Loading...

Personne:François-Rodolphe Mollinger

De Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 19 avril 1676
Date de décès 14 février 1738
Métier architecte


Biographie

Architecte

François Rodolphe Mollinger est né le 19.4.1676 à Strasbourg, et décédé le 14.2.1738 à Strasbourg. Il était fils de François Rodolphe Mollinger (1643-1699), inspecteur des travaux publics de Strasbourg et de Dorothea Ursinus.

A la mort de son père, on appliqua la règle de l'aternative, et c'est ainsi qu'un catholique, Michel Storck, succéda au luthérien Mollinger. Le jeune Mollinger, qui avait fait des études de droit, entreprit de longs voyages d'étude à travers l'Europe. A Paris (1701-1702), il fut l'élève de La Hire pour la taille de pierres, à Berlin (1703-1705), il a travaillé sous la direction d'Andreas Schlüter. Le 21.5.1708, il fut nommé "Stadtlohnherr" (inspecteur des travaux) de la ville de Strasbourg.

A la suite de l'incendie de 1716, il dut reconstruire l'Hôpital Civil en réutilisant le choeur gothique de l'ancienne église St-Erard et les caves médiévales voûtées sur colonnes. De 1718 à 1724, il a élevé l'aile Est et la partie médiane avec le grand fronton. En 1727, l'aile Ouest était achevée à l'exception du portail ajouté en 1741 par son successeur Jean Pierre Pflug. Dans ce beau bâtiment long de 150 mètres, Mollinger réalisa une synthèse remarquable de la tradition alsacienne et des tendances baroquisantes de l'époque.

De 1731 à 1732, il dirigea les travaux de reconstruction de l'Hôtel du Maréchal du Bourg, rue de la Nuée Bleue à Strasbourg. La façade monumentale à pilastes et fronton, a été détruite en 1870.

L'une des dernières oeuvres de Mollinger, l'écluse du quai des Fleurs à Strasbourg (projet de 1734), a également disparu.

Son fils, également prénommé François Rodolphe, après des études de droit à Strasbourg, ne put, en raison de l'alternative, succéder à son père, mais reçut temporairement (1738-1740) le titre de commissaire des bâtiments de la ville.1.

Adresses liées

Personnes liées

Références

  1. notice biographique due à Théodore Rieger, dans le n° 27 du Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, pages 2682-2683

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Pour commenter cette page vous devez soit créer un compte ou vous connecter