Loading...

Personne:Pierre Pouradier-Duteil

De Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 26 février 1897
Date de décès 27 mars 1961
Métier architecte


Biographie

Pierre Pouradier-Duteil est né le 26.2.1897 à Grenoble, fils de Paul Pouradier-Duteil, général de division, gouverneur militaire de Lyon, et de Jeanne Kohler1.

Il se marie le 24.5.1923 à Paladru (Isère) à Simone Martin Witkowska avec qui il aura dix enfants2. Son fils Bruno est un architecte qui a étudié à l’Ecole Nationale des beaux arts de Paris et a obtenu un Grand Prix de Rome en 1955 (premier second grand prix pour un sanctuaire votif)34.

Il a participé aux deux guerres mondiales et a été décoré deux fois de la croix de guerre. Il était professeur à l'École régionale de Grenoble entre 1927 et 1931, membre de l’académie delphinale5 et de la Société dauphinoise d’ethnologie et d’archéologie6. Il est décédé le 27.3.1961 à Bourg-la-Reine1.

Architecte DPLG établi à Grenoble7, Pierre Pouradier-Duteil participe au style architectural Art déco en béton armé qui est répandu en Isère dans l’entre-deux guerres. Son talent associé à celui de Raymond Busse est salué par Albert Laprade, Architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux, dans la revue l’Architecture dès 19358. Ses principales réalisations touchent l’architecture religieuse.

Notons deux réalisations du début des années 1930 sans doute les plus caractéristiques de son style.

A Voreppe, il a conçu le petit séminaire du Sacré-Coeur en 19329. Se plaisant à apprécier “l’unité de commandement” du diocèse de Grenoble qui lui a permis de concevoir un ensemble cohérent satisfaisant plusieurs fonctionnalités, il délivre un ensemble de bâtiments encore visibles aujourd’hui dont la pièce centrale est une chapelle dont le maitre hôtel a été sculpté par Henri Charlier et les vitraux sont créés par Marguerite Huré10, peintre et vitrailliste reconnue pour avoir introduit l’art abstrait dans le vitrail.

A Villars de Lans, 53 rue Albert Soboul, il a conçu “Le Clocher” (aujourd’hui la résidence “Le Diamant”) qui est considéré comme un fleuron de l’architecture climatique11. A la demande de Geneviève Aufray, ce “home d’enfant” ouvert en 1934 est une réalisation modèle intégrant toutes les fonctionnalités d’une pension d’enfant de santé fragile. Orientant vers le sud l’ensemble de ses pièces de vie, le bâtiment prévoit des activités allant de l’hôtellerie pour les enfants et le personnel à l’éducation intellectuelle et physique, aux soins et à la pratique religieuse. L’ensemble est relié par un hall central remarquable donnant le mouvement d’ensemble du bâtiment. Bien qu’ayant changé de finalité dans les années 1970 pour devenir une résidence en appartements après avoir été un collège depuis 1941, “Le Clocher” est en bon état de conservation. Les vitraux de la chapelle créés ici aussi par la vitrailliste Marguerite Huré ont été offerts à la commune de Villars de Lans.

De manière plus anecdotique, Pierre Pouradier-Duteil crée bénévolement avec Mr. Ardoin en 1936 le monument des Diables Bleus situé dans le parc Paul Mistral à Grenoble12 et son fils Bruno réalisera en 1968 le stade olympique tout proche.

Pierre Pouradier-Duteil a aussi œuvré en Alsace comme architecte de la reconstruction après la deuxième guerre mondiale. Il a réalisé l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Bennwihr en 1957-1959 (Architectes associés Pouradier-Duteil et Pillon)13 et a collaboré avec Paul Martinau qui en a réalisé les 12 vitraux. Il a également réalisé l’église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Illhaeusern (Haut-Rhin) en 1958, chapelle paroissiale Notre-Dame-de-Lourdes à Ingersheim (Haut-Rhin) en 1958-195914.

Adresses liées

Personnes liées

Références

  1. a et b https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00284258 [archive]
  2. https://gw.geneanet.org/virgile81?lang=en&n=pouradier+duteil&oc=0&p=pierre [archive]
  3. https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/002155700 [archive]
  4. https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_prix_de_Rome_en_architecture [archive]
  5. Bulletin de l'Académie delphinale. 1935, p. XXI
  6. Bulletins de la Société dauphinoise d'ethnologie et d’archéologie. Tome 29ème, 1936
  7. Revue des architectes français : organe corporatif paraissant les 1er et 15 de chaque mois. 1941-07-01
  8. Albert Laprade, "L'Architecture dans nos provinces française, l'œuvre de Pouradier-Duteil dans le Dauphiné", en collaboration avec Raymond Busse, L'Architecture, 15 août 1935, p. 285-298
  9. Centre national de pastorale liturgique (France). Le séminaire de Voreppe, Pierre Pouradier-Duteil. L'Art sacré : revue mensuelle. 1935-11.
  10. https://www.wikizero.com/fr/Marguerite_Huré [archive]
  11. https://www.wikizero.com/fr/Villard-de-Lans [archive]
  12. https://patrimoine-grenoble.fr/images/ressources/notre-lettre/Lettre_50_2014-06.pdf [archive]
  13. https://fr.geneawiki.com/index.php/68026_-_Bennwihr [archive]
  14. http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_98=AUTR&VALUE_98=Pouradier-Duteil%20Pierre%20&DOM=Tous&REL_SPECIFIC=3 [archive]

Sources

- Source généalogique trouvée sur le http://gw.geneanet.org/virgile81?lang [archive]

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.