Loading...

Rue Schwendi (Colmar)

From Archi-Wiki

rue Schwendi (Colmar)

Image principale
"2016-11-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
Chargement de la carte...

Date de construction 1888
Structure rue

Date de transformation 30/5/2016 au 11/2016
Structure rue
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Historique du nom de la rue

Date 1888

La rue Schwendi prolonge le boulevard Saint-Pierre jusqu'à la rue de l'Est. Elle suit le tracé de l'ancien fossé et longe une partie visible de l'ancien rempart.

"A l'ouest du Steinbrückertor ou Porte de Bâle, l'ancien fossé de la ville est devenu la rue Schwendi en 1888. Elle prolongeait la rue de l'est. Au XIXe siècle, jardins et promenades ont mordu sur les fortifications." 1

"La rue doit son nom au général d'Empire et Seigneur du Hohlandsbourg Lazare de Schwendi qui combattit les Turcs au XVIe siècle pour l'Empereur Charles Quint et qui selon une légende tenace et erronée aurait ramené du théâtre de ses exploits militaires, en Hongrie, le cépage du fameux Tokay."1

"Bartholdi a représenté le héros tenant un cep de vigne sur la place de L'Ancienne Douane en 1898."1

Lazare de Schwendi2

Lazare de Schwendi est né en juin 1522 à Mittelbiberach en Souabe. Après des études dans les universités de Strasbourg et de Bâle, il entra au service de Charles Quint en 1546. Il est décédé, le 27 mai 1583 à Kirchhoffen et, selon son vœu, inhumé dans l’église de Kientzheim. C’est dans sa résidence de Kientzheim qu’il résidait le plus volontiers.

Vestiges du rempart 3

Le long de la Lauch, une partie du rempart subsiste. Il est également visible en bordure du terrain de sport de la Montagne Verte.

Beaucoup de canons étaient placés derrière des ouvertures dans la muraille.
Deux canonnières de facture typique des fortifications de Colmar subsistaient, rue de la Truite (entre le quai de la Poissonnerie et la rue Schwendi). Elles se trouvaient intégrées au mur de soutènement de la placette, pour l'une à l'angle de la rue de la Truite, pour l'autre sur la Lauch(4). Lors des travaux d'aménagement de la Rocade verte en 2016, la canonnière a été enlevée.


Aménagement de la rocade verte5

Date 30/5/2016 au 11/2016

En 2016, les travaux sur le tronçon Est de la rocade verte se poursuivent avec le réaménagement de la rue Schwendi et de la rue de l’Est, entre la rue de l’Abattoir et la rue de la Grenouillère.

(voir travaux réalisés en 2015 rue Saint Eloi et rue de l'Est.)

Projet6

"... la requalification de la rocade verte vise avant tout à améliorer le cadre de vie des Colmariens, à faciliter l’accessibilité à la ville et à apaiser les circulations dans ce secteur :
• Réduction à une voie de circulation
• Elargissement des voies piétonnes et pavage des trottoirs
• Création de pistes cyclables des deux côtés
• Aménagement d’une promenade le long de la Lauch
• Verdissement général de la voie"

Promenade le long de la Lauch

Date 2017

Le long de la Lauch, une promenade piétonne en lames de bois a été aménagée à l'automne 2016. Les abords de la rivière ont été consolidés. La promenade ressemble à un ponton, les lames de bois reposent sur une structure métallique. La promenade relie le quai de la Poissonnerie à la rue de l'Abattoir. Des arbres taillés en rideau ou en plateau ont été plantés.

Le petit parking au débouché de la rue de la Truite a été supprimé. Le mur de soutènement avec la canonnière a été démoli. Trois terrasses enherbées remplacent la placette. Une rampe d'accès relie le trottoir au ponton.

Les abords de l'entrée du parking de la Montagne Verte ont été modifiés. Le mur qui longeait le parking à l’approche du pont a été démoli et l'ouverture sur le parking plus importante, avec un tablier élargi pour le pont qui enjambe la Lauch, au débouché de la rue de l’Abattoir.7

Inscription sur la liste supplémentaire des Monuments Historiques8

"Restes des enceintes du Moyen-Age, situés au bord de la Lauch : inscription par arrêté du 18 juin 1929"

"Les vestiges les plus importants des fortifications du Moyen Age de Colmar - rasées en 1673 sur l'ordre de Louvois. Conservé sur une longueur d'environ 100 m, le mur d'enceinte longe la Lauch. Construction en briques, sur socle en pierre de taille. Sa hauteur actuelle est d'environ 5 m. La crête, refaite, est protégée par des tuiles. Deux étages de meurtrières, percées dans des blocs de pierre encastrés dans le mur. Vestiges de deux tours carrées : l'une, vers la rue des Tanneurs, a été transformée, ultérieurement, en habitation, un étage en pans de bois ayant été construit sur sa partie inférieure, conservée. L'autre, à environ 50 m de distance, n'a également conservé que la partie inférieure, faisant saillie sur la face du mur."

Références

  1. a, b et c Agenda 2003 de la Ville de Colmar. (Livre) page 107
  2. Wikipedia (site internet) [1] [archive], consulté le 1/02/2016
  3. Les remparts de Colmar. (Livre)Témoins de l’histoire d’une ville jadis libre et impériale, André Klein, 2015
  4. Dr Balliet J.M. Fortifications de Colmar — fortifications : dispositions insolites ou méconnues (15) https://fortifications-neuf-brisach.blogspot.com/2018/06/fortifications-de-colmar-fortifications.html [archive]
  5. https://www.lalsace.fr/haut-rhin/2016/06/15/une-promenade-pour-la-rocade-verte [archive], article de Clément Tonnot, consulté le 11/11/2016
  6. https://www.colmar.fr/sites/colmar.fr/files/espace_presse/2016/travaux-rocade-verte-phase-1-et-2-cp-26-05-2016.pdf [archive], Communiqué de presse de la Municipalité avec plans, daté du 26 mai 2016, consulté sur internet le 23/10/2016
  7. "Promenade à fleur d'eau", DNA, édition de Colmar [archive], 11/11/2016
  8. PA00085369 Notice Mérimée n°PA00085369 [archive], consulté le 11/11/2016

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.