Loading...

Revision history of "Personne:Auguste Haentzler (fils)"

From Archi-Wiki

Diff selection: Mark the radio boxes of the revisions to compare and hit enter or the button at the bottom.
Legend: (cur) = difference with latest revision, (prev) = difference with preceding revision, m = minor edit.

(newest | oldest) View (newer 50 | ) (20 | 50 | 100 | 250 | 500)
(newest | oldest) View (newer 50 | ) (20 | 50 | 100 | 250 | 500)

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

28 days ago
Score 0
Merci !

Wilfred HELMLINGER

29 days ago
Score 0
Dommage, la photo ne s'affiche pas...

Romjerome

28 days ago
Score 0

Oh pardon, mon erreur... liens 'url' relatifs, absolus, internes, etc.

Si vous le souhaitez, je peux vous faire parvenir les photos de l'intérieur du 3 rue Massenet ! C'est du 'bricolage'[1], mais le rendu plutôt acceptable. Une copie, de l'extérieur (rue et environnement), avec une résolution légèrement dégradée, est sur 'archi-wiki.org' (pour le chargement et charges sur les serveurs).

[1] rétroéclairage d'une plaque de verre, une trame de papier calque, prise de vue 'numérique', puis inversion des couleurs dans un logiciel.

Romjerome

29 days ago
Score 0

Le hasard fournit une photo (depuis la rue) de l'ancien bureau, au numéro 26 de la rue de la Grossau / 1 rue Sainte-Marie-aux-Mines (Strasbourg-Neudorf) ! L'adresse de Auguste Haentzler (père et fils) au premier quart du XXème siècle.

La datation est vague (entre 1904 et 1920/1925) - aucune idée de la période d'apparition des plaques avec les numéros des maisons... - néanmoins on "devine" l'entrée du local professionnel (la porte à gauche avec la plaque blanche et ronde, notée "bureau", ainsi qu'une plaque sombre et rectangulaire avec les inscriptions "A. Haentzler"). Enfin, un alignement côté rue, original et plutôt astucieux. C'est donc cela avoir pignon sur rue !!! Une confirmation avec un plan de situation de l'époque (1909).

Concernant les "découvertes", des plaques de verre (photos) avec l'intérieur et l'extérieur du numéro 3 rue Massenet (quartier des XV), ainsi qu'une photo du 29 route du Polygone (Neudorf) furent rapidement identifiées. ;-)

Wilfred HELMLINGER

one month ago
Score 0
Je ne peux malheureusement pas augmenter la définition de la dite photo, car je ne dispose que d'une copie. Concernant Auguste Haentzler (fils), si l'on se fie aux critères déjà établis (même taille que mon père, et "bouche tombante") il pourrait être le troisième en partant de la droite ? Quant à la date, elle doit tourner autour de 1935. Le lieu ne semble pas être le Palais du Rhin, mais peut-être s'agit-il de l'entrée du siège des architectes de l'époque ? Enfin, l'intérêt de ce cliché c'est qu'on y voit réunies deux générations d'architectes, qui ont eu des formations différentes, etc...

Romjerome

one month ago
Score 0

Wilfred HELMLINGER

one month ago
Score 0
"Génial" ce récit de R. Blanchot ! Merci pour ce lien !

Wilfred HELMLINGER

one month ago
Score 0

Au vu de l'excellente photo d'Auguste Haentzler âgé d'environ 47 ans, je commence à douter que le 5ème et le 6ème sur les photos de groupe d'environ 1927 soit Auguste Haentzler plus jeune. En particulier à cause de la forme de la bouche, qui est la même sur les deux photos bien attestées comme étant celles de A.H., et différente dans le cas de la personne présente sur les photos de groupe.

Mais aussi, je viens de retrouver un document attestant de la taille de mon père = 1m, 70, qui est donc identique à celle d'Auguste Haentzler, si je me souviens bien. Or, sur les deux photos de groupe, le "bel homme" que je prenais pour Auguste Haentzler est quand même significativement plus grand que mon père... La seule manière de s'en sortir serait de trouver une autre "identité" à cet étudiant que je prenais pour Auguste Haentzler. Je ne peux pas encore écrire "suite et fin"...

Romjerome

one month ago
Score 0

Effectivement, la paupière et la bouche tombante sont partagées par certains de ses descendants. La botte haute et la pipe sont deux autres détails qui ne correspondent pas vraiment... Le souvenir familial d'Auguste Haentzler (fils) tourne plutôt autour de chaussures basses (et usées) ainsi qu'un "schuffle rutsch[1]" ! Adoptant peut être les codes parisiens des années 20/30 pendant ses études, néanmoins l’exubérance, la vie d'artiste et la folie vestimentaire ne sont pas les adjectifs qui pourraient caractériser Auguste Haentzler (fils) durant sa carrière d'architecte. Peut être s'est-il également adapté après 1939 ? Travaillant régulièrement au Nord de Strasbourg, secteur dans lequel vivaient plus de "yennisch" et de sinistrés que de "dandy". Parmi les étudiants, il était peut être l'un des seuls déjà marié et père de famille. Stagiaire au service d'architecture de la ville à 17 ans (avant 1918) - et vraisemblablement apprenti chez son père - il porte généralement une blouse blanche sur ses photos professionnelles. Dans ses correspondances, il mentionne parfois ses contacts parisiens (sans les citer). Dans une ancienne boîte (Feldpost), de nombreuses photos permettent de s'imaginer ses relations et amis avant 1918...

