Loading...

Adresse:Parking souterrain Kléber (Strasbourg)

Aus Archi-Wiki

Place Kléber

Image principale







Chargement de la carte...

Date de construction 1/2/1967 au 10/1967
Structure Parking

Date de transformation 1994
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Parking souterrain Kléber1

Date 1/2/1967 au 10/1967

Dans un courrier daté du 5/10/1964 l'entreprise de constructions Th. et Ed. Wagner soumet au maire Pierre Pflimlin une étude relative à la construction d'un garage de 240 voitures sous la Place Kléber, car la place sert de parking pour les voitures et les embouteillages sont fréquents autour de la place.

La demande de permis de construire un parking souterrain est faite le 17/5/1965.

Le début des travaux a lieu le 1/2/1967 et l'inauguration se fait en octobre 1968.

Les 13 et 14 juillet 1968 les automobilistes sont invités à tester gratuitement le premier sous-sol, le deuxième sous-sol sera ouvert un peu plus tard2

Les architectes sont: M.M.Michel Aimé et Georges Chauveau.3

Lors du creusement de la place sont mis à jour les fondations de l'ancien couvent des Cordeliers (DNA du 18/9/1967) ainsi que deux puits datant du Moyen-Age4

Le parking fait partie du réseau Vinci Park [archive].

Sortie du parking Kléber

Date 1994

la sortie se trouve à la hauteur du n°39 rue du Vingt-deux Novembre.

Cette sortie a été réalisée en 1994 lors de la réalisation de la ligne de tram et de la piétonisation de la place Kléber et de ses environs. Avant 1994 la sortie du parking se faisait en face de la FNAC.

Entrée du parking Kléber

Date 1994

Suite à la création de la ligne de tram et la piétonisation de la place Kléber [archive], l'entrée du parking qui se trouvait place Kléber face de l'Aubette, en a été déplacée place de l'Homme-de-Fer.

Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque)
  2. DNA du 15/7/2018, rubrique: il y a 50 ans à Strasbourg:https://c.dna.fr/edition-de-strasbourg/2018/07/15/le-parking-kleber-est-ouvert [archive]
  3. Présence de Strasbourg, juin 1968
  4. le Nouvel Alsacien du 10/12/1967