Loading...

Personne:Strassburger Bauverein

From Archi-Wiki

Image principale
Métier constructeur



La « Strassburger Bauverein » (littéralement "Association strasbourgeoise de construction") prend forme en 1879 à Strasbourg, par l’acquisition de terrains près de l'Université1.

Les fondateurs 2 3 4 5 , à l'origine de la société, ont fourni, fin 1887, ces terrains près de l'Université comme premier apport, entre la rue Goethe et l'Avenue d'Alsace (future Avenue de la Forêt-Noire)6.

14 719 m2, dont trois villas déjà construites, constituent avec les treize immeubles de la société (situés rue Goethe), la garantie financière sur les marchés6, jusqu'en 19207, malgré des turbulences, fin 18928.

L'administration s'opère avec deux directeurs, désignés par le conseil de surveillance6. Michael Anthon, inspecteur d'assurances (Versicherungs-Inspektor) en 1893, signe les documents de construction. Dès 1898, il est le directeur de l'association et de la société immobilière ("Director des Bauvereins und der Immobilien Gesellschaft")9.

Par la suite, Albert Kley (Münstergasse 1) et E. Lienhart (Möllerstr. 5), directeur en 1902, sont mandatés par la "Strassburger Bauverein"10.

Fin 1919, M. Albert Kley, sous-directeur du Crédit Foncier et Communal d’Alsace et de Lorraine11, quitte ses fonctions à la tête de la société, devenue la Foncière Strasbourgeoise12. Renaud Hild (5 rue du Maréchal-Joffre, puis 24 rue Louis-Apffel6), comptable, devient directeur. Auguste North, employé de banque à Strasbourg, domicilié 2 quai Schœpflin, pourra signer conjointement avec l'un des directeurs12. Ce droit de procuration reviendra à M. Charles Schmitter, fondé de pouvoir, en 1931.

En 1926, figure au bilan de la société6 :

  • 11 398 m2 de terrains
  • les constructions n°1 à 17 rue Goethe et n°33 à 41
  • n°2 et n°6 rue Wimpheling
  • n°7 et n°8 place Sébastien Brant
  • n°2, 4, 36, 38 Avenue de la Forêt-Noire
  • n°1, 2 et 4 rue Murmer
  • n°30 rue Schweighaeusser

Localisation

1886-1895 : "Münstergasse 1." (1 rue du Dôme, Strasbourg)13 ; "Schwarzwaldstrasse 2." 2 avenue de la Forêt-Noire, Strasbourg
1896-1899 : "Meisengasse 30." (30 rue de la Mésange, Strasbourg) 14
1900/1901 : "Möllergasse 3/5." (rue du Maréchal-Joffre, Strasbourg)15 16
1902-1910 : "Münstergasse 1."(1 rue du Dôme, Strasbourg)17 ; "5 Möllerstrasse" (5 rue du Maréchal-Joffre, Strasbourg)18
1919-1947 : 5 rue du Maréchal-Joffre, Strasbourg ; 30 rue Schweighaeuser, Strasbourg

