Loading...

Rue Henri Sellier (Strasbourg)

From Archi-Wiki

rue Henri Sellier

Image principale


Chargement de la carte...

Date de construction environ 1950
Structure rue
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


A propos d'Henri Sellier1

Henri Sellier, né le 22 décembre 1883 à Bourges et mort le 24 novembre 1943 à Suresnes, est un homme politique français. Il fut maire de Suresnes pendant 22 ans, de 1919 à 1941.

Figure marquante du champ de l'urbanisme français, il fonde en 1919, avec Marcel Poëte, l'École des hautes études urbaines (EHEU), qui devient l'Institut d'urbanisme de l'université de Paris en 1924 et qui existe toujours aujourd'hui sous le nom d'Institut d'urbanisme de Paris.

Sa grande cause est l'amélioration de l'habitat des populations défavorisées. Sa thèse principale date de 1921 : il publie La Crise du logement et l'intervention publique en matière d'habitat populaire, puis fonde l'Association française pour l'urbanisme.

Administrateur en 1916, puis président de l’Office départemental des Habitations à bon marché de la Seine, son œuvre reste dans l'histoire, avec la création des cités-jardins, pôles d'attraction résidentiels implantés en fonction du marché du travail. Les cités-jardins constituent des ensembles urbains dans lesquels on réunit des groupes d'individus avec leur famille afin de créer de toutes pièces une cité. Elles ont pour fonction de régénérer le tissu urbain :

« L'urbanisme social se doit d'organiser un meilleur aménagement de l'humanité, vers un niveau de lumière, de joie et de santé, un meilleur rendement économique car il y a urgence à défendre la race dans tous les domaines contre la certitude de dégénérescence et de destruction que les lamentables statistiques de la natalité, maladie, mort, laissent apparaître : 18 % de la perte du revenu national est due à la maladie. » (Henri Sellier).

Durant l'entre-deux-guerres, Sellier est à l'origine de onze cités-jardins créées autour de Paris.2.

Construction

Date environ 1950

La rue est bordée d'immeubles sur trois étages plus combles.

On notera la grande qualité paysagère de la rue avec des arbres de chaque côté et des jardins de devant au pied des immeubles.

Les immeubles ont été construits au début des années 1950 sur des plans datés de 1937 (voir 241-247 route de Schirmeck et la fiche du quartier Henri Sellier).

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.