Personne:Clément Dauchy

From Archi-Wiki
Jump to navigation Jump to search
Image principale
Date de naissance 4 mai 1865
Date de décès 10 septembre 1927
Métier architecte



Biographie

Architecte de l’Oeuvre Notre-Dame

Victor Emmanuel Clément Dauchy est né le 4.5.1865 à Haguenau, fils de Clément Emmanuel Dauchy, propriétaire et ancien maître sellier de cuirassiers, originaire de Saint-Omer (Pas-de-Calais), et de Madeleine Weingaertner, fille d’un boulanger de Haguenau, tous deux de confession catholique.

Il épouse le 28.9.1889 à Haguenau Marie Joséphine Halbwax, fille d’un employé des Chemins de Fer de Haguenau.

Il décède le 10.9.1927 à Strasbourg.

D’après la notice du NDBA1, « il entra chez l’entrepreneur Amann à Haguenau en 1884, et en 1888 il prit la direction de l’entreprise au décès de celui-ci ».

Mais on notera que lors de son mariage en 1890 à Haguenau, et lors de la naissance de ses deux premiers enfants en 1891 et 1892, toujours à Haguenau, Clément Dauchy est à chaque fois décrit comme sculpteur (Bildhauer).

Il étudie en tous les cas l’architecture de novembre 1894 à avril 1897 à la Technische Hochschule de Munich et d’avril 1897 à octobre 1898 à la Technische Hochschule de Karlsruhe.

D’après la notice du NDBA1, il entra au service de la ville de Strasbourg en 1898, après un bref séjour chez les architectes Curjel et Moser à Karlsruhe. Il fit plusieurs voyages d’études pendant la première partie de sa carrière municipale (1900-1910).

Après l'expulsion de Fritz Beblo en 1919, il est le seul alsacien du service, avec Paul Dopff, à être diplômé des écoles techniques de Karlsruhe et Munich. Plus expérimenté que son collègue, c'est celui qui sera nommé architecte en chef du service de la Ville de Strasbourg2.

En 1922, il fut nommé architecte de l’œuvre-Notre Dame et des Monuments historiques pour la cathédrale et les édifices classés de la ville de Strasbourg.

En tant que tel, il participa après le départ de Johann Knauth, à l’achèvement des travaux de consolidation de la tour de la cathédrale.

En 1925, à la demande de l’évêché, il fut autorisé à diriger les travaux au collège St-Etienne.

Il reçut la Croix de chevalier de l’Ordre de la Couronne d’Italie en septembre 1926 pour son aide à la création du pavillon d’Italie, lors de l’exposition Pasteur.

On trouve sur internet deux clichés le concernant:

- sur une photo, il pose au milieu d’un groupe, peu avant l’achèvement de la reconstruction du premier pilier (1926). Il est le 5e à partir de la gauche, avec chapeau melon et nœud papillon, à l’arrière3

- une autre photo le montre lors de la cérémonie marquant la fin du chantier de restauration de la flèche, également datée de 19264

Adresses liées

Personnes liées

Sources

- Documentation et patrimoine DRAC Alsace [archive]

- Site des Archives de la Ville de Strasbourg [archive]

- Etat civil numérisé du Bas-Rhin-Adeloch

Références

  1. a et b François Schwicker, in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 7, page 586
  2. Nicolas Lefort, Le service municipal de Strasbourg durant l'entre-deux-guerres : rupture ou continuité ?, in Metacult, cahier n°3, juin 2015, page45
  3. DRAC, Alsace
  4. Bibliothèque du Grand Séminaire catholique de Strasbourg, site des Archives de la ville de Strasbourg