Loading...

Théâtre Municipal (Colmar)

From Archi-Wiki

place du Dix-Huit-Novembre (Colmar)

Image principale


Chargement de la carte...

Date de construction 1847 à 1849
Architecte Louis-Michel Boltz
Structure Théâtre
Courant architectural Néoclassique

Date de extension 1902
Structure Théâtre

Date de rénovation 1999 à 2000
Architecte Michel Spitz
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Théâtre Municipal

Date 1847 à 1849
Architecte Louis-Michel Boltz

Le théâtre "s'élève sur un terrain compris jadis dans l'enclos du couvent des Dominicaines d'Unterlinden."1

La façade principale est place du Dix-Huit-Novembre.

La façade arrière est 3 place Unterlinden, c'est l'adresse postale du Théâtre.

La façade latérale est rue des Bains et l'autre façade est voisine du Musée Unterlinden avec un étroit passage où se trouve la rampe pour personnes handicapées avec accès depuis la place.

Historique du bâtiment

"Premier théâtre construit en Haute-Alsace, le théâtre municipal de Colmar a ouvert ses portes le 8 mars 1849. L’idée de construire et d’aménager un théâtre pour la ville date du début des années 1820. Différents projets sont proposés et plusieurs lieux d’implantation sont envisagés : dans l’église des Dominicains, sur le Champ-de-Mars… L’on a même songé à démolir le Koifhüs !"2

"Ce n’est que près de trente ans plus tard que l’édifice, œuvre de l’architecte belfortain Louis-Michel Boltz, ouvre ses portes au public."2

"Le premier théâtre colmarien fut aménagé dans un immeuble érigé en 1768 dans la rue des Augustins. Jugé trop exigu, il fut rasé en 1843 et remplacé par le Tribunal d’Instance."3

Le nouveau théâtre fut construit de 1847 à 1849 sur une ancienne dépendance du couvent d’Unterlinden3.

Descriptif architectural

"Ce bâtiment offre une élégante façade extérieure classique « à la française » sur la perspective de la rue Kléber, avec cinq baies au rez-de-chaussée et autant à l’étage. Le plan de l’édifice comprend trois corps successifs : vestibule et salle du foyer pour le premier, salle et scène pour le deuxième, locaux administratifs et loges pour le troisième. La salle circulaire est conçue dans la tradition des théâtres « à l’italienne » et comprend trois galeries."2

"Sa décoration intérieure est due à l’artiste parisien Boulangé, qui réalisa également en 1848 la grande peinture du plafond."2

"Le théâtre fit l'objet de travaux d'extension en 1902"3 avec l'installation d'une nouvelle machinerie scénique.

Façade arrière place Unterlinden


Façade rue des Bains


Façade voisine du musée Unterlinden

Rénovation intérieure

Date 1999 à 2000
Architecte Michel Spitz

"Des travaux de rénovation intérieure et de mise aux normes se sont déroulés de juillet 1999 à novembre 2000 sous la direction de l’agence d’architectes Jemming et Spitz de Colmar Michel Spitz, et de l'architecte scénographe, Igor Hilbert de Versailles."2

"L’amélioration du confort du spectateur a conduit à la réduction de la jauge qui est passé de 750 à 550 places."2

Cette restauration a permis de revenir aux sources d'une architecture qui fut l'une des dernières du classicisme à Colmar.

Références

  1. borne informative placée devant le théâtre
  2. a b c d e et f {{Source|Théâtre municipal de Colmar (site internet)}site internet du théâtre [archive], site consulté le 26/10/2015
  3. a b et c Agenda 2006 de la ville de Colmar (Livre), p.117,téléchargeable [archive], consulté 26/10/2015

Lien externe

- Visite virtuelle de l'intérieur sur le site theatre.colmar.fr [archive]1

  1. Dictionnaire historique de Colmar, page 258.

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.