Loading...

Personne:Emile Salomon

From Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 29 janvier 1833
Date de décès 22 août 1913
Métier architecte



Biographie

Architecte

Charles "Emile" Salomon est né le 29.1.1833 à Strasbourg, dans une maison située à l'angle du Pont du Corbeau et du quai des Bateliers, fils de Louis Albert Salomon, marchand de houblon , et de Catherine Salomé Blessig. Il est mort le 22.8.1913 à Strasbourg.

Après sa scolarité au Gymnase Jean Sturm, il entre comme apprenti chez un entrepreneur où il retrouva son ami Brion (il s'agit sans aucun doute de Philippe Auguste Brion, né en 1832, futur architecte-entrepreneur à Strasbourg.). Après cet apprentissage, les deux jeunes gens allèrent étudier à Munich, où ils nouèrent une forte amitié. Après Munich, ce furent les études à Paris, à l'Ecole des Beaux Arts, avec les concours et les succès (ses professeurs furent Questel et Gibert, qui le formèrent à la tradition classique française)1.

En 1859, il s'installa à Strasbourg, où il fut nommé architecte du Consistoire protestant. Puis, Emile Salomon épousa le 16.1.1866 Madeleine, dite Léna Stuber. Le couple s'installa au Finkwiller, dans la propriété des parents Stuber. Dans l'annuaire de 1874, à la rubrique professionnelle des architectes, on trouve effectivement Emile Salomon au n° 21, rue Finkwiller (aujourd'hui 21, place Henri Dunant).

Les désastres de 1870, l'incendie d'une partie de la ville, offrirent indirectement à l'architecte Emile Salomon une opportunité de construire qu'il aurait été difficile d'envisager dans le secteur du vieux Strasbourg, sans les dommages causés par la guerre.

Quatre enfants sont nés de l'union de Emile Salomon et Léa Stuber. Deux d'entre eux sont devenus architectes, Henri Salomon (1876-1940) et Charles-Albert Salomon (1869-?)2. Emile est aussi le grand-père de l'architecte D.P.L.G. Lena Salomon (née en 1909).

Témoignage du bilinguisme de cette époque, ses deux fils architectes ont fréquenté des écoles des deux côtés de la frontières, Charles entre à l'école des beaux-arts de Paris en 1893 et Henri intègre la Technische Hochschule de Karlsruhe, où il obtient son diplôme en 18982.

Principales réalisations à Strasbourg3 :

- 1864 : 5, rue de la Mésange (ancienne maison Schenkbecher) *

- 1865-67, 71 : Gymnase Jean Sturm *

-......: Presbytère rue Saint-Thomas (aujourd'hui 11, rue Martin Luther) *

-......: Maison de professeur, rue Saint Thomas (id.) *

- 1869 : Reconstruction de l'usine Berger-Levrault, 15, rue des Juifs (plans et projets sans doute pas tous réalisés. Quelques mois après, dommages de guerre. La maison Berger-Levrault s'implante à Nancy).

- 1869 : Maison de M. Blum-Auscher, banquier, 10, quai Kléber.

- 1870-1872 : Restauration de la maison Lauth (3, rue de la Douane).

- 1872 : 1, rue du Temple Neuf

- 1873 : - 1, place de la Cathédrale (aujourd'hui ° 17)

- Maison des Diaconesses .

- Presbytère Sainte Aurélie (16, rue Martin Bucer) *

- 1874 : Presbytère Sainte Aurélie (51, rue du Faubourg National) *

- 1873-1877 : Eglise du Temple Neuf. En 1872, Emile Salomon obtint le quatrième prix au concours ouvert pour la reconstruction du Temple Neuf, auquel il y eut 35 participants. En 1873, il fut chargé de remanier le projet des architectes parisiens Motte et Tournade, puis construisit l'édifice (1874-1876), à l'exception du clocher qui ne fut ajouté qu'en 1888.

- 1876 : 4, rue Jean Sturm *

- 1877 : 1c, quai Saint-Thomas *

- 1881-1884 : Institut de physiologie (Hospices civils)

- 1883 : 3, rue Salzmann *

- 1883-1886 : Clinique psychiatrique (Hospices civils)

- 1884: Monument-Fontaine des Zurichois

- 1887 : Restauration de la Chapelle St-Blaise (Eglise Saint Thomas) *

- 1888 : 52 logements sociaux, rues de Mutzig et Wasselonne (Armen Verwaltung Marxhäuser)

- 1891 : 3 immeubles sociaux, rue de l'Aimant (pour la Caisse d'Epargne)

- 1893 : 1, 3, rue de la Monnaie *

- 1894 : Restauration intégrale de la maison 15, rue Martin Luther *

- 1897 : Maison des Diaconesses, 3, rue Sainte Elisabeth

- 1899 : Immeuble à l'angle de la rue du Dôme et de la rue des Etudiants (pour le comptoir national du crédit, actuellement BNP)

Réalisations en association avec son fils Henri :

- 1899-1900 : Pignon de l'église Saint Nicolas.

- 1903-1905 : Caisse d'Epargne, place Saint Thomas.

On ne mentionnera pas ici ses réalisations en dehors de Strasbourg.

Adresses liées

Personnes liées

Références

  1. à noter que Roger Lehni inverse ces renseignements : D'abord les Beaux Arts de Paris, puis un séjour à l'Ecole Polytechnique et à l'Académie de Munich
  2. a et b Véronique Umbrecht, Emile et Henri Salomon, deux architectes strasbougeois in Metacult_-_Strasbourg_lieu_d'échanges_culturels_entre_France_et_Allemagne, 2018, page 452
  3. Elles sont munies d'un astérisque lorsqu'elles ont été réalisées pour le compte de la Fondation Saint Thomas, dont Emile Salomon fut l'architecte, succédant à Auguste Stuber, qui devint ensuite son beau-père

Sources

  • Georges Foessel et François Uberfill, in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, n° 47, page 4908-4909
  • Roger Lehni, in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 48, page 5139
  • Annuaires d'adresse de Strasbourg, Archives de la Ville de Strasbourg
  • Etat civil numérisé du Bas-Rhin
  • Les autres renseignements, et en particulier la liste de ses réalisations à Strasbourg, sont extraits d'un travail ("Deux siècles au Finkwiller") rédigé par Jean-Louis Jung entre 2001 à 2004, dont un exemplaire photocopié est consultable aux Archives de la Ville de Strasbourg (cote : MS989).

Bibliographie

- Véronique Umbrecht, Les Salomon, une famille d'architectes Alsaciens aux XIXème et XXème siècle in METACULT, cahier n°3, p50-54, document à télécharger via ce lien [archive], consulté le 09/07/2015
- Véronique Umbrecht, Émile Salomon (1833-1913), architecte de la reconstruction à Strasbourg après 1870 in Revue d’Alsace, n°142, 2016, p. 51-71
- Véronique Umbrecht, Emile et Henri Salomon, deux architectes strasbourgeois in Metacult_-_Strasbourg_lieu_d'échanges_culturels_entre_France_et_Allemagne, 2018, p. 450-463

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.