Loading...

Palais de la Musique et des Congrès (Strasbourg)

De Archi-Wiki

avenue Schutzenberger

Image principale
« 2011-08-00 » contient une séquence qui ne peut pas être interprétée avec une matrice de correspondance disponible pour les composants de date.
« 2014-09-00 » contient une séquence qui ne peut pas être interprétée avec une matrice de correspondance disponible pour les composants de date.
Chargement de la carte...

Date de construction 1973 à 1975
Architecte Paul Ziegler
François Sauer
André Dahan
Courant architectural contemporain

Date de extension 1989
Structure Bâtiments publics
Courant architectural contemporain

Date de rénovation 8/2011

Date de construction 9/2014
Consultez les 11 actualités de l'adresse


Information

Date 1962 à 1965
Architecte Le Corbusier

Le Corbusier fut sollicité pour élaborer un projet pour le futur Palais des Congrès. Malheureusement il mourut en 1965 avant d'avoir pu achever l'élaboration du projet.

Le projet était très différent de ce qui a été finalement construit.

On peut lire dans les mémoires du maire Pierre Pflimlin les circonstances de la commande et son cheminement :

«En 1962, année où est intervenu l'accord avec André Malraux concernant la cathédrale, nous avons envisagé de construire un palais de la Musique et des Congrès. Pour l'élaboration de ce projet, je me suis adressé d'abord à Le Corbusier, qui avait ouvert à l'architecture des voies nouvelles. Je connaissais, pour les avoir visitées, plusieurs de ses réalisations, notamment le palais des Congrès de Berlin, oeuvre originale que l'humour berlinois a baptisée «l'huître enceinte», et la «Cité radieuse» de Marseille, que les Marseillais appellent la «maison du fada». Par des publications, je connaissais la ville de Chandigarh, construite par Le Corbusier en Inde.

Je rendis visite à Le Corbusier avec quelques collègues, dont Germain Muller. Il nous reçut dans son atelier de la rue de Sèvres. Le Corbusier était bougon; pour parler franc c'était un ours. Il m'exposa longuement les déboires qu'il avait eus avec l'administration et conclut qu'en aucun cas il n'accepterait le moindre contact avec aucune administration, qu'elle fût municipale ou étatique. Il voulut bien ajouter qu'il consentirait à travailler en liaison, avec moi personnellement. Quelques jours plus tard, Le Corbusier vint à Strasbourg où il visita le terrain sur lequel nous envisagions de faire bâtir le futur Palais. C'était un terrain situé en bordure d'une grande place, la place de Bordeaux. La réaction de Le Corbusier fut immédiate. Il nous conduisit au milieu du terrain, à quelque distance de la place et des voies les plus proches. Ce terrain bordé par une rivière lui plut. Dans son carnet où il avait tracé une esquisse, il écrivit le mot «beau». Je revis Le Corbusier à plusieurs reprises. Il continuait de bougonner, mais je n'eus avec lui aucun conflit. Il élabora un avant-projet et fit confectionner une maquette. Malheureusement il mourut en 1965 avant d'avoir pu achever l'élaboration du projet». (extrait du livre Le Corbusier et le Palais des Congrès de Strasbourg par Richard Klein [archive])

Palais de la Musique et des Congrès

Date 1973 à 1975
Architecte Paul Ziegler
François Sauer
André Dahan

La construction d'une "maison des congrès" avait été initialement attribuée à l'atelier Le Corbusier. L'architecte suisse décéda en 1965.

En 1971, l'affaire fut confiée au service municipal d'architecture. Les travaux de construction de verre et de béton furent lancés en juillet 1973.

Le chantier a connu une péripétie notable lorsqu'il a fallu revoir les plans et opérer une démolition pour créer une fosse d'orchestre conditionnant l'attribution d'une subvention.

Inauguration par Pierre Pfimlin le 16 octobre 1975 (D.N.A.)

Statue

Date 1981
Sculpteur Henry Moore

"Lying figure in two pieces : cut" (figure en deux parties : coupez) sculpture en bronze de Henry Moore datant de 1981 et mise en place le 26 novembre de la même année.

Figure humaine monumentale aux formes généreuses, qui exprime le dialogue entre le plein et le vide, l'interne et l'externe, et témoigne du jeu des forces qui président à la métamorphose de l'humanité.

le sculpteur a choisi lui-même, en automne 1980 avec son assistant Michel Muller, l'emplacement de la statue placée sur un socle en marbre.1

Extension en 1989

Date 1989

construction d'une 2e salle,la salle Schweitzer, de 900 places.

Projet d'extension

Date 2010
Agence d'architecture Rey-Lucquet (Atelier d'architecture)

La Ville projette de restructurer et d'agandir le PMC de 8 000m².

Le budget prévisionnel est de 54 500 000 €uros + 14 500 000 €uros optionnels.

L'estension prévoit une salle de 600 m², une surface d'exposition de 3 000 m², un espace de restauration passant de 1500 à 2400 places et des locaux tertiaires.

L'aile Erasme sera principalement dédiée à la musique et l'aile Schweitzer passant de 900 à 1200 places dédiée principalement aux congrès.

Les travaux devraient démarrer fin 2012 pour un achèvement fin 2014.

Rénovation de l'éclairage de la Salle Erasme

Date 8/2011

La Salle Erasme a un nouvel éclairage en leds en remplacement de celui d'origine datant de 1974 et obsolète.

Les travaux ont coûté 500 000 €.

Financement de l'extension

Date 9/2014

La Région Alsace participe à hauteur de 5,4 millions d'euros, l'Etat 1 million, le Conseil Général du Bas-Rhin 8 millions et la CUS 40,5 millions.2

Tapisserie

Date 26/1/2015
Peintre Marc Petit

Tapisserie accrochée au premier étage.

Références

  1. balades strasbourgeoises
  2. DNA du 16/09/201 [archive]4

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Anne-françoise auberger

Il y a 14 mois
Pointage 0
Le gros-oeuvre du chantier de rénovation sera livré fin juillet par Pertuy Construction, après une année de travaux (qui en dureront trois); rappelons que l'objectif principal est de " faire de Strasbourg la deuxième ville française en matière de congrès, juste derrière Paris".1

Aw2mw bot

Il y a 14 mois
Pointage 0
très très belle sculpture, je l'ai dessinée souvent, avec des enfants aussi... dommage qu'elles soit loin du centre, et le Palais des Congrès si laid... surtout de ce côté
  1. DNA du 24/06/2014