Le "bel homme" sur la photo est, selon moi, né en "France" - peut être Nancy - ou dans une classe sociale différente ! Si il était actif dans la région, alors peut être était-il inscrit à l'ordre des architectes en 1945 ? => archives d'Alsace cote 4016W21, ... Pour information, Auguste Haentzler (père) avait le numéro régional 76, et André Haentzler le numéro 321, Fernand Guri le numéro 5, Georges Haudenschild le 30, Jean Hatt le 296 (autres diplômés D.P.L.G), etc.

[1] transcription phonétique personnelle pour traduire l'harmonica en alsacien (vernaculaire)

Romjerome

one month ago
Score 0
Pardonnez un non pratiquant, il s'agit de Schnufelrutsch (et non schuffle)...

Romjerome

one month ago
Score 0

Auguste haentzler (fils) est également présent sur cette photo :

Son père ressemble au deuxième individu tout à gauche.

Ils avaient 23 ans d'écart.

Romjerome

one month ago
Score 0

> "Son père ressemble au deuxième individu tout à gauche" Il y a les traits et caractéristiques physiques de son père, mais avant 1928, quand ce dernier avait encore une moustache ! En 1930, sur une photo de groupe du comité directeur et du conseil de surveillance de la caisse du Crédit Mutuel de Strasbourg-Neudorf (page 179 dans Strasbourg Neudorf - devant la Porte des Bouchers - éditions coprur), Auguste Haentzler (père) n'a plus la moustache de sa jeunesse...

Ce n'est pas lui sur la photo, mais la ressemble était là.

Wilfred HELMLINGER

one month ago
Score 0
Bravo pour cette identification, qui en amènera peut-être d'autres encore...

Romjerome

one month ago
Score 0
> "Il est proposé ici de vous reproduire un récit de René BLANCHOT(1) et alors élève à l’École Régionale d'Architecture de Strasbourg au sujet du dîner du Patron de l’atelier DANIS et PATRIARCHE qui eut lieu en décembre 1928." source : récit publié dans le Bulletin de la Grande Masse des Beaux-Arts de janvier 1929 - https://www....ec-1928_ERAS [archive]

Wilfred HELMLINGER

one month ago
Score 0
Non, il s'agit d'une photographie au format de photo d'identité.

Wilfred HELMLINGER

one month ago
Score 0

Pour la taille, pas de réel problème, je ne connais pas la taille exacte de mon père, mais il n'était pas grand (et plus petit que ma mère qui mesurait environ 1m, 70!); lui devait avoisiner 1m, 65. Mais pour les traits du visage, j'ai demandé l'avis d'un tiers qui n'était en effet pas convaincu. Le plus simple , c'est que je mette en ligne la photo que vous m'aviez envoyée. Même si elle était de très petite définition, cela pourra peut-être aider (vous pouvez toujours la supprimer ensuite ou la rendre invisible, si vous le souhaitez).

Quant à Nicolas Lefort, à moins qu'il "sorte du chapeau" des photos anciennes inédites, ce qui m'étonnerait, je ne pense pas qu'il pourra nous aider. J'ai en tous les cas énormément apprécié son chapitre sur la "Génération" Danis, pp. 60 à 75, où l'on trouve quantité de beaux documents d'architecture, dans l'ouvrage paru récemment et déjà cité.

Bon, on va continuer à chercher, chercher c'est vivre et vivre c'est chercher !

Romjerome

one month ago
Score 0

S'agissait-il de la photo dans le bureau ?

Si c'est le cas, essayez de "découper" l'individu, pour ne pas publier l'intérieur des pièces ! Merci.

Romjerome

one month ago
Score 0
Auguste Haentzler (fils) est reconnaissable via une autre photo... sur le site depuis 5 ans ! Il est plus "petit" (ou de même taille) que M. Helmlinger (père). Ils sont distants d'environ 1 mètre sur cette photo de groupe !

Wilfred HELMLINGER

one month ago
Score 0
Merci pour votre commentaire, et je me suis peut-être avancé trop vite. Mais c'est parce que la ressemblance était très grande avec une photographie que vous m'aviez envoyée dans le passé. Par ailleurs Auguste Haentzler (fils) ayant été diplômé en 1928, comme Tim Helmlinger, je considérais donc tout naturellement qu'il étaient de la même promotion et qu'ils faisaient partie des 13 élèves de l'atelier Danis-Patriarche (sur 117 inscrits !) qui avaient achevé leur scolarité par l'obtention d'un diplôme (source : Amandine Diener, in l'Ecole d'architecture de Strasbourg [1921-2021], page 47). En conclusion, J'attendrai quand même encore un peu de temps pour éventuellement modifier.

