Loading...

Bains municipaux (Strasbourg)

From Archi-Wiki

9 rue Prechter, 10 boulevard de la Victoire

Image principale





Chargement de la carte...

Date de démolition 1903
Structure Bâtiment militaire

Date de construction 1905 à 1908
Architecte Fritz Beblo
Ernst Fettig
Structure Bains publics / Piscine / Thermes

Date de extension 1908 à 1910
Architecte Fritz Beblo
Structure Bains publics / Piscine / Thermes

Date de construction 1940
Sculpteur René Hetzel
Structure Statue/sculpture/oeuvre d'art

Date de rénovation et restauration 2018 à 2021
Architecte Chatillon architectes

Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 10/10/2000
Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 8/10/2012
Classement Monument Historique 20/12/2017
Consultez les 21 actualités de l'adresse


Démolition

Date 1903

A cet emplacement se trouvait l’ancienne caserne Fischer, démolie pour construire les bains municipaux1.

Sur un plan de 1902 la caserne figure encore.

Bains municipaux2

Date 1905 à 1908
Architecte Fritz Beblo
Ernst Fettig

Ce superbe établissement de Bains municipaux était une des pièces maîtresses du programme urbanistique du socialisme municipal strasbourgeois.

La construction s'est déroulée de 1905 à 1908 selon les plans de l'architecte Fritz Beblo. Le collaborateur et architecte Ernst Fettig c'est occupé d'une partie des plans, selon le plan général de Beblo, et surtout de la riche ornementation des bains3. Le bâtiment a été inauguré en grandes pompes le 1er Août 19084.

La placette créée devant le bâtiment devait permettre d'éventuels aménagements futurs.

La vaste rotonde où se trouve l'entrée fait référence à celle du château de Biebrich. Lorsque Beblo résidait à Traben-Trarbach (Allemagne) pour son stage d'architecture (1899), il travaille sur le château des princes électeurs, ancienne résidence de l'évêque de Mayence. C'est un édifice que Beblo n'aime pas en raison de son style pompeux et ostentatoire. Mais il apprécie le château de Biebrich situé quasiment en face dont il se souviendra pour les bains municipaux5. La rotonde originale est surmontée de statues, celle de Strasbourg possède des pyramidions.

La rotonde est flanquée de deux corps de bâtiments, non symétriques, avec un étage en retrait, surmonté de hautes toitures et des tuiles en queues de castor (biberschwanz). Les ailes sont surmontées d'une terrasse avec une balustrade scandée de pommes de pin, symbole de longévité. Le style de ces ailes est d'influence régionaliste.

La façade fait référence au style baroque, tout en l'insérant dans le courant du Heimatschutz qui prônait le régionalisme et une insertion harmonieuse dans son environnement6.

Influence et postérité

A l'échelle de la France, les bains municipaux constituaient à l'époque de leur construction un établissement tout à fait exceptionnel. Cela dit, il faut relativiser, Strasbourg était allemand à cette période et d'autres villes allemandes étaient équipées de bains comparables. Strasbourg a eu la chance d'avoir un intérieur préservé jusqu'à sa récente rénovation (2018, voir ci-dessous).

L'intérieur du bâtiment est d'une grande fonctionnalité, il reprend la disposition tripartie du modèle de Beblo, les bains municipaux de Munich (Müller'sches Volksbad). Ceux-ci ont été conçus entre 1897 et 1901 par l'ingénieur Carl Hocheder3,7. Les bains munichois ont été conçus grâce à la donation de l'ingénieur munichois Karl Müller (d'où leur nom), alors que les bains strasbourgeois ont été financés par la Ville de Strasbourg.

Les bains de Mulhouse (1911-1925) se sont inspirés des bains de Strasbourg8.

L'intérieur du bâtiment en Allemagne ressemble beaucoup aux bains strasbourgeois avec ses lucarnes cintrées caractéristiques (1913-1915 par l'architecte Wilhelm Jost)9.

