Loading...

Edito:Les biographies s'ouvrent à tous

From Archi-Wiki

04/07/2012


Actualité Les biographies s'ouvrent à tous - collegue archi300.jpg

Depuis 2008, Archi-Strasbourg permet d'ajouter et modifier des adresses, bâtiments et lieux de façon collaborative. Mais les architectes, artisans, sculpteurs et autres personnalités n'étaient modifiables que par une petite dizaine de contributeurs du site.

A présent, les personnes tout comme les adresses sont librement modifiables par tous les inscrits, avec toujours l'impératif de sourcer ces informations. Autre nouveauté, on peut ajouter des événements sur la vie de la personne tels que les dates et lieux de naissance,  ses débuts, fin de carrière, date de décès s'il y a lieu... Ainsi, on peut mieux comprendre le déroulement de son oeuvre. Le site permet aussi d'ajouter des personnalités morales qui montrent l'évolution des activités commerciales (société) ou associatives et les liens entre les architectes, artistes et artisans.

L'association Archi-Strasbourg est en lien avec plusieurs descendants d'architectes (Helmlinger, Haas, Dopff, Bourstin...), mais aussi des historiens. Cette nouvelle fonction leur permettra de partager leur savoir.

Aujourd'hui, les biographies d'architectes manquent de sources fiables. Le NDBA (Nouveau Dictionnaire de Biographie Alsacienne) est une source importante mais se concentrent sur les principales personnalités Alsaciennes en général. Les ouvrages manquent encore dans ce domaine et Internet ne croule pas sous les informations de ce genre.

Le site permettra d'ajouter les personnalités d'aujourd'hui, celles qui façonnent la ville contemporaine.

Pour éviter que le site ne devienne un support publicitaire pour certains architectes, la neutralité du contenu sera vérifiée..

De part la nature du support numérique, les biographies d'Archi-Strasbourg permettront rapidement de réhabiliter certaines personnalités peu connues du grand public. On a pu le voir par exemple récemment avec l'architecte Johann Knauth qui devrait avoir sa statue sur la place du Château.

Le Corbusier disait avec sagesse « c'est toujours la vie qui a raison, l'architecte qui a tort », pourtant pour comprendre les oeuvres et leur contexte, il nous faut aussi comprendre les architectes et les personnalités qui ont œuvré à la construction des lieux qui font la ville.

A terme, Archi-Strasbourg espère modestement remplir cet échelon manquant de l'histoire de la ville et de ses bâtisseurs.