Loading...

Personne:OPHBM de Strasbourg

From Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 7 juin 1922
Métier Maître d'ouvrage
Métier bailleur social



Présentation

Jacques Peirotes, maire à l'initiative de l'OPBHM

L'Office Public d'Habitation à Bon Marché (OPHBM) de Strasbourg a été créé par délibération du 7 juin 1922, celle-ci fut arrêté par décret du 20 juin 19231. C'est le maire Jacques Peirotes qui est à l'initiative de la création de cet office. Élu maire de Strasbourg en 1919 et réélu en 1925, il est battu en 1929 par une coalition de communistes et d'autonomistes qui porte Charles Hueber à la mairie2.

L'office, dont Peirotes est le Président fondateur, est à l'origine de nombreuses réalisations à partir de la fin des années 1920 dans le quartier Suisse, rue de la Division Leclerc et dans de nombreux faubourgs de la Ville. Il restera président de l'office jusqu'à son décès le 4 septembre 1935. L'office construit 3 000 logements sociaux en 10 ans2, représentant en 1935, 1/5 de l'ensemble du parc de logement strasbourgeois3.

Plusieurs groupes d'habitat social seront construit de façon planifié. Une deuxième série est réalisée selon le plan ci-dessous, daté de juillet 1926. Elle comprend 1006 logements, les îlots sont notés F, G, H et J.

La loi Loucheur du 13 juillet 1928 donne de nouvelle marge de manoeuvre financière à l'Office HBM permettant la réalisation des opération d'habitat social de la Grande Percée, rue de la Division Leclerc (Bloc B et C), permettant aussi de diversifié le type d'habitat et de population4.

Dans les années 1920 le siège de l'OPBHM était situé 1 rue de Genève, dans un bâti construit par l'Office.

L'architecte de la Ville, Paul Dopff, sera l'auteur de nombreux immeubles pour l'OPHBM, jusque dans les années 1940. A partir de 1947 l'architecte en chef de l'Office est René Dussaussois.

En 1968, avec la création de la Communauté Urbaine de Strasbourg (C.U.S.), l’Office devient Office Public d’Habitations à Loyer Modéré (O.P.H.L.M.) de la C.U.S. Sa compétence est étendue aux 27 communes de l’intercommunalité qui la composaient à l’époque5.

De nos jours l'OPHBM, après de multiples dénominations, est devenu Ophéa, l’Office Public de l’Habitat de l’Eurométropole de Strasbourg5.

Immeubles d'habitation réalisés par l'architecte P. Dopff

Immeubles d'habitation commencés par l'architecte Paul Dopff et achevés par René Dussaussois

Immeubles d'habitation réalisés par l'architecte René Dussaussois

Il est probable que les plans d'origine (1939) de la Cité Reuss soit de Paul Dopff, mais cela reste à confirmer. Nous indiquons pour l'instant l'unique architecte trouvé dans les sources consultés.

Maisons de la Cité des Chasseurs (Robertsau) par l'architecte Tim Helmlinger

Réalisations de 19 maisons sur les 121 projetés initialement.

Personnes liées

Références

  1. Archives d'Alsace (Site de Strasbourg) - Cote 2205 W-443DEPOT, La Grande Percée, Mémoire d'un samedi-dimanche, Karin Schneider, Joël Vincent, CF1-IAUS, juin 1978
  2. a et b Notice Wikipédia de Jacques Peirotes [archive], consulté le 20/12/2022
  3. Jacques Peirotes et le socialisme en Alsace (1869-1935), 1989, page 118
  4. Jacques Peirotes et le socialisme en Alsace (1869-1935), 1989, page 130
  5. a et b https://www.ophea.fr/ophea-100-ans-de-vie-commune/ [archive] consulté le 08/02/2023

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.