Loading...

Changes

From Archi-Wiki

Page créée avec « {{Infobox adresse |pays=France |ville=Colmar |quartier=Saint-Joseph (Colmar) |sous-quartier=Autre (Saint-Joseph) (Colmar) |rue1=Rue du Logelbach (Colmar) |type1=constructi... »
{{Infobox adresse
|pays=France
|ville=Colmar
|quartier=Saint-Joseph (Colmar)
|sous-quartier=Autre (Saint-Joseph) (Colmar)
|rue1=Rue du Logelbach (Colmar)
|type1=construction
|structure1=rue
|photo_principale=Image-manquante.jpg
}}
==Rue du Logelbach==
La rue du Logelbach porte le nom d’un quartier situé à la périphérie ouest de Colmar et partagé entre les communes de Wintzenheim, Colmar, Ingersheim et Turckheim. Ce quartier doit son nom au canal qui le traverse, le canal du Logelbach.

Dès le 18 e siècle, ce quartier fut un lieu d’industrie textile. D’abord, ce fut la manufacture des toiles imprimés (Indiennes) des Etablissements Haussmann, créés en 1775, par les frères Jean, Christian et Jean Michel Haussmann.

Puis ce furent les Etablissements Herzog, fondés en 1818 par Antoine Herzog et Jean Schlumbrerger, qui ont abrité une activité de filature puis de tissage le long du canal de Logelbach.

En 1876, une nouvelle filature fut également établie à Colmar, et, en 1881, la raison sociale de l‘ensemble des usines, situées à Logelbach, Colmar, Turckheim, Ingersheim, Orbey, Labaroche et Fréland, devint « S.A. des établissements Herzog ».

La firme employait alors plus de 3000 personnes et était de premier ordre au niveau régional. En 1866, Antoine Herzog, (1816-1892), fils du fondateur de la manufacture, fut par ailleurs le promoteur de la première cité ouvrière de Colmar. C’était ce qu’on peut appeler un bâtisseur. <ref>Jean-Marie Schmitt, in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 16, page 1566</ref>

Il est piquant d’ailleurs d’apprendre qu’il existe une « rue de Logelbach » à Paris, d’après le nom que lui avait donné le même Antoine Herzog, que la Ville de Paris voulait remercier pour les services qu’il avait rendus après la Guerre de 1870-1871, en fondant la Société immobilière de la Plaine Montceau, destinée à transformer un des quartiers les plus vétustes de la capitale. <ref>Article de Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rue_de_Logelbach, consulté le 14/12/2017</ref>

On n'en a pas connaissance, mais peut-être qu’une société savante a déjà ébauché une description des constructions qui subsistent de toute cette épopée à travers le temps, ce qui permettrait de développer l’étude architecturale de ce secteur.

<gallery>

</gallery>

==Références==
<references />