Loading...

Personne:Adolphe Weyer

De Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 22 juin 1827
Date de décès 1874
Métier architecte



Biographie

Architecte

Adolphe Weyer est né le 22.6.1827 à Strasbourg (n° 17 Krutenau), fils de Jean André Weyer, 22 ans, maître maçon et de Marie Sophie Sharenberger, 27 ans. Il sera légitimé par le mariage de ses parents qui aura lieu le 26.11.1828 à Strasbourg. André Weyer, le père, sera ensuite architecte et en particulier le maître d’œuvre de la Manufacture des Tabacs (1849-1852).

Il épouse Sophie Caroline Hassenclever, qui poursuivra ses activités une fois veuve.

Il décède en 18741.

Adolphe Weyer était architecte, comme son père2 et c’est lui qui termina la Manufacture des Tabacs de Strasbourg en 1866, œuvre commencée par son père (1849-1852). Après la défaite de 1870, en 1871, Adolphe Weyer qui était conseiller municipal depuis 1865, adjoint dans la Commission municipale, poursuit sa tâche aux Bâtiments, avec l’entrepreneur des travaux publics Louis Hueber, âgé de 50 ans.

Dans la rubrique professionnelle des annuaires d’adresses de Strasbourg de l’année 1874, il est décrit ainsi dans la rubrique des entrepreneurs : « Adolphe Weyer, 1, rue du Noyer, architecte, entrepreneur de constructions et de dragages. Chantier près le Tivoli, route de Schiltigheim ». Après son décès en 1874, on trouve dans l’annuaire de 1875, sa veuve , dans la rubrique des architectes : « Weyer gb Hassenclaver, Soph. Caol., Ww., Nussbaumg. 1 / 3 » ;

Enfin, d'après un article des Dernières Nouvelles d'Alsace du 6.4.20163., Adolphe Weyer est l'architecte de la gare de Brumath, construite en 1850, inoccupée depuis 1997, et menacée de démolition.


Adresses liées

Personnes liées

Références

  1. Date donnée par plusieurs sources fiables, mais qui n'a pas pu être trouvée dans l'Etat civil de Strasbourg
  2. Il semble, mais c’est à confirmer, qu’il ait fait partie de la promotion 1849 des architectes élèves de l’Ecole des Beaux-Arts
  3. DNA du 6/4/2016 [archive], consulté le 21/01/2019

Autres sources

  • Histoire de Strasbourg des origines à nos jours, éd. des Dernières Nouvelles d’Alsace, vol. 4, 1982, page 210.
  • Etat-civil numérisé du Bas-Rhin Adeloch, - Annuaires d’adresses de Strasbourg, AVCUS.

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.