Loading...

5 Rue Denfert-Rochereau (Boulogne-Billancourt)

From Archi-Wiki

5 rue Denfert-Rochereau et 15 allée des Pins

Image principale


Chargement de la carte...

Date de construction 1923 à 1927
Architecte Le Corbusier
Pierre Jeanneret
Structure Maison
Courant architectural Mouvement moderne

Date de construction 1933 à 1936
Architecte Georges-Henri Pingusson
Structure Immeuble
Courant architectural Style paquebot
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction d'une villa

Date 1923 à 1927
Architecte Le Corbusier
Pierre Jeanneret

M. et Mme Paul Ternisien font construire, sur cette parcelle triangulaire, à angle très aigu, entre deux rues, entre 1923 et 1927 une villa par Le Corbusier et Pierre Jeanneret1.

Ce bâtiment doté d'un étage et d'une toiture terrasse a été démoli dès la décennie suivante.


Construction d'un immeuble

Date 1933 à 1936
Architecte Georges-Henri Pingusson

Quelques années plus tard le même couple Ternisien demande à l'architecte Georges-Henri Pingusson d'édifier un immeuble à la place de la villa1. La façade principale donne sur la rue Denfert-Rochereau. La façade à l'arrière donne sur l'Allée des Pins qui est une voie privée.

Ingénieur en électricité en 1914, Pingusson est sur le front lors du premier conflit mondial. Il poursuit ses études tardivement, en 1920, à l’ENSBA (Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts), il a alors 26 ans. Il a pour professeur Gustave Umbdenstock, l’un des plus fervents opposants à l’architecture moderne1.

Pourtant Pingusson s’engagera avec succès avant la Seconde Guerre mondiale, dans le mouvement de l’architecture moderne1.

Pingusson conserve de l’édifice des frères Jeanneret la pointe sur un niveau, à l’angle entre deux rues. Il en profite pour édifier un immeuble au vocabulaire maritime. L’immeuble comporte deux logements par palier desservis par un escalier hélicoïdal. En façade, la séparation entre les logements est parfaitement lisible au niveau des salles de bains. Celle-ci comporte d’un côté de petites fenêtres carrées et de l’autre des fenêtres rondes évoquant des hublots1.

Chaque logement possède de généreuses loggias. Après la proue à l’angle des deux rues, l’élément le plus visible est la rotonde d’angle munie de bow-windows lui conférant l’aspect d’un phare. Les étages de la façade situés rue Denfert Rochereau sont en encorbellement, donnant l’illusion que le bâtiment flotte au dessus de la rue, confirmant ainsi le style paquebot du bâtiment.

La réalisation des travaux s’est déroulée entre 1933 et 1936. A la même période, l'architecte achève l'hôtel Latitude 43 à Saint-Tropez dont la construction Boulonnaise reprend certains aspects, à une moindre échelle1.

Lien externe

Références