Loading...

Personne:Richard Kuder

From Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 18 juillet 1852
Date de décès 14 avril 1912
Métier architecte


Biographie

Architecte allemand, adepte de l'historicisme.

Associé à Strasbourg avec Joseph Müller de 1892 à 1906,

puis à partir de 1907, en Suisse avec Alexander von Senger [archive].

Il est né le 18.7.1852 à Stuttgart, fils de Christoph Ludwig Kuder, Steinschleifer, qui décède à Stuttgart le 16.2.1856, et de Anna Hurlebaus, qui se remarie en août 1856 à Ober-Winthertur, canton de Zürich, Suisse, avec Johann Rudolf Werendi.

Il se marie le 15.11.1890 avec Albertina Weimert, d'où un fils.

Il décède le 14.4.1912 à Hausen am Albis (canton de Zürich).

Sa formation commença en 1868, par deux années à Lausanne, après quoi il fut élève, de 1870 à 1873, de la Technische Hochschule de Vienne, ainsi qu'à l'Académie de cette ville. Il obtint en 1875 le Prix Hagenmüller. Après avoir résidé à Mulhouse, il s'installa à Strabourg en 1891, où il s'associa avec l'architecte Joseph Müller. De 1910 à 1912, il travailla à Zürich. Eclectique, avec une nette préférence pour le style néo-Renaissance, il a laissé de nombreuses constructions de qualité.

A Strasbourg et en Alsace, on doit à Richard Kuder, ou à son association avec Joseph Müller :

- leur propre maison double, aux n° 22 et 24, avenue de la Forêt-Noire, de style néo-Renaissance (1892-1893)

- le n° 22, allée de la Roberstau (1896)

- le Tribunal d'instance de Mulhouse (1899), qui garde les orientations du "picturalisme", tout en préfigurant le Palais des Fêtes

- le musée de Haguenau (1899)

- le Palais des Fêtes, à Strasbourg, effleuré par l'Art Nouveau, et qui fut aussi le premier édifice strasbourgeois en béton armé selon le procédé Hennebique (1900)

- le n° 1, rue de Metzeral, charmante demeure baroquisante (1902)

- le n° 6, rue Pierre Bucher, maison des Etudiants nobles (Burschenschaft), bel hôtel particulier proche du "picturalisme" (1902)

- le lycée professionnel, au n° 14, rue Sellénick (1905)

- l'imposante Cour d'Appel de Colmar (1902-1906), qui marque le retour du néo-baroque.

A l'étranger, on doit à Richard Kuder :

- l'obélisque de la place Stauffenberg, à Zürich (1909)

Adresses liées

Association avec Joseph Müller

Adresses liées

Personnes liées

Références

Sources

  • Th. Rieger, D. Durand de Bousingen, K. Nohlen, Strasbourg Architecture 1871-1918, Strasbourg, 1991, pages 96, 99, 169
  • Théodore Rieger, in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 22, page 2129
  • Article Wikipédia [archive].)

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.