Loading...

Personne:Charles Winkler

From Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 31 octobre 1834
Date de décès 23 février 1908
Métier architecte


Biographie1

Architecte

Charles / Karl, Frédéric Antoine Auguste Winkler est né le 31.10.1834 à Dinkelsbühl, Bavière, Allemagne, fils de Franz Winkler, administrateur des forêts (Forstrat), et de Joséphine Reinbrechter.

Il s'est marié le 22.2.1865 à Haguenau avec Marie Adélaïde Louise Herrmann, fille d'un juge de paix de Haguenau.

Il est décédé le 23.2.1908 à Colmar.

Il fait ses études d’architecture aux écoles polytechniques de Nuremberg et de Munich. Puis il suit à Paris, à l’Ecole des Beaux-Arts, des cours d’histoire de l’art et d’architecture, travaillant dans l’atelier du célèbre architecte Jean Baptiste Lassus.

Il acquiert la nationalité française en 1864 et fut nommé la même année architecte municipal de Haguenau. Après 1870, il prit place dans la nouvelle administration des Travaux publics allemande et fut muté à Strasbourg comme architecte départemental (Landbaumeister). Il fut chargé de l’architecture publique, mais aussi du services des Monuments historiques.

Après le refus par le Ministère d’une nomination, il donna sa démission pour se retirer à Colmar (1875), où il se fit inscrire comme architecte agréé (Bauinspektor), recommandé pour les constructions publiques. Et dès 1875, il fut chargé de la surveillance, de la conservation et de la restauration des monuments historiques pour le Haut et le Bas-Rhin.

Il était conservateur des Monuments Historiques d'Alsace. Il est l'un des architectes qui a dessiné l'ancien Palais de Justice. Il est chargé en 1891 d'un projet de restauration du Château du Haut Koenigsbourg. Il réalise quelques études préliminaires, malheureusement, faute de moyens financiers, le projet n'aboutira pas.

Il fut parfois dénnommé le Viollet-Le-Duc alsacien en raison du grand nombre d’églises qu’il a élevées ou restaurées en Alsace. La liste est si longue qu’à l’exception d’une restauration, on ne retiendra parmi ses principaux travaux que les constructions :

- Eglise néo-gothique mémoriale de la paix à Froeschwiller.

- Restauration de l’église d’Ottmarsheim.

- Eglise néo-gothique paroissiale de Morschwiller-le-Bas (1877-1878).

- Eglise néo-gothique paroissiale de Mutzig (1879-1880).

- Eglise paroissiale néo-romane de Guéberschwihr

- Eglise néo-romane de pélerinage Saint-Morand, près d’Altkirch (1884-1886).

- Eglise de garnison Sainte-Geneviève, à Mulhouse, en style néo-gothique.

- Eglise néo-gothique à Cernay.

- Eglise néo-gothique Saint-Joseph, à Colmar (1896-1900).

- Eglise paroissiale néo-romane de Saint-Louis-lès-Bitche, Moselle (1897-1902).

La seule construction civile importante de Winkler est la reconstruction en 1872-1873 de la façade du tribunal régional partiellement brûlée par les bombardements (ancien commissariat central, rue de la Nuéee Bleue, à Strasbourg).

Winkler s'est installé comme architecte libéral à Colmar tout en restant architecte des Monuments Historiques. Il prend sa retraite à Colmar en 1899. Il y présidera la Société Schongauer, qui gère le musée Unterlinden.

On consultera avec profit la fiche de la DRAC proposée en lien ci-dessous, qui est due à l’historien François Igersheim, qui est également l’auteur de la riche notice du Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne.

On proposera enfin comme image un projet de cathédrale à deux tours, exécuté par Charles Winkler en 1880, et qui est à admirer dans le cadre de l'exposition "néogothique ! Fascination et réinterprétation du Moyen Âge en Alsace (1880-1930) ", à la BNUS.

La légende de cette image précise qu'on trouve des projets de construction de la seconde tour durant tout le XIXe siècle, aussi bien dans l'esprit romantique que dans une perspective scientifique. Pour sa projection, l'architecte Charles Winkler se base sur le dessin B de la cathédrale attribué à Erwin von Steinbach.

Adresses liées

Sources

- François Igersheim et Niels Wilcken, in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 40, pages 4263-4264.

- François Igersheim, in fiche de Documentation et Patrimoine de la DRAC Alsace [archive], site consulté le 29/03/2017.

- Strasbourg 2000 ans d'Art et d'Histoire, Balades strasbourgeoises,

- Site internet du C.R.D.P.

- "Strassburg und seine Bauten", page 430,

- Etat civil numérisé du Bas-Rhin-Adeloch.


Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

24 months ago
Score 0
Merci beaucoup pour ce lien précieux, que j'intégrerai dans la fiche, ainsi que quelques compléments trouvés dans la très riche biographie trouvée dans le NDBA n° 40, dès que possible.

Jocelyne BOES

24 months ago
Score 0

Ch. Winkler s'est installé comme architecte libéral à Colmar tout en restant architecte des MH. Il prend sa retraite à Colmar en 1899. Il y présidera la Société Schongauer, qui gère le musée Unterlinden.

D'autres éléments de biographie, notamment sa formation en lisant: "Charles Winkler, architecte des Monuments historiques et conservateur", article sur le site Documentation et patrimoine DRAC Alsace.

Lien pour le site: https://docp...13-7-winkler [archive]