Loading...

Personne:Paul Muller Simonis

De Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 30 novembre 1861
Métier personnalité


Biographie1

Né en 1862, Paul Muller Simonis était prêtre, journaliste, animateur social, docteur en théologie en 1888.

Fils d'un industriel de Muhlbach-sur-Bruche, il fait une partie de ses études à Paris (1877-1881), puis il renonce à devenir ingénieur pour faire des études de théologie à Munich et à Rome (1882-1888). Après un tour du monde en trois ans, il se fixe en 1891 à Strasbourg où il s'engage dans la vie politique et caritative grâce à sa fortune, son ministère d'aumônier de l'institut Saint-Antoine étant peu accaparant.

En 1892, il prit une participation majoritaire dans la société éditrice de l'Elsässer, le grand quotidien catholique de Strasbourg, dont il resta le principal actionnaire jusqu'en 19182.

Grand mécène bâtisseur, Paul Muller Simonis est à l'initiative de la maison des oeuvres catholiques, vaste édifice situé 8 quai Kellermann. Ce grand immeuble multifonction prévoyait dès l'origine d’accueillir un hôtel, des logements, commerces, casino catholique et une grande salle des fêtes pouvant recevoir 2000 personnes. Bien qu'inauguré officiellement en 1898, l'architecte Eugène Dacheux n'a pas fini d'achever le projet et ses comptes en 1900. La gestion de l'hôtel qui devait rapporter l'essentielle des revenues ne fonctionne pas comme prévu. L'histoire tourne court et l'édifice est revendu à perte en 1905. Paul Muller Simonis y perdra une grand partie de sa fortune3.

Les cinq édifices présenté ci-dessous ont été réalisés par le même architecte, Eugène Dacheux.

La maison de Paul Muller Simonis se trouvait au 5 rue Saint Léon1.

Adresses liées

Personnes liées

Bibliographie

- Catherine Maurer, Article « Peut-on parler d'un mécénat catholique ? Paul Müller-Simonis, un prêtre bâtisseur entre France et Allemagne », pp 464-473 in Metacult_-_Strasbourg_lieu_d'échanges_culturels_entre_France_et_Allemagne, 2018

Lien externe

- Le Nouvel Alsacien - Der Elsässer

Références

  1. a et b DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace (journal quotidien) Un nom, une rue, DNA du 26/04/2009 [archive]
  2. Nouveau_dictionnaire_de_biographie_alsacienne_(NDBA)_(Livre) n° 27, pages 2745-2746
  3. Catherine Maurer, Article « Peut-on parler d'un mécénat catholique ? Paul Müller-Simonis, un prêtre bâtisseur entre France et Allemagne », p471 in Metacult_-_Strasbourg_lieu_d'échanges_culturels_entre_France_et_Allemagne, 2018

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.