Loading...

Pont John F. Kennedy (Strasbourg)

De Archi-Wiki

pont John F. Kennedy

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1906
Architecte Fritz Beblo
Sculpteur Alfred Marzolff
Structure pont
Courant architectural art nouveau

Date de construction 1906

Date de construction 1950
Sculpteur Jean Henninger
Structure Statue/sculpture/oeuvre d'art
Consultez les 3 actualités de l'adresse


Pont John F. Kennedy

Date 1906
Architecte Fritz Beblo
Sculpteur Alfred Marzolff

Ce pont relie l'avenue d'Alsace et l'[[/url=http://www.archi-wiki.org/adresse-_avenue_de_la_for%EF%BF%BDt_noire_orangerie_strasbourg-2440.html?check=1&archiIdAdresse=2440&archiAffichage=adresseDetail&archiIdEvenementGroupeAdresse=12495&debut= [archive] avenue de la Forêt Noire].

Son nom "John Fitzgerald Kennedy" [archive] est lié à la présence du consulat des états unis qui se trouve juste à côté. Ce pont est plus couramment connu sous le nom pont des Quatre-Hommes mais aussi Viermännerbruck !

De chaque côté du pont, à chaque extrémité se trouvent quatre travailleurs "géants", représentant deux pêcheurs, un pelleteur et un haleur. Pour ces deux derniers, Émile Strum et son fils Fritz, originaire de la Robertsau ont servi de modèle en 1907. L'une de ces statues a été détruite pendant la guerre.

Le pelleteur est un dragueur de gravier, métier est aujourd'hui oublié, cette activité s'est éteinte dans les années 1920. Elle consistait à retirer au fond de l'eau du sable et du gravier à l'aide d'une sorte de pelle-godet, fixée au bout d'une tige. L'homme qui effectuait ce travail était sur une barque de 10 mètres de long et de 2 mètres de large, appelée: Kiesnache qui pouvait supporter 10 mètres cubes mais pas plus. Sinon, le bateau risquait de couler et le ramener à la surface n'était pas une petite affaire. Une fois le bateau chargé, commençait le travail de halage. Sur le quai, un homme équipé d'un harnais relié au bateau par une corde, tirait l'embarcation jusqu'au lieu de déchargement. Il y en avait trois à Strasbourg: à proximité du pont d'Anvers, du quai Mullenheim et rue de Molsheim. Par la suite les péniches étaient tirées par des chevaux. Ce n'est que vers 1930 que sont apparus les premiers tracteurs, dont les rails étaient encore visibles le long du canal de la Marne au Rhin ainsi le long du quai Pasteur. Canal du Rhône au Rhin.1

Ces prolétaires, installés en plein coeur des quartiers chics de Strasbourg, ont beaucoup choqué la bourgeoisie de la belle époque. Encore plus lorsque l'on a su le coût de la construction...

Élément dont on parle peu, car masqué par tant d'autres détails, l'exèdre situé du côté du maire Dietrich [archive]. Il s'agit d'un banc de forme circulaire dont le dossier est décoré de bas relief typique de la renaissance.

sculpteur: Alfred Marzolff (1897-1936)

En savoir plus [archive]

Autres liens pour en savoir plus [archive]

Synthèse de description

Date 1906

Fritz Beblo construit ce pont en 1906 en le dotant d'une seule arche surbaissée d'une envergure de trente mètres. Reliant l'avenue de la Forêt-Noire à l'avenue d'Alsace, il présente un parapet massif en pierre de taille rose de Lutzelbourg. Il est orné de motifs discrets : motifs ondés du côté de la chaussée et poissons frétillants du côté de la rivière. Mais son principal attrait demeure la présence des quatre statues positionnées près des culées et qui sont dues au ciseau du sculpteur Alfred Marzolff : un pelleteur et un haleur du côté de l'avenue d'Alsace, deux pêcheurs du côté de la place Brant.