Romjerome

one month ago
Score 0

Il s'agissait là de ma première impression car à la naissance de son fils André (en 1923), il était plus "fin". Effectivement ceci peu évoluer avec les années... Néanmoins, sa description "administrative" (lors de sa jeunesse) était : yeux bleus, 1.70m ! Vu la longueur "hanches-sol", cette personne semble plus grande ? Si cela peut aider, diplômé le 21 février 1928 à Strasbourg et résident parisien en 1923/1924 (4ème et 6ème arrondissements). Le 18 juin 1927, médaillé de bronze argenté à Biarritz. Ces dates proviennent des documents et sources accadémiques (recherches classiques et biographie sommaire). Très peu de portraits, avant la guerre, dans les archives du bureau. Les photos professionnelles sont rares et celles d'événéments familiaux n'ont pas un grand intérêt pour l'architecture (surtout en fin de "carrière" - 1960/1970).

Uniquement 13 élèves ! Curieusement, Auguste Haentzler conservait énormément de travaux, photos et documents et pratiquement rien sur ses études et sa scolarité. Il y a pourtant bien quelques photos "au boulot (parfois surexposées ou abîmées...). Peut-être l'une de celle que vous avez ?

Romjerome

one month ago
Score 0

Peut-être compléter après le 11 avril 2022 ? Lundi 11 avril 2022 : Figures d’architectes de l’entre-deux-guerres : la génération Danis, par Nicolas Lefort – Professeur.

https://arch...te-100/n:330 [archive]

Romjerome

one month ago
Score 0
Par tâtonnement, j'irai plutôt vers d'autres élèves : Guri, Lapparent, Arnhold, Caspar, Blanchot, Tchrakian, Muller, Fauth, etc.

Romjerome

one month ago
Score 0
Geib Florent, Caspar André, Schneider Oscar, Muckensturm René, Arnhold Charles, Haug René, Haas Jules Pierre, Fauth Charles, etc.

Romjerome

one month ago
Score 0

> "Auguste Haentzler est le 5ème (ou 6ème) à partir de la gauche parmi un groupe d'étudiants à l'Ecole d'architecture, vers 1927"

Ce n'est pas Auguste Haentzler.

Il lui ressemble et n'était pas de cette 'promotion'.

Romjerome

4 months ago
Score 0
Lors du dépôt de sa candidature au concours à 2ème degré de la construction d'un stade nautique municipal (Strasbourg), il évoque ses réalisations importantes (en taille), avant 1960 : usine Mathis, Notre-Dame-de-Sion, filature de Drusenheim et à Bischwiller, école Sainte-Anne, tribune du Racing Club de Strasbourg, plusieurs ilôts à Strasbourg (reconstruction), compagnies d'Assurances Cité-vie, église catholique de Schiltigheim, pensionnat de jeunes filles à Fénétrange, école ménagère à Bitche, pensionnat à Merlebach, plusieurs groupes scolaires avec gymnases, villas et blocs d'habitations; ainsi que son expérience aux Services d'Architectures, de la Cathédrale (stagiaire en 1915, mobilisé en 1916, puis retour fin 1918/1919), et des Bâtiments Civils et Universitaires (1940-1945).

Romjerome

one month ago
Score 0

> "Lors du dépôt de sa candidature au concours à 2ème degré de la construction d'un stade nautique municipal (Strasbourg), il évoque ses réalisations importantes (en taille), avant 1960"

Il peut s'agir du marché de la Piscine du Rhin. Un dossier existe sûrement aux archives avec quelques lettres de références de cabinets et architectes, proposant leurs services.

Romjerome

one month ago
Score 0

Archives municipales de Strasbourg :

  • 55 W 59 -66 - Stade nautique, construction. - 1957/1961
  • 55 W 59 - Dossier de présentation des équipes candidates : 1-G. Stoskopf, W. Oehler, A. Fleischmann ; 2-G. Sacquin, P. Clement ; 3-JL Rauzier, R. Schweitzer ; 4- B. Monnet, A. Remondet ; 5-J. Apprill, P. Gebhart, P. Hugues ; 6- R. Lancelle, P.Prod'homme ; 7-R. Meyer, M.Novarina. - 1960

55 W 60 - Dossiers de présentation des équipes candidates : 8-J. Binoux, M. Folliasson ; 9-M. Strohmenger, A. Kronenberger ; 10-J. André, M. André, R. Gutton, J. Haenel ; 11-A. Pache, C. Baumgartner ; 12-F. Herrenschmidt, J. Walter, C. Gilbert, J. Grob ; 13-A. Haentzler ; 14-J. Arnold ; 15-S. Schaetzel ; 16-M. Denisse ; 18-G. Noel ; 19-M. Cardosi ; 20-A. Bernhardt ; 21-JE. Lambert ; 22-R. Braun ; 23-JP. Berst, C. Meyer-Levy ; 24-A. Wogenscky. - 1960 [..]

etc.