Loading...

Parc de la citadelle (Strasbourg)

From Archi-Wiki

1 place 3e Regiment Tir Algeriens

Image principale
"2011-01-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
Chargement de la carte...

Date de construction 1684
Structure Bâtiment militaire

Date de démolition 1870
Structure Jardin / Parc

Date de construction 1964 à 1965

Date de rénovation environ 1/2011

Date de construction 2015

Classement Monument Historique 27/4/1922
Consultez les 1 actualités de l'adresse


Citadelle

Date 1684

La citadelle fut achevée dans ses plans originaux en 1684.

En pleine période de paix, Louvois " offrit la ville et sa tête de pont Kehl à Louis XIV.

Trois semaines après la " capitulation " le roi Soleil, accompagné des princes de sang, de ses généraux Montclar, Chamille, Tarade, Fezillère, empruntant la porte des Bouchers, se rendit au pré St Jean, ainsi s' appelait la campagne " devant la porte " se fit remettre 264 canons et 17 mortiers qui constituaient l' armement dans la ville, écouta les explications de sieur Sebastian Le Prestre, marquis de Vauban, se rendit à ses raisons et ordonna la construction de la citadelle dont les plans lui avaient été présentés par le futur maréchal de France, il n' était alors encore que commissaire général des fortifications. La suite logique fut l' aménagement de l' Esplanade.

De 1681 à 1789, la forteresse connut ainsi 7 gouverneurs parmi lesquels nous retrouvons quelques noms illustres.

Le premier à partir du 1er octobre 1681, et qui habita au Badischer Hof ( l' actuel école du dragon ) Noël Bouton, marquis de Chaville. Lui succéda, de 1715 à 1730, Nicolas du Blé, M. de Comartin, marquis d' Uxelles.

En 1730, Fritz - James, duc de Berwick; un fils naturel du roi Jacques II d' Angleterre et d' Arabelle Churchill qui s' était mis au service du roi de France; prit le relais pour 4 ans avant d' être tué au siège de Philippsburg, près de Karlsruhe. puis se fut le tour de Claude François Bidal de Asfeld ( 1734 - 1743 ), François Marie, duc de Broglie ( 1743 - 1745 ) Claude Guillaume Testre, marquis de Ballincourt ( 1746 -1770 ) et enfin Jacques Philippe, marquis de Stainville, duc de Choiseul, qui devint en fin de carrière gouverneur général de l' Alsace ( 1770 - 1788 ). En 1789, le gouvernement de la citadelle fut levé.

Elle servait de prison sous tous les régimes, de prisons de garnisons comportant, par exemple, en 1872 - 1873 " 98 cellules pour soldats et 6 pour officiers, ainsi que plusieurs salles communes pouvant contenir138 hommes de troupes en tant que prison de forteresse.1

Destruction du siège de 1870

Date 1870


Information

Date 27/4/1922

Classement parmi les Monuments Historiques le 27/04/1922 J.O. du 16/02/1930

le 14/10/1932

Citadelle: porte , à l'exception de ses locaux intérieurs; mur d'escarpe de courtine et des bastions 27 et 28 et fossé jusqu'à la crête du chemin couvert.

Bastion 27 et 28; demi lune: porte et fossés sur les deux rives, y compris les murs de la rive extérieure et la ligne de peupliers qui s'y trouve.

Parc de la citadelle

Date 1964 à 1965

D'après wikipédia [archive] :

"Le parc est situé dans le quartier dit de l'Esplanade sur l'emplacement de l'ancienne place forte, la Citadelle, construite par Vauban à partir de 1681. Le dernier des cinq fronts de la fortification de Vauban, le triangle de la demi - lune, les fossés qui les entourent, les courbes pleines des contrescarpes, les pentes douces des glacis, les aplats des esplanades, le zigzag des chemins sur berge, tout s' organise dans la suprême harmonie des lignes de fuite. Ce grand théatre de guerre qui étage le grès, la végétation et l' eau, est devenu havre de paix pour le plaisir des yeux. Ce prestigieux monument fut aménagé en parc en 1964.

Les promenades que propose ce parc respectent le tracé des fortifications dont subsistent encore des vestiges, parmi lesquels une porte."23

Réaménagement de la pataugoire

Date environ 1/2011


Label EcoJardin

Date 2015

Le jardin a obtenu le label EcoJardin, qui récompense la gestion écologique des espaces verts.

Par exemple, moins de pesticides et d'arrosage, et davantage de respect de la faune et de la flore.4


Références

  1. D.N.A. du 8/04/1976.
  2. Vivre à Strasbourg " guide des espaces verts " 3e trimestre 1988.
  3. DNA du 15/3/2015 il y a 50 ans [archive]
  4. DNA du 01/03/2015 [archive]

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.