Les Archives de la ville et de la CUS ont numérisé les plans, une partie de ceux-ci est accessible via ce lien.

Aile médicale

Date 1908 à 1910
Architecte Fritz Beblo

Après l'achèvement des bains, une aile médicinale est ajoutée perpendiculairement au bâtiment principal, à gauche de la façade10.

Cette aile est plus urbaine, avec trois étages. Au dernier niveau se trouvait le logement du directeur.

L'édifice, comme c'est souvent le cas chez Beblo, dispose de baies aux formes variées (oculus, cintrée, quadrangulaire). Sur ce bâtiment, elles sont souvent de taille importante.

Au centre du pignon du bâtiment sur rue, se trouve un grand bas relief représentant probablement le dieu grec de la médecine Asclépios. On le voit représenté avec un gourdin et à ses pieds des serpents.

Deux statues de femmes debout

Date 1940
Sculpteur René Hetzel


Deux sculptures représentant une « Femme Debout », réalisées par René Hetzel, et achetées par la Ville de Strasbourg, ornent depuis 1940 le Hall des Bains Municipaux.

Celle de droite (en entrant) est complètement dénudée, et replie son bras droit sur un de ses seins. Seul un bandeau fleuri orne sa tête. Sa jambe gauche repliée sur sa jambe droite lui donne une attitude quasi nonchalante, mais en même temps son corps est altier et d’allure athlétique.

Celle de gauche (en entrant) est également dévêtue, mais tient un tissu dans son dos avec sa main droite relevée, alors que la main gauche se cache derrière son corps. Elle ne porte pas de bandeau fleuri à sa tête. Ses formes sont plutôt "généreuses" et elle semble plus détendue que l’autre femme, et d’allure moins « athlétique ».

La différence entre ces deux femmes n’est peut-être qu’un effet de contraste recherché, mais pourrait éventuellement avoir une autre signification. Le génie de l’artiste étant de toujours préserver une part de mystère, on n’en saura sans doute jamais plus.

On peut être impressionné de voir comment l’artiste a réussi à intégrer ces deux nus dans ce hall d’accueil. Peu de visiteurs se doutent en effet du nombre conséquent d’années qui séparent la construction de l’édifice (1908) et la date de création de ces statues(1940).

Il faut dire que le style de ces femmes debout est très « sage » , ou mieux, apaisé, rejoignant « la pureté d’un art égyptien et grec pré-classique que René Hetzel admirait tant » , mais qui ne résume pas, loin de là, l’ensemble de son œuvre11.

Monument Historique12

Date 15/2/2018

Bains municipaux : bâtiments des bains et des bains médicaux : extérieurs : façades et toitures, y compris l'escalier principal avec ses lampadaires, solarium, cours anglaises et mur d'enceinte ; bâtiments des bains : intérieurs : éléments suivants avec dallages, carrelages, menuiseries et robinetterie d'origine : rotonde d'entrée avec ses dégagements, deux bassins de natation avec leurs dégagements, douches pédiluves, vestiaires, totalité des installations des bains romains, bains en baignoires d'origine (premier étage, ailes est) ; bâtiments de bains médicaux : intérieurs : grande salle d'hydrothérapie, y compris les deux piscines, les douches et la robinetterie (rez-de-chaussée) ; bâtiments de la chaufferie : façades, toiture et cheminée.

Une plaque a été inaugurée le 21 juin 2018 par le maire Roland Ries13

Visite exceptionnelle Archi-Strasbourg

Date 29/4/2016

Sous la conduite de Mme la directrice et d'Alexandre Kostka, une visite de l'établissement a été proposée par Archi-Strasbourg le 29 avril dernier.

Petit retour en photo, merci à nos guides de nous avoir permis d'accéder à des lieux privilégiés.

Restauration et rénovation

Date 2018 à 2021
Architecte Chatillon architectes

Les bains municipaux ont fait l'objet de gros travaux de rénovation et d'une restauration minutieuse entre 2018 et 2021 permettant de redonner au lieu son lustre. De nombreux éléments d'origine ont été conservés (carrelage, tuyauterie, volumétrie).

