Loading...

Personne:Paul Horn

Aus Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 1er avril 1879
Date de décès 6 mai 1959
Métier architecte


Biographie

Architecte

Paul Albert Horn est né le 1.4.1879 à Mulhouse (à l’époque, Blumengasse 16), fils d’André Horn, commerçant et de Thérèse Herrgott. Il épouse le 11.1.1913 à Moosch (68) Germaine Litzer, originaire de Moosch.

Il décède le 6.5.1959 à Strasbourg (noté en marge de l’acte de naissance)

De 1903 à 1904, il étudie l’architecture à l’Ecole technique supérieure de Karlsruhe (une source mentionne également Munich). De mai à octobre 1906, il travaille au Service municipal d’architecture de Mulhouse. De décembre 1907 à mars 1908, il est dessinateur à Paris au bureau de l’architecte d’art Hector Guimard [archive]. En 1909 , il obtient le diplôme d’architecte de l’Ecole d’architecture de Stuttgart.

Paul Horn avait pour frère aîné André Horn né le 13.2.1873 à Mulhouse, et décédé le 24.7.1948 à Strasbourg, resté célibataire. Celui-ci était pharmacien, diplômé de la faculté de pharmacie de Strasbourg, mais aussi amateur d’art moderne et mécène, et avait constitué une collection d’art comprenant notamment des œuvres d’artistes comme Alexandre Archipenko, Jean / Hans Arp, Sophie Taeuber-Arp, Jean-Baptiste Carpeaux, Theo van Doesburg et Paul Klee.

Le nom des frères Horn est d’abord associé à la « grande percée » ouverte entre 1910 et 1919, sous l’impulsion du maire Rodolphe Schwander, pour relier la place Kléber à la gare. Les deux frères se sont en effet engagés dans la construction de plusieurs immeubles en bordure de la nouvelle artère, situés place Kléber (le n° 9), et rue du Vingt Deux Novembre, comprenant bureaux et logements. On mentionnera les n° 21 et 24, rue du 22 Novembre, ainsi que l'hôtel Hannong, à savoir le n° 15, qui sera décoré par Sophie Taeuber et l'artiste Van Doesburg. Ces artistes vont également être sollicités pour la décoration de l'appartement d'André Horn, au n° 4 rue de la Haute-Montée.

Le style de ces immeubles était inspiré des réalisations du Baron Haussmann, à Paris et conforme au goût de l’époque, mais il introduisit aussi à Strasbourg le nouveau matériau qu’était alors le béton armé. Paul Horn construisit également la salle Union Theater, plus tard Cinéma UT, premier cinéma moderne de Strasbourg.

Après le retour de l’Alsace à la France, les frères Horn se sont intéressés à la rénovation et à l’exploitation sous forme de café-restaurant de l’aile gauche du bâtiment de l’Aubette, qui était propriété de la Ville. Le 20.3.1923, le maire Jacques Peirotes signa le contrat leur consentant la location de cet édifice. En 1926, l’architecte Horn entreprit la restructuration de l’intérieur du bâtiment, en vue de l’installation d’un café-restaurant. Pour la décoration des salles, les frères Horn firent appel aux artistes d’avant-garde, Jean Arp et Sophie Taeuber-Arp ainsi qu’à l’architecte hollandais Theo van Doesburg.

Ces décorations intérieures résolument modernes n’ont heureusement pas été entièrement détruites lors des modifications intérieures entreprises avant 1939 et on été restaurées par la Ville de Strasbourg, sous la direction de Daniel Gaymard, architecte en chef des monuments historiques du Bas-Rhin. Pierre Horn, fils de Paul Horn, présidant l’Association des Amis de l’Aubette, fit enfin classer l’Aubette monument historique.

Paul Horn est le père de Albert Horn, architecte DPLG

Adresses liées

Personnes liées

Références


Sources

  • Aimée Bleikasten, in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 17, pages 1667-1668
  • Exposition "L'Aubette 1928
  • Etat civil numérisé du Haut-Rhin, Mulhouse, N, 1878-1879, page numérisée 1089 / 1294
  • Dictionnaire de Franck Storne, in "Des Beaux-Arts à l'Université. Enseigner l'architecture à Strasbourg", 2013 Ensas, page 298).

Contribute to this article

Comments[Bearbeiten | Quelltext bearbeiten]

Du bist nicht berechtigt Kommentare hinzuzufügen.