Loading...

Place Rapp (Colmar)

From Archi-Wiki

place Rapp

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1872
Structure place

Date de construction 1855 à 1856
Sculpteur Auguste Bartholdi
Structure Statue/sculpture/oeuvre d'art

Date de construction 1859
Structure kiosque à musique

Date de construction 1921
Sculpteur Maurice Marx
Structure Statue/sculpture/oeuvre d'art

Date de rénovation 2015
Structure place
Courant architectural contemporain

Classement Monument Historique 6/8/1945
Consultez les 4 actualités de l'adresse


Histoire de la place Rapp1

Date 1872

«Le nom du général et comte d'Empire Jean Rapp (1771-1821), enfant de Colmar devenu aide de camp de Bonaparte, fut d'abord donné en 1830 à une voie débouchant sur la rue des Clefs...

Quant à la place Rapp, ancienne partie du Champ-de-Mars, elle reçut sa dénomination en 1872,

bien qu'elle s'ornât depuis 1856 de l'imposante statue de Rapp, premier monument public de Barthholdi.»

Les voitures ont occupé la place, tout autour de la statue du Général Rapp, jusqu'en 2000.

La construction d'un parking souterrain a redonné vie à ce lieu propice à la promenade et aux aux jeux des enfants.

C'est aussi un lieu de rassemblement et de festivités.

La place a été entièrement refaite en 2013, avec changement des dalles.

La statue du général Rapp

Date 1855 à 1856
Sculpteur Auguste Bartholdi

Historique de l'oeuvre

La statue du général Rapp est la première des statues dédiées aux personnages célèbres réalisée par Bartholdi. Il a seulement 20 ans.

C'est aussi la première en date des statues publiques érigées à Colmar.

Le 14 février 1842, le conseil municipal ouvre un concours afin d'élever un monument à la mémoire du général Rapp. Une souscription nationale est chargée de recueillir les fonds. Auguste Bartholdi, qui désire réaliser un monument pour sa ville natale, va dessiner les plans du monument à sa mémoire. Son projet séduit le maire Chappuis et son comité.

En 1855, la statue est présentée à l'exposition universelle de Paris, puis transférée à Colmar.

L'inauguration a lieu le 31 août 1856, Place Rapp en présence du maire Hercule de Peyerimhoff.

La statue a été renversée par les Allemands le 30 août 1940 lors de l'occupation.

Elle est restaurée, à l'initiative de l'Armée française après la Libération, à la fonderie Rudier, près de Paris. Elle est édifiée et inaugurée, pour la seconde fois, le 2 février 1946, date anniversaire de la Libération, en présence du général de Lattre de Tassigny et du maire Édouard Richard.

Après une première restauration en 1948, elle bénéficia de «soins régénérateurs» lors de la réhabilitation de la place Rapp pour l'an 2000.

Historique du personnage

Jean Rapp est né à Colmar, le 27 avril 1771, dans une maison voisine du Koïfhus, 27 Grand'Rue.

Son père est concierge de l'Hôtel de Ville.

Il s'enrôle à l'âge de 17 ans dans un régiment de chasseurs à cheval à Ostheim. Il gagne ses premiers grades dans l'armée de Rhin et Moselle sous les ordres de Desaix: lieutenant, aide de camp de Desaix en Égypte, puis chef d'escadron, colonel.

Après Marengo où Desaix fut tué, il devint aide de camp de Bonaparte.

À la bataille d'Austerlitz en 1805, il se couvre de gloire. Il est nommé général de division et s'illustre dans de nouvelles batailles : Iéna, Moskowa...

En 1815, il commande l'armée du Rhin... En 1818, Louis XVIII le rétablit, le nomme pair de France et en fait son chambellan.

Le général Rapp décède le 08 novembre 1821 à Rheinweiler au nord de Bâle. Il est inhumé à Colmar au cimetière du Ladhof, son cœur conservé dans un écrin de plomb est à l'église Saint-Matthieu.

Descriptif de l'oeuvre

La statue en bronze mesure 3,50 m, (fondeur Charnod, Paris). Le socle mesure 4,20 m, il est en granit.

Le piédestal du monument est gravé du nom de batailles célèbres où Rapp s'illustra: Iéna, Austerlitz, Marengo, la Moskova... Sur le socle est gravée l'inscription: «Ma parole est sacrée».

L'attitude du général est imposante, «le geste impérieux», plein de fougue et d'élan.

Le visage est expressif et Bartholdi a soigné les détails.

Une visite au Musée Bartholdi permet de voir le moulage du buste mutilé en 1940.

