Loading...

Changes

From Archi-Wiki

m
Line 20: Line 20:  
|date = environ 1905
 
|date = environ 1905
 
}}
 
}}
Ce bâtiment est dénommé dans un article des ''Dernière Nouvelles d'Alsace'' "villa Gruber"<ref>[http://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2016/04/12/plu-donner-son-avis Article des DNA du 12/04/16, « PLU : donner son avis »]</ref>. Il fait partie du site de la brasserie Fischer, qui « avait racheté la brasserie Gruber dans les années 50 » d’après cette source.
+
Ce bâtiment est dénommé dans un article des ''Dernières Nouvelles d'Alsace'' "villa Gruber"<ref>[http://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2016/04/12/plu-donner-son-avis Article des DNA du 12/04/16, « PLU : donner son avis »]</ref>. Il fait partie du site de la brasserie Fischer, qui « avait racheté la brasserie Gruber dans les années 50 » d’après cette source.
    
La façade principale de la maison, qui a une morphologie assez complexe, est orientée vers le sud, côté cour. Une des particularités du bâtiment est sa tour carrée surmontée d’un toit en pavillon, et percée au premier étage de trois fenêtres très verticales, situées au-dessus d’une frise formée par des céramiques colorées. Cette tour flanque un corps de bâtiment qui prend la forme d’une maison couverte d’un toit à deux versants avec une petite croupe et une charpente à coyaux. Le premier étage, agrémenté d’un balcon central côté pignon est à pans-de-bois, et la toiture de l’ensemble est couverte de tuiles vernissées. Une porte fermée par une grille perce le mur d’enceinte à l’endroit où celui-ci rejoint le mur de la maison, et permet ainsi l’accès à la cour. A l’ouest de la tour, le bâtiment comporte une aile un peu moins haute, avec deux lucarnes surmontant deux fenêtres en plein cintre.
 
La façade principale de la maison, qui a une morphologie assez complexe, est orientée vers le sud, côté cour. Une des particularités du bâtiment est sa tour carrée surmontée d’un toit en pavillon, et percée au premier étage de trois fenêtres très verticales, situées au-dessus d’une frise formée par des céramiques colorées. Cette tour flanque un corps de bâtiment qui prend la forme d’une maison couverte d’un toit à deux versants avec une petite croupe et une charpente à coyaux. Le premier étage, agrémenté d’un balcon central côté pignon est à pans-de-bois, et la toiture de l’ensemble est couverte de tuiles vernissées. Une porte fermée par une grille perce le mur d’enceinte à l’endroit où celui-ci rejoint le mur de la maison, et permet ainsi l’accès à la cour. A l’ouest de la tour, le bâtiment comporte une aile un peu moins haute, avec deux lucarnes surmontant deux fenêtres en plein cintre.
Line 32: Line 32:  
|date = 12/4/2016
 
|date = 12/4/2016
 
}}
 
}}
On apprend dans les ''Dernière Nouvelle d'Alsace'' que ce bâtiment est menacé de démolition. Les photos ci-dessous montrent qu’il était déjà à l’abandon en 2013<ref>[http://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2016/04/12/plu-donner-son-avis DNA du 12 avril 2016], consulté le 12/04/2016</ref>.
+
On apprend dans les ''Dernières Nouvelles d'Alsace'' que ce bâtiment est menacé de démolition. Les photos ci-dessous montrent qu’il était déjà à l’abandon en 2013<ref>[http://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2016/04/12/plu-donner-son-avis DNA du 12 avril 2016], consulté le 12/04/2016</ref>.
    
L'association Col'Schick souhaite la préservation de ce bâtiment<ref>[http://www.colschick.org/2015/12/09/notre-avis-sur-fischer-projet-altarea-cogedim/ site internet de l’association Col’Schick], consulté le 12/04/2016</ref>.
 
L'association Col'Schick souhaite la préservation de ce bâtiment<ref>[http://www.colschick.org/2015/12/09/notre-avis-sur-fischer-projet-altarea-cogedim/ site internet de l’association Col’Schick], consulté le 12/04/2016</ref>.