Loading...

7 rue Pierre et Marie Curie (Mulhouse)

From Archi-Wiki

7 rue Pierre et Marie Curie

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1911 à 1925
Architecte Baumeister Maurice
Ingénieur société Zublin
Verrier d'art Joseph Ehrismann
Structure Bains publics / Piscine / Thermes

Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 21/2/2008
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction

Date 1911 à 1925
Architecte Baumeister Maurice
Verrier d'art Joseph Ehrismann

En 1911, la ville décide de la construction d'un établissement de bains. Maurice Baumeister, architecte de la ville, est chargé du projet. Après une interruption de chantier au cours de la Première guerre mondiale, l'établissement est inauguré en 1925. Il comprend deux bassins de natation, des cabines avec baignoires et des bains romains au premier étage. Réalisés en 1925, les vitraux de Joseph Ehrismann garnissent les baies du hall et celles des bains romains. L'édifice a conservé son réseau d'adduction d'eau et sa chaudière à vapeur

Un dossier d'inventaire conclut à l'évidente influence des établissements de bains strasbourgeois, construits de 1906 à 1908 par Fritz Beblo, architecte de la ville. Ces deux réalisations partagent également le même bureau d'ingénieur en béton Ed. Zublin de Strasbourg (la structure de ces deux bâtiments est en béton armé)1.

Piscine Pierre et Marie Curie

Portant le nom "Piscine Pierre et Marie Curie", cette structure est gérée par Mulhouse Alsace Agglomération. Les bains ont gardé les deux piscines, le bain romain et des cabines de douches et de baignoires, mais la partie médicale n'est plus accessible. Cependant dans l'ensemble, peu de choses ont changé si ce n'est les verrières d'origine qui ont hélas disparu2.



Inscription sur la liste supplémentaire des Monuments Historiques3

Date 21/2/2008

L'établissement des bains en totalité, y compris les éléments immeubles par destination, les boiseries, ferronneries, vitraux, luminaires, les sols, les dispositifs techniques et tout autre élément de second oeuvre, ainsi que la chaudière à vapeur et le bâtiment annexe qui l'abrite avec sa cheminée (cad. KO 14) : inscription par arrêté du 21 février 2008.

Références

Lien externe

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.