Le kiosque à musique2

Date 1859

«Elevé en 1859 à l'emplacement de l'ancien Autel de la Patrie, le kiosque à musique a été construit par M. Hartmann, architecte, secondé par M. Boltz, qui dessina le plan.

Le podium a été fait de pierres provenant des carrières de Gueberschwihr, Voegtlinshoffen et Walbach.

Vers la fin de 1860, la garnison y donnait deux fois par semaine des concerts. La ville louait des chaises aux mélomanes.

Après le désastre de 1870, la musique allemande reprit la tradition des concerts dominicaux jusqu'au début de la Première Guerre mondiale.»

Monument Jacques Preiss3

Date 1921
Sculpteur Maurice Marx

Ce monument à la mémoire du député et patriote alsacien Jacques Preiss, mort en exil à Munich en 1916 se trouvait place Rapp jusqu'en 1940.

Au pied de la la stèle de pierre représentant Jacques Preiss, une alsacienne «serre dans ses bras son enfant et repousse du pied un casque à pointe prussien».

Le monument est démonté par les allemands et l'Alsacienne est«réinstallée sans le casque» dans la cour du Musée Bartholdi.

Les cubes de la place Rapp

Date 2015


La ville de Colmar entreprend des travaux pour redynamiser la place Rapp et l'embellir.

Les cubes qui ponctuent l'espace de la place ont une fonction d'habillage de zones en lien avec le parking souterrain.

Deux cubes, qui se trouvent sur la terrasse de côté reliant l'accès par l'esplanade de la banque au Caroussel, sont des kiosques fermés, locaux de 48 mètre carrés chacun et disposant d'eau et d'électricité.

Depuis plusieurs années, ils sont inoccupés. On se souvient d'un espace de location de vélos et d'un kiosque à journaux.

Le projet est de relier les deux cubes et d'obtenir un local d'environ 230 mètres carrés.

L’opération a été confiée à l’architecte colmarien Emmanuel Lenys.

Statue classée Monument Historique4

Date 6/8/1945
Sculpteur Auguste Bartholdi

Par arrêté du 6 août 1945, la statue du Général Rapp a été classée Monument Historique.

Références

  1. agenda 2003 de la ville de Colmar, page 85
  2. Colmar_au_début_du_siècle_(Livre), Promenade illustrée dans les vieux quartiers, Bernard Grandadam, Jean Luc Eichenlaub, Editions du Rhin, 1988, page 115
  3. Le_patrimoine_des_communes_du_Haut_Rhin._(Livre), Flohic Editions, 1998, Tome 1, page 263
  4. Notice Mérimée n°PA00085408 [archive] consulté le 29/10/2017

Sources

-Wikipédia [archive] consulté le 22/08/2015.

- Agenda 2004 de la Ville de Colmar [archive], téléchargeable, Bartholdi, le colmarien qui éclaira le monde, page 33 (entièrement consacré au sculpteur, à l'occasion du centenaire de sa disparition).

- Auguste Bartholdi, dossier documentaire et pédagogique, téléchargeable sur le site internet Crdp- Strasbourg [archive] , consulté le 8/11/2016. - articles des journaux locaux sur leur site internet consulté le 21/08/2015: DNA [archive] du 28/01 et L'Alsace [archive]

- texte de l'appel à projets, téléchargé sur le site internet de la Ville de Colmar [archive] consulté le 21/08/2015.

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Jocelyne

8 months ago
Score 0
Merci Fabien pour la correction et l'explication.

Jocelyne

8 months ago
Score 0
la source pour le livre Colmar au début du siècle existe bien (https://www....8cle_(Livre) [archive] ) mais elle ne fonctionne pas avec le lien mis pour "le kiosque à musique" et je n'arrive pas à modifier...

Digito

8 months ago
Score 0

c'est corrigé. Cela ne fonctionnait pas car il faut mettre entre les acolades {{ }} précisément le nom de la source tel qu'il figure dans l'URL.

Voir: https://www...._mod.C3.A8le [archive]

après l'accolade de fin "}}" on peut rajouter des infos libre

Le mieux pour comprendre est de regarder l'historique des modifs pour voir ce que j'ai modifié : https://www....oldid=384621 [archive]

C'est uniquement une question d'habitude, en soit ce n'est pas plus compliqué que le reste.

Jocelyne BOES

25 months ago
Score 0
Recherche plus de précisions sur le monument Jacques Preiss...

Roland burckel

25 months ago
Score 0
C'est corrigé.

Jean-Daniel Lohner

25 months ago
Score 0
Le texte de la Base Mérimée ne correspond pas à la statue du général Rapp mais à sa maison de natale: le Koïfhus.