Loading...

2 rue Pierre Bucher (Strasbourg)

From Archi-Wiki

2 rue Pierre Bucher

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1905 à 1906
Architecte Carl Hildebrand
Structure Maison
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse

Construction 1

Date 1905 à 1906
Architecte Carl Hildebrand

Intéressante maison en briques rouges néo-Renaissance construite en 1905-1906, dans la rue Pierre Bucher, qui s’appelait encore la « Zimmerhofstrasse ».

On observe d’emblée que sur les allèges et sur les impostes des fenêtres s’organise un très original décor de sgraffite, et qu’autour de masques de grotesques se développent de multiples rinceaux2.

Le maître d’œuvre est l’architecte et entrepreneur Carl Hildebrand, situé 21, rue Sleidan.

Le maître d’ouvrage est le négociant Carl Lamarche, qui a peut-être construit la maison pour son chauffeur, puisqu’une dépendance à l’arrière est prévue d’emblée, pour servir de garage et d’atelier de réparation (Automobilschuppen mit Reparaturwerkstätter).

L’autorisation de construire est accordée le 14 novembre 1905 et la construction est achevée le 27 juin 1906. .

On peut voir que sur les plans, la construction comporte un garage dans un bâtiment au fond de la cour, à laquelle on accède par un passage central, introduit par un grand portail au centre de la façade. On constate d’ailleurs que l’habitation à proprement parler se situait alors à l’étage, alors que le rez-de-chaussée servait plutôt comme lieu de rangement pour des outils (Geräte) et même comme un autre atelier de réparation (Reparatur / Werkstätte).

La consultation de l’annuaire d’adresses de 1910 permet d’ailleurs de confirmer que Carl Lamarche n’habitait pas sa maison, qui était occupée par un retraité du nom de Böcking, ainsi que par un mécanicien et chauffeur de même nom.

Carl Lamarche habitait à proximité, puisqu’il résidait au n° 2a, rue Joseph Massol (Hohenlohestrasse 2a), dont il était également propriétaire, mais sans qu’il soit facile de préciser à quelle habitation correspondait exactement cette adresse

Par la suite et au cours des années, on peut observer dans le dossier l’importance stratégique de la construction située à l’arrière, qui a fait l’objet de plusieurs projets successifs de transformation. Et il est probable qu’aujourd’hui l’ancien garage automobile surmonté d’un grenier ait été totalement transformé en logements.

Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 854W10
  2. Elisabeth Loeb-Darcagne : « Sept siècles de façades à Strasbourg », I.D.l’Edition, Bernardswiller, 2012, page 146

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.