Loading...

Petite rue des Tanneurs (Colmar)

Aus Archi-Wiki

Petite rue des Tanneurs

Image principale
Chargement de la carte...
Structure rue
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Historique du nom de la rue1

dessin d'Hansi

- dès 1281, la petite rue des Tanneurs s'appelle "Bleterlingen"
- en 1415/16, "Bletterlingergasse"
- en 1455, "Blaterlingsgasse"
- en 1576, "Läderlinsgasse"
- de 1596 à 1614, "Plätterlingsgässlein"
- en 1604, "Bledergasse"
- en 1718, "Flader et Flaudergässlein"
- en 1726, "Bläderlesgasse"
- de1619/1739, "Blatergässlein" ou "Hintere Gebergasse"
- en 1746, "kleine ou hintere Gerbergasse"

Information 2

La Petite rue des Tanneurs, parallèle à la rue des Tanneurs, relie la rue de la Montagne verte à la place de l'Ancienne douane. Cette rue piétonne permet d'apprécier la façade arrière des hautes maisons à colombages datant pour la plupart des XVIIe et XVIIIe siècle.

"Des générations de tanneurs - les Graff, les Thurninger - ont habité et travaillé dans ces immeubles, faisant sécher leurs peaux au dernier étage. Suite à la loi Malraux en 1966, le quartier a bénéficié d’une profonde restauration entre 1968 et 1974. Visité par des milliers de touristes, il est l’un des joyaux de la cité, formant un vrai village au centre de la ville.''3

Dans Topographie du Vieux Colmar4 , Georges Scherlen précise qu' "au début de la Révolution, la famille du tanneur Elias graf possédait cinq maisons dans la petite rue des Tanneurs, à savoir les numéros 1, 2, 3, 7 et 14 (pour moitié)

Références

Contribute to this article

Comments[Bearbeiten | Quelltext bearbeiten]

Du bist nicht berechtigt Kommentare hinzuzufügen.