A l'origine, le pont s'appelait Pont de la Forêt-Noire (Schwarzwaldbrücke), puis il prit le nom de Pont Brant jusqu'en 1965. Cependant dans la mémoire et dans l'usage des vieux Strasbourgeois il demeure le "Viermännerbruck", Pont aux Quatre Hommes, en référence aux figures monumentales qui en décorent les accès.

Synthèse réalisée à partir du document : Strasbourg et ses ponts, pages 65 et 66.

Statue du Pelleteur23

Date 1950
Sculpteur Jean Henninger

Le 10 septembre 1945 un camion de Service des Essences des Armées a percuté le parapet du pont et détruit la statue du Pelleteur.

Il a fallu attendre 1948 pour que le Ministère des Armées alloue une somme de près de 440 000 francs, pour une dépense estimée de 510 000 francs.

Le sculpteur retenu est M. Jean Henninger.

Les pierres, pour réaliser la statue, sont fournies par le Groupement des Carrières et Ballastières d'Alsace et proviennent de la carrière Kuppertmühle.

La veuve du sculpteur M. Marzolff a prêté la maquette de la statue du pelleteur, pour permettre la réalisation de la copie de la statue et finalement en a fait don à la ville.

La statue a été réalisée en 1950.

Autres vues sur cette adresse

Vues prises depuis cette adresse

Références

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Fabien Romary

Il y a 15 mois
Pointage 0
ok donc c'est bien ce que je pensais, il manquait un 0, tu avais écrit 440 00 au lieu de 440 000 francs

Roland burckel

Il y a 15 mois
Pointage 0
Non, les dépenses ont été de 510 000 francs et l'armée n'a remboursé que 440 000 francs, les 70 000 francs restants ont été au préjudice de la ville.

Fabien Romary

Il y a 15 mois
Pointage 0
Toujours dans l'évènement de 1950, s'agit-il bien de 440 00 francs ? ce n'est pas plutôt 440 000 francs au vue de la dépenses estimée ? "somme de près de 440 00 francs, pour une dépense estimée de 510 000 francs"

Roland burckel

Il y a 15 mois
Pointage 0
Tu as raison, il faut faciliter la vie au lecteur...

Wilfred HELMLINGER

Il y a 15 mois
Pointage 0
Roland, ne penses-tu pas qu'il serait judicieux d'écrire au minimum sous la photo du pelleteur, dans l'événement de 1950, qu'il s'agit d'une copie par les soins de Jean Henninger d'une statue originale de Alfred Marzolff ? D'autant que, si on ne lit pas le texte de l'événement en question dans le détail, cela pourrait prêter à confusion, puisqu'en tête de l'événement est "épinglé" Jean Henninger comme sculpteur, alors qu'il n'a fait qu'exécuter la copie de l'original de Marzolff.

Fabien Romary

Il y a 15 mois
Pointage 0
Il n'y a probablement aucun rapport mais je le signale quand même, il existe un "pont aux boeufs" "Ochsenbrücke" [archive] avec 4 sculptures de prolétaires construisant un pont à Freiburg im Breisgau. Le sculpteur est Ludwig Kubanek [archive].

Wilfred HELMLINGER

Il y a 15 mois
Pointage 0
Merci Roland. J'ignorais la dénomination en alsacien.

Roland burckel

Il y a 15 mois
Pointage 0
J'ai modifié le titre et créé l'historique du nom du pont

Wilfred HELMLINGER

Il y a 15 mois
Pointage 0
P.S. : ma remarque vise évidemment uniquement le titre de la fiche.

Wilfred HELMLINGER

Il y a 15 mois
Pointage 0
C'est un avis personnel, mais je trouve que c'est une drôle d'idée, d'appeler ce pont également pont des Quatre-Hommes, sur un site d'architecture, qui se veut de référence. On ne trouve pas cette mention, il me semble, dans mon édition du DHRS (2002) ni sur la carte de Strasmap [archive]. La beauté d'un nom, n'est-ce pas qu'il est unique ?