Loading...

Personne:Paul Linder

From Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 7 août 1925
Date de décès 13 novembre 1975
Métier sculpteur


Biographie

Sculpteur statuaire

Il est né le 7.8.1925 à Dettwiller, fils de Alphonse Linder, sculpteur. et Madeleine Glaas (fille du tailleur de pierre Charles Glaas).

Il épouse en 1952 Marguerite Huber, professeure de piano.

Il décède le 13.11.1975 à Truchtersheim.

De 1941 à 1943, puis de 1945 à 1946, il est élève à l’Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg. Il a été également apprenti durant la première période chez son père Alphonse Linder, sculpteur et tailleur de pierre à Dettwiller. De 1946 à 1947, puis de 1948 à 1949, il est élève à l’Ecole Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Depuis 1950 , il était membre de la « Communauté des Chrétiens », une chapelle anthroposophique, à Strasbourg, courant spirituel créé par Rudolf Steiner au début du XXe siècle. La spiritualisation de la représentation des corps, ou conception de corps éthéré qui imprègne certaines œuvres de Paul Linder, pourrait être reliée aux conceptions de Rudolf Steiner. E. Honegger évoque à propos de Paul Linder "la quête de la pureté des formes (qui) restera une dynamique durant toute sa carrière "

En 1965, il crée son entreprise de sculpteur sur pierre à Truchtersheim.

Il est un sculpteur particulièrement profond et inspiré, auteur de plusieurs Christ en croix, dont celui à l’entrée des Hospices civils, datant de 1963.

Il est aussi l’auteur d’une sculpture de « Saint-Michel combattant le mal », ornant la façade de la chapelle Saint-Michel de la Communauté des Chrétiens, au n° 8, rue de Rosheim.

Auteur de nombreux monuments aux morts (Adamswiller, Birkenwald, Geudertheim, Gunstett, Hatten, Ingenheim, Kesseldorf, Neuwiller-les-Saverne, Niederroedern, Offwiller, Westhouse Marmoutier).

Il est l’auteur du « Joueur de flûte » (1964), à l’Hôpital civil de Strasbourg, et de « L’enfant et la colombe », à l’Ecole Paul Langevin, Strasbourg-Cronenbourg.

Il est également un sculpteur animalier et un sculpteur du corps humain.

En conclusion, comme il est impossible de résumer en quelques lignes l’œuvre de ce sculpteur mort prématurément à l’âge de 50 ans, on conseillera au curieux la lecture de l’ouvrage cité en source. Il faut cependant ajouter que Paul Linder est le père du sculpteur Marc Linder et de la harpiste Anja Linder.

Source :

- Emmanuel Honegger : Paul Linder « Quand les formes deviennent attitudes », éd. Le Verger, 2013 (le portrait de Paul Linder, qui se trouve en page 4 de l'ouvrage ci-dessus, est partagé sur Archi-Wiki avec l'autorisation de son fils Marc Linder).

Adresses liées

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.