Loading...

Adresse:Rue André Malraux (Oberhausbergen)

From Archi-Wiki

Lotissement de maisons 1 à 22 rue André Malraux, 1 à 6 rue Alphonse Daudet, 5 à 14 et 16 rue Jacques Prévert (Oberhausbergen)

Image principale

















Chargement de la carte...

Date de construction 1985 à 1989
Architecte Roland Schweitzer
Structure quartier
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction

Date 1985 à 1989
Architecte Roland Schweitzer

Ce lotissement, constitué de 40 maisons est situé en limite de Strasbourg, à la périphérie ouest du quartier de Cronenbourg. Il est délimité par les rues Jacques Prévert, George Brassens et à l'ouest côté champ, par le chemin des Herbes.

L'accès principal à ce micro-quartier se fait par la rue Alphonse Daudet, donnant le sentiment, une fois qu'on est entré par cette rue, de pénétrer dans un nouvel univers un peu en vase clos (même si en réalité certaines maisons ont un accès par les rues adjacentes déjà citées). Ce sentiment est renforcé du fait que le secteur est "en zone de rencontre", permettant au piéton de déambuler au milieu de la route sans être trop gêné par des voitures (vitesse maximale de 20km/h). Au coeur de ce quartier se trouve la rue André Malraux. Au bout de cette rue se trouve une placette arborée avec une table et des bancs, où l'on imagine très bien des moments de convivialité entre voisins.

Le lotissement a été conçu par l'architecte Roland Schweitzer, spécialiste en construction bois. Le maître d'ouvrage est la SCIC "La Vosgienne"1. Les pavillons ont été réalisés entre 1985 et 1989 par un système industrialisé de panneaux de bois montée sur place2.

En apparence, il s'agit de pavillons traditionnels d'un niveau, avec toiture à deux pans. Pourtant il se dégage de ces maisons de nombreux éléments singuliers.

Outre sa présence dans la monographie consacré à l'architecte, ce lotissement a fait l'objet d'une notice dans l'ouvrage Architecture contemporaine (1980-2000) on peut y lire ses qualités que nous retranscrivons pour plus de clarté : « Une étude jusqu'au détail a permis d'épurer l'image classique de ce type de maison en éliminant les éléments parasites (débord, gouttières, descentes, fenêtre en creux...)

Les garages en toiture terrasse et les accès traitent la liaison de pavillons entre eux. Des terrasses avec pergola et des clôtures assurent la transition avec la rue.

La volumétrie générale retient deux implantations (orthogonales et diagonales) pour séquencer ce hameau. »1


Certaines maisons sont pourvues de débord de pignon et d'habillage de gouttière avec zinguerie de couleur rouge, il est probable qu'il s'agisse de choix esthétiques liés à des rénovations ultérieures.

Rues structurantes

Quelques maisons rue André Malraux (à compléter)

Quelques maisons rue Alphonse Daudet (à compléter)

Références

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

Loading comments...