Loading...

Tribunal cantonal - 88 Grand'Rue (Bouxwiller)

From Archi-Wiki

88 Grand'Rue (Bouxwiller)

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction environ 1900
Structure Tribunal / Palais de justice

Date de transformation 1960
Structure Bâtiment scolaire
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Tribunal cantonal

Date environ 1900

Vaste bâtiment à l'angle de la rue du Tribunal, édifié à la fin du XIXe siècle pour servir de tribunal cantonal (Amtsgericht).

D’après « Le Patrimoine des Communes du Bas-Rhin » , cette construction à l’architecture palatiale officielle emprunte à l’Art Nouveau la stylisation des éléments décoratifs1.

Cependant ni la date précise de la construction, ni le nom du maître d’œuvre ne sont donnés par aucune des sources consultées.

La tête d’une Alsacienne qui se trouve sur la clef de cintre de la fenêtre du pignon de droite au deuxième étage ferait plutôt penser au régionalisme ou à l’historicisme, mais le mascaron féminin du premier étage pourrait se rapprocher de l'Art nouveau.

Le traitement des pignons latéraux est assez inhabituel avec les grands claveaux qui surmontent les arcs des fenêtres du deuxième étage.

La Base Mérimée évoque, de son côté, un "édifice de plan en U, sous toit à versants brisés, avec grandes lucarnes passantes. Trois baies sont ornées de têtes sculptées en haut-relief, représentant un homme, une jeune fille et une femme avec coiffe alsacienne à grand noeud"2. On ne trouve donc dans cette source aucune allusion à l’Art Nouveau.

Le bâtiment est proche de l'Art nouveau par le côté novateur du traitement des pignons et de certains décors comme par exemple les ornements du long cartouche horizontal entre le rez-de-chaussée et le premier étage, mais il comporte aussi des éléments néo-baroques, comme le décor de la porte d'entrée et la lucarne à gauche du pignon de droite.

Lycée Schattenmann

Date 1960

En 1960, le bâtiment est affecté à l’enseignement professionnel agricole privé3 et nommé d’après Charles Henri Schattenmann (1785-1869), l’industriel des Mines de Bouxwiller, qui s’était également intéressé à l’agronomie, en mettant ses idées à l’épreuve dans une ferme modèle et un domaine viticole1


Références

  1. a et b « Le Patrimoine des Communes du Bas-Rhin », Editions Flohic, 1999, page 193
  2. Mérimée_(site_internet) Base Mérimée : Notice IA67009585 [archive], consulté le 26/05/2019
  3. Site d'accueil du Lycée Schattenmann : http://www.lycee-schattenmann.org/joomla/ [archive], consulté le 27/05/2019

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.