Adresses liées - Strassburger Bauverein

Adresses liées - la Foncière Strasbourgeoise

Personnes liées

Références

  1. Transmissions, appropriations et mises en valeur du patrimoine de l’Autre : le cas de la Neustadt, Strasbourg, Mme Cathy Blanc-Reibel, 2018, page 56 , extrait : "Dans les faits, il ne faut pas négliger le grand nombre de Strasbourgeois résidant en fait dans la nouvelle ville en raison du confort des nouvelles habitations. Comme mentionné en introduction, la réalité historique vérifiée grâce au travail d’archives d’Olivier Haegel est bien plus complexe. Ainsi selon ses données, 1557 commanditaires sont associés aux 1681 bâtiments construits entre 1879 et 1918. La répartition par origine des commanditaires est la suivante : 501 concernent des Alsaciens, 458 de Vieux-Allemands et 39 des ressortissants d’autres pays. Les notables strasbourgeois ont acquis des terrains dès 1879 et dans des secteurs très prisés autour de l’Université. Certains d’ailleurs se sont associés, comme en atteste la création de l’Union de Construction strasbourgeoise Strasssburger Bauverein." - https://publication-theses.unistra.fr/public/theses_doctorat/2018/REIBEL_Cathy_2018_ED519_INC.pdf [archive]
  2. North & Cie. Jean North (1828-1894), avocat au Barreau de Strasbourg, notaire à Brumath (1854-1865), agent général des Assurances Union (1865-1872). https://www.alsace-histoire.org/netdba/north-jean/ [archive]
  3. M. Jean North, domicilié 1 rue du Dôme, puis 1-3 rue du Temple-Neuf, directeur du 'Crédit foncier alsacien' en 1881. Entité remplissant également la fonction officieuse de 'Caisse des dépôts et consignations' sur Strasbourg, mais aussi condamné pour des créances douteuses (utilisation des fonds déposés pour jouer en bourse, non-remboursement de crédits et gestion laxiste de certains comptes). Il fut inculpé le 24 mars 1894, dans une procédure pénale auquel il échappa du fait de son décès.
  4. Le Nouveau_dictionnaire_de_biographie_alsacienne_(NDBA)_(Livre), n° 28, page 2858-2860, qui consacre une longue notice dûe à la plume de François Igersheim, affirme que M. North était le "porte-parole d'un groupe de membres de la Chambre de commerce et de commission municipale de Strasbourg, de banquiers et d'assureurs strasbourgeois, soucieux de conserver leur part du marché foncier et immobilier de la ville, élargi du fait de la reconstruction, puis par l'agrandissement de Strasbourg, projeté par les Allemands dès mai 1871 (et qu'il ) mit au point la constitution d'un Crédit foncier alsacien, doté d'un capital de trois millions de francs." Jean North fut également député au Landesauschuss-Délégation de 1874 à 1894.
  5. Notice 17 rue Goethe
  6. a b c d et e Bulletin des annonces légales du 26 avril 1926, page 261, directeurs M. Hild (24 rue Louis-Apffel) et M. Charles Widmann (1 rue Saint-Louis)
  7. Le 'Crédit Foncier Alsacien' a vu ses hypothèques en Allemagne, bloquées depuis l'armistice.
  8. Le scandale financier sur Strasbourg en 1892... [archive] - 'La Croix' du 2 décembre 1892, item 3 - "La Croix a parlé, au printemps dernier (6 et 12 mai 1892), de la démission imposée à M. North, directeur du Crédit foncier alsacien et à ses collègues, MM. Blum-Ausoher et Karminsky. Le premier est un luthérien et un des deux députés d'Alsace-Lorraine qui se sont ralliés au parti national-libéral allemand. Ses deux collègues sont deux financiers juifs. Mille bruits ont couru depuis et le pot aux roses vient d'être découvert. M. North et les complices puisaient dans les caisses en faisant porter leurs emprunts forcés au compte de M. Ritleng, richissime notaire, qui ignorait l'existence de ce compte-courant, ouvert à son nom au Crédit foncier. Tous les journaux alsaciens somment M. North de donner sa démission comme député au Reichstag allemand, à la Diète d'Alsace et au Conseil général; mais M. North ne bouge pas. Ce qui est étonnant, c'est qu'aucun des inculpés n'ait été arrêté jusqu'à présent."
  9. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) 1 BA 1898 - Annuaire d'adresses de Strasbourg en ligne de l'année 1898
  10. M. Schaller Jules, (Kommerzienrat, Direktor d. Boden u. Kommunalkreditbk., Münstergasse 1, Präsident d. Handelskammer) - Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) 1 BA 1908, page 185 - Annuaire d'adresses de Strasbourg en ligne de l'année 1908
  11. https://www.dna.fr/economie/2022/06/14/meconnu-le-credit-foncier-communal-d-alsace-et-de-lorraine-restructure-les-dettes-depuis-150-ans [archive]
  12. a et b Journal Officiel de la République Française du 18 septembre 1919, page 10221
  13. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) 1 BA 1895, page 385 - Annuaire d'adresses de Strasbourg en ligne de l'année 1895
  14. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) 1 BA 1898, page 408 - Annuaire d'adresses de Strasbourg en ligne de l'année 1898
  15. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) 1 BA 1900, page 461 - Annuaire d'adresses de Strasbourg en ligne de l'année 1900
  16. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) 1 BA 1901, page 483 - Annuaire d'adresses de Strasbourg en ligne de l'année 1901
  17. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) 1 BA 1902, page 498 - Annuaire d'adresses de Strasbourg en ligne de l'année 1902
  18. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) 1 BA 1910, page 219 - Annuaire d'adresses de Strasbourg en ligne de l'année 1910

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

Loading comments...