbourg.

Il était d'un tempérament réservé et aimant à vivre incognito. Il était Chevalier des Arts et des Lettres (1938), officier dans l'Ordre des Palmes académiques (1947) et détenteur de la Médaille d'honneur départementale et communale d'argent (1960).


Adresses liées

Personnes liées

Source

- François Joseph Fuchs, in n° 21 du Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, page 1994


Références

  1. Cette statue est évoquée, avec une photo, mais sans mention de l'auteur, dans l'ouvrage collectif : Protestants d'Alsace et de Moselle, Lieux de mémoire et de vie, éd. Oberlin / saep, 2006, page 233. Elle serait l'unique pour un lieu de culte en Alsace. Une autre statue de Luther se trouve à Strasbourg sur le fronton du Palais Universitaire

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.