Loading...

Studium - 2 rue Blaise Pascal (Strasbourg)

From Archi-Wiki

2 rue Blaise Pascal

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1967
Architecte Abraham Weinstein
Alfred Kronenberger
Roger Hummel
Maurice Bourstin
Structure Bibliothèque / Médiathèque

Date de extension 1997
Architecte Eric Lafougère

Date de démolition 2017

Date de construction 2018 à 2022
Architecte Jean-Pierre Lott
Structure Bibliothèque / Médiathèque
Consultez les 4 actualités de l'adresse


Bibliothèque des Sciences et Techniques1

Date 1967
Architecte Abraham Weinstein
Alfred Kronenberger
Roger Hummel
Maurice Bourstin

Architecte en chef du gouvernement: R. Hummel

Collaborateurs: A. Weinstein et M. Burstin

Architecte d'opération : A. Kronenberger

Surface du bâtiment: 7743m²

Extension

Date 1997
Architecte Eric Lafougère


Cette bibliothèque a été dotée en 1997 d'un troisième niveau indépendant pour les sections de physique et de sciences de la Vie. La structure métallique de ce niveau est soutenue par seize piliers dont les fondations sont stabilisées à dix-huit mètres de profondeur, tenant compte des normes sismiques1.

L'extension comprend une surface de 2100m²

Une extension comparable réalisée en 1998 est visible 10 rue Simonis (centre des impôts)

Photos de l'intérieur (3ème niveau)

Démolition

Date 05/2017 - 12/2017

L'ancienne bibliothèque a été démolie.

Voir plus de photos dans la rubrique actualités.

Studium2

Date 2018 à 2022
Architecte Jean-Pierre Lott

L'ancienne bibliothèque a été démolie pour laisser place à un projet d'envergure à l'entrée du campus de l'Esplanade. Cette nouvelle bibliothèque remplace plusieurs autres établissements dans un objectif de regroupement et de mise en commun des savoirs.

On trouve des ouvrages de psychologie, sciences et techniques, lettres et sciences humaines, Staps3.

Baptisé Le Studium, le bâtiment regroupe cinq services différents, dont une maison de l'étudiant qui accueille le guichet unique de rentrée, et un learning center, avec espaces de travail et de réunion de différentes dimensions (30 salles de 2 à 5 personnes et 7 pour 20 à 40 personnes) ainsi que des points numériques connectés, prisés des étudiants. Au sous-sol se trouvent également les réserves ainsi qu'une imprimerie dédiée à l'Université ainsi qu'à l'éditeur les PUS "Presse Universitaire de Strasbourg"3.

Le bâtiment propose aussi 100 000 ouvrages en libre-accès et 995 places, sur 6 630 m2 de surface utile. Dans les réserves (magasin) se trouvent plus de 8km de linéaire d'ouvrages.

L'architecte parisien Jean-Pierre Lott, connu pour ses réalisations méditerranéennes fut lauréat parmi 200 propositions. Il a imaginé cette construction en béton armé et aluminium laqué, avec beaucoup de transparence au rez-de-chaussée, des lignes ondulées en étage et des brise-soleil orientables. On signalera du même architecte la médiathèque de Vitrolles qui partage plusieurs points commun avec le Studium4. Le maître d'ouvrage est l'Université de Strasbourg ce qui a facilité les échanges puisque les utilisateurs finaux ont pu directement exprimer leurs besoins et interagir tout au long du chantier avec l'architecte3.

Selon l'architecte, le bâtiment a été conçu pour offrir un double visage :5

  • un rez-de-chaussée très vitré, qui invite à entrer, donnant vue sur les espaces du rez-de-chaussée, hall, cafétéria, accueil
  • surmonté d’un corps de bâtiment aux formes sinueuses qui expriment le mouvement, la légèreté, métaphore de la concentration et de la lecture, dans lequel viennent s’implanter deux étages de plateaux de collections et de consultation, ainsi que les salles de travail.
  • Un dernier niveau en retrait abrite les bureaux des différents services en lien avec les étudiants

Selon la lumière du jour ou de la nuit, et selon l'emplacement de l'observateur, le bâtiment offre en raison de ses « grandes voiles cinétiques » des formes sans cesse changeantes.

Les travaux se sont déroulés de 2018 jusqu'au début de l'année 2022.

Le bâtiment a ouvert ses portes à la rentrée 20226.

Le budget de 30 200 000 euros est supporté par l'Etat (22 M€ - Opération Campus), l'Eurométropole (1.5 M€), la Région (1.5 M€) et le Département (5 M€).

1% artistique

La bibliothèque a bénéficié du 1% artistique permettant à un artiste de s'exprimer au sein de l'établissement. A la suite d'un concours c'est l'artiste Martin Bruno Schmid qui fut lauréat7.

Au plafond on trouve au sein de la bibliothèque quelques dizaines d'ouvertures circulaires desquels pendent un filet doré. D'après Sophie Hedtmann du Service de l'action culturelle à l'Unistra, « l'oeuvre symbolise l'idée des archives dans une bibliothèque. On imagine grâce aux signets une bibliothèque qui s'étalerait sous les plafonds. Le matériau utilisé est l'or, un matériau noble et riche, intemporel et inusable ».

Intérieur

Références

Lien externe

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Digito

3 months ago
Score 0

Bel découverte de ce bâtiment qui va bientôt ouvrir ses portes. Je l'ai vu se construire et ai pu admirer ce matin, sous un beau soleil de rentrée, le résultat qui s'intègre bien avec les édifices hétérogène autour (RU, Institut Le Bel etc).

J'aimais beaucoup l'ancien bâtiment (démoli) mais le nouveau est également une réussite, alors ne gâchons pas note plaisir. J'ai hâte de découvrir l'intérieur dès qu'il sera ouvert!

Henri TUROT

64 months ago
Score 0

Dans un communiqué de presse du 11 février 2016, les services de l’UNISTRA donnent des précisions intéressantes sur la conception architecturale du bâtiment et son inscription dans un projet urbain L’architecture est conçue pour :

- Donner un signal fort pour marquer l’entrée du campus, Bd de la Victoire

- Créer une continuité architecturale entre les bâtiments administratifs (Institut Le Bel) et le restaurant universitaire.

- S’inscrire dans la logique de composition du quartier de l’Esplanade

- Isoler les flux des étudiants (Allée Blaise Pascal) de celui des services, des livraisons (Rue Monge)

L’UNISTRA souligne en outre que « La structure en béton armé et les menuiseries extérieures en aluminium laqué du Studium offrent un double visage :

« Un rez-de-chaussée vitré qui invite à entrer, surmonté d’un corps de bâtiments aux formes sinueuses qui expriment le mouvement, la légèreté́, métaphore de la concentration et de la lecture.

La lumière a été́ minutieusement étudiée : de grands brise-soleil protègent les baies vitrées. Leur orientation a été́ étudiée suivant la course du soleil garantissant à chaque espace une protection contre le soleil direct, tout en préservant un apport de lumière suffisant et une vue sur la ville.

Les grandes voiles cinétiques donnent au projet des formes sans cesse changeantes, ou, suivant la lumière et l’endroit où l’on se trouve, le jour, la nuit, le bâtiment offre des visages différents. »

Aw2mw bot

64 months ago
Score 0
Je confirme la démolition de la bibliothèque Blaise Pascal au printemps 2017. La bibliothèque sera fermée fin janvier, les ouvrages et revues de recherche ont été transférés vers divers magasins, les ouvrages pour les étudiants seront disponibles dans une autre bibliothèque sur l'Esplanade (U2-U3) pendant les travaux.