Loading...

Personne:Auguste Bartholdi

From Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 2 août 1834
Date de décès 4 octobre 1904
Métier sculpteur


== «Bartholdi, le Colmarien qui éclaira le monde»1


Né le 2 août 1834 à Colmar, et mort le 3 octobre 1904 à Paris.2

Commandeur de la Légion d' honneur (1887).

Frédéric Auguste Bartholdi est devenu l'artiste alsacien le plus célèbre du XIXe siècle. Après avoir entamé des études d' architecture, il s' oriente vers une carrière de sculpteur. Il n' a que 21 ans lorsqu' il remporte le concours organisé par la ville de Colmar, pour une statue monumentale du Général Rapp (1856) et la fontaine de l'amiral Bruat (1863), qui lui a valu la notoriété artistique et de devenir un artiste officiel et sollicité. Il s'est particulièrement illustré dans la célébration historique et patriotique dans diverses villes françaises.

Ardent défenseur de la liberté, Bartholdi est l' auteur d' une statue en bronze de La Fayette pour la ville de New York.

En 1870, lorsque la guerre éclate, il s' engage dans la garde nationale, puis prend part aux combats de Colmar, dans les rangs de l' armée des Vosges, avant de devenir aide de camp de Garibaldi. Après la défaite et l'occupation de l' Alsace, il s' embarque pour les Etats-Unis. C' est en pénétrant dans le port de New York que l' artiste à l' idée de son projet le plus ambitieux et le plus célèbre Liberté éclairant le monde elle est offerte officiellement par la France en 1884 et fut inaugurée le 28 octobre 1886.

C'est après 1870 qu'il a réalisé ses deux œuvres majeures, Le Lion de Belfort, achevé en 1880, qui symbolise le siège de 1870-1871 de la ville et la statue de la Liberté.

En France, il a poursuivi une production abondante de statues.

Malgré son choix pour la France en 1871, il n'a pas oublié sa ville natale, qu'il a dotée de nombreuses statues et fontaines:

Oeuvres colmariennes3

1854 - Statue du Général Rapp, place Rapp

1863 - Fontaine Martin Schongauer,

1864 – Fontaine Bruat, Parc du Champ de Mars

1869- Le petit vigneron, au Marché couvert

1872 - «Monument funéraire Voulminot» au cimetière de Colmar

1888 – Fontaine Roesselmann, place des Six-Montagnes-Noires

1894 – Monument Hirn, square Hirn

1898 – Fontaine Schwendi, place de l'Ancienne Douane

1902 – Les grands soutiens du Monde, dans la cour du Musée Bartholdi

1902- Le tonnelier qui domine la Maison des Têtes

Adresses liées

Hommages à Bartholdi

Personnes liées

Références

  1. Agenda 2004 de la ville de Colmar. (Livre) pages 66-67, téléchargeable en PDF [archive]
  2. https://gw.geneanet.org/abouisson?lang= [archive], arbre généalogique de la famille Bartholdi, données de Anne Bouisson sur le site Geneanet, consulté le 02/08/2015
  3. https://www.tourisme-colmar.com/staticfiles/bartholdi/LES_OEUVRES_DE_BARTHOLDI_A_COLMAR.pdf [archive], consulté le 21/04/2018

Sources

L'Almanach de l'Alsace, par Bernard Vogler, éd.Larousse, 2001, page 224, qui s'est lui-même inspiré de la notice de Gabriel Braeuner, dans le Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 2, 1983, pages 117-118).

En 2004, pour le centenaire de la disparition d'Auguste Bartholdi, la Ville de Colmar offre aux colmariens un agenda: Bartholdi, le colmarien qui éclaira le monde, panorama de l'oeuvre du sculpteur.

Auguste Bartholdi (1834-1904). La liberté éclairant le monde. Timbre-poste de 0,90 € conçu et gravé par Yves Beaujard. Texte de Maïten Bouisset. Vente anticipée le 21 févier 2004 à Colmar et à Paris.

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.