L'accès entre le grand bassin et le petit bassin a été rendu possible à travers une arcade.

L'agence chargée des travaux est Chatillon architectes. Le montant des travaux s'élève à 28 millions HT14.

L'aile médicale n'a pas encore été réhabilitée, elle fait l'objet d'un volet travaux séparé.

Suivi des travaux (2018-2021)

Références

  • Mémoire de fin d'étude, école d'architecture, Liane Zoppas, 1997

Annexes

Liens externes

Bibliographie

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

57 months ago
Score 0
Petite précision : il y avait une raison toute pragmatique pour réaliser cette manoeuvre : j'ai en effet remarqué qu'en reliant une personne (René Hetzel) à une section (en l'occurence, ici : "Deux statues de femmes debout"), cela ne fonctionne pas lorsque la dite section se trouve dans "actualités".

Wilfred HELMLINGER

57 months ago
Score 0
Ayant retrouvé les deux statues de femmes de René Hetzel "perdues" au milieu de pas moins de 22 actualités, j'ai choisi de les réinstaller dans la rubrique Adresse, plus consultée.

Burckel

59 months ago
Score 0
D'après un article des DNA du 12/1/2018 les bains sont classés depuis le 20/12/2017, mais cela ne figure pas encore sur la liste de la DRAC, site consulté le 14/1/2018.

Baptiste RIVIERE

64 months ago
Score 0
Reportage vidéo de France 3 Alsace du 01/07/2015: http://franc...asbourg.html [archive]

Utilisateur anonyme #1

64 months ago
Score 0

Lire article de J.F Gérard sur Rue 89 Strasbourg du 19 juin 2015 + nombreuses photos.

" On a visité les Bains municipaux. La partie belle et la partie moche "

Aw2mw bot

64 months ago
Score 0

Bonjour,

Je suis actuellement en préparation de diplôme d'architecture d'intérieur / Scénographie.

Et j'ai choisi ce bâtiment mythique de Strasbourg. Je suis entrain de créer une exposition de mise en valeur architecturale d'une part, et d'autre part une exposition sous forme de circuit permettant de découvrir les bains sous un autre angle avec de nouveaux visuels.

Je viens donc vers toutes personnes susceptibles d'avoir des informations, documents (photos, plan, 3D..).

Je suis joignable par mail : camille.bouchain@laposte.net [archive]

Roland burckel

64 months ago
Score 0
Voir l'article des architectes Didier Laroche et Liane Zoppas paru dans le journal Rue 89 du 16/2/2015 [archive]

Anne-françoise auberger

64 months ago
Score 0

La municipalité envisage de ressortir le dossier de la piscine qui continue à se dégrader. Une société locale devrait être créée, qui permettrait de distinguer une partie publique avec bains et douches, et une partie fitness et bien-être avec financement privé.

(DNA du 28/08/2014) [archive]

Anne-françoise auberger

64 months ago
Score 0
Documentaire sur l'histoire et les ambiances de l'établissement, Balnéum,mémoires de bains, diffusé ce samedi 12 avril à 15H20 sur France 3 Alsace.

Aw2mw bot

64 months ago
Score 0

Très belles photos.

Hello Liane.

Aw2mw bot

64 months ago
Score 0

Chaque fois que je viens à Strabourg je viens faire un tour dans cet endroit magique pour me ressourcer. Je conseille à chaque personne qui se rend dans cette jolie ville de venir y passer un moment. C'est un lieu à connaître et qui marque les esprits.

La circulation des personnes dans les piscines est bien pensée. A lyon nous n'avons rien de pareil. Son esthétique et son esprit nous plonge dans un autre temps. Merci de conserver cet endroit encore longtemps. Il marque son temps. Ce serait une erreur de s'en séparer. Sa vocation est populaire il faut la conserver. Elle garde ainsi tout son sens.