Loading...

Parc de Contades (Strasbourg)

De Archi-Wiki

Parc de Contades

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1766
Structure Jardin / Parc

Date de rénovation 30/11/2016
Structure Jardin / Parc
Consultez les 8 actualités de l'adresse


Parc de Contades1

Date 1766

Cote archives de Strasbourg: 153 MW 518 - 155 MW 14 et 15 - 283 MW 122 - 283 MW 371.

Le parc a été créé en 1766 à l'initiative du Maréchal Louis Georges Érasme de Contades sur l'emplacement d'un champ de tir (Schiessrein). Ce terrain fut doté de magnifiques tilleuls et transformé en une promenade publique portant le nom du maréchal de Contades, commandant de la province (1762-1788).2

En 1793 par crainte d'un siège de la ville, l' autorité militaire fit abattre tous les arbres y compris les tilleuls et les bâtiments environnants. La promenade fut cependant rétablie en 1799, les allées furent plantées de platanes, tilleuls et marronniers telles que nous le voyons aujourd'hui.3

Louis Georges Erasme, Marquis de Contades [archive] (1704 - 1795) était maréchal de France, Gouverneur Militaire d' Alsace, commandant pour le roi dans la province d'Alsace de 1762 à 1788.

A propos de l'orthographe du nom du Parc de Contades

On trouve le Parc orthographié de 4 façons différentes :

- Parc des Contades (usage oral mais aussi sur divers sites internet)

- Parc Contades4

- Parc du Contades5,6,7

- Parc de Contades8

C'est cette dernière orthographe, Parc de Contades, qui semble être la plus fiable, issue des dernières études, et que nous retenons.

Projet de Vauxhall (non réalisé)9

Date 1768
Architecte Pierre Valentin Boudhors
Ingénieur Casimir Robin

Ce terme anglais, Vauxhall [archive], désigne un lieu de plaisir, à la fois casino et parc d'attraction.

En 1768, Boudhors, alors tout jeune architecte en stage à Paris chez Chalgrin, exécuta, sans doute sur commande du préteur royal Baron d'Autigny, les plans d'un somptueux Vauxhall. Ce projet, d'un goût Louis XVI riche et imposant, dans la tradition inaugurée par Gabril à la fin du règne de Louis XV, ne fut jamais exécuté.10

La conception de la salle est inséparable de celle du site : un jardin-promenade, des fontaines, des charmilles forment un ensemble où les Strasbourgeois peuvent se rendre en voiture. Une place est d'ailleurs prévue pour garer ces dernières !

Le décor intérieur de l'édifice se veut charmant et délicat : si l'architecture est solennelle, elle supporte également des guirlandes de feuillages et de fleurs, des statues allégoriques, des angelots, tout un décor qui évoque plus un boudoir qu'une salle de réunion.

Le cabinet des estampes [archive] conserve trois élévations d'un Vauxhall imaginé par Robin pour Strasbourg, en 1798. L'édifice se compose d'une coupole centrale ouverte par des oculi. La façade donnant sur la promenade du Broglie est dotée d'une colonnade ; des statues (dont une République) et des bas-reliefs.11

Aire des petits12

Date 30/11/2016

L'aire de jeu des petits qui était située vers le rue des Arquebusiers vient de déménager vers la rue Hirschler, pour raison de sécurité et de voisinage.

De nouveaux agrès ont été installés.13

Autres vues sur cette adresse

Références

  1. Histoire de Strasbourg des origines à nos jours (Livre)
  2. Histoire de Strasbourg des origines à nos jours, éd. DNA, tome 3, page 318
  3. Wikipédia [archive] consulté le 24/11/2014
  4. Carte officielle de la ville [archive] consultée le 24/11/2014 mais aussi sur openstreetmap [archive], consulté le 24/11/2014
  5. Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, 2002, p 164
  6. « Le Parc du Contades » in Connaître Strasbourg, Roland Recht, Jean-Pierre Klein et Georges Foessel (dir.), 1998 ; dénomination de l'arrêt de tram Parc du Contades
  7. Wikipédia [archive], consulté le 24/11/2014
  8. Marie Pottecher, conservatrice de l'inventaire de la Région Alsace, conférence du 31/05/2013 des rendez-vous de la Neustadt et panneaux explicatifs présentés lors de ces rendez-vous
  9. Cabinet des estampes et des dessins (Bibliothèque)
  10. Strasbourg, Panorama Monumental, G. Fossel, J-P Klein, JD Ludmann, JL Laure, éd G4J, p331
  11. exposition Archi-classique!, 2011
  12. DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace (journal quotidien)
  13. DNA du 30/11/2016 [archive]

Annexes

Liens externes

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Roland burckel

Il y a 14 mois
Pointage 0
M Lohner, quelle est la référence/source des documents que vous avez rajouté?

Fabien Romary

Il y a 14 mois
Pointage 0
Il est fait mention sur plusieurs adresses de cette source Histoire de Strasbourg des origines à nos jours mais elle ne figurait pas en tant que source avec des informations bibliographique. Je l'ai ajouté, voir ce lien [archive].

Wilfred HELMLINGER

Il y a 14 mois
Pointage 0
J'étais persuadé que l'ouvrage que j'ai cité, page 318, figurait dans les sources d'Archi-Strasbourg : il s'agit du volume 3 de l'"Histoire de Strasbourg des origines à nos jours", qui a comme sous-titre : "Strasbourg de la Guerre de Trente Ans à Napoléon, 1618-1815 ", sous la direction de Georges Livet et Francis Rapp, et imprimé par les DNA au 4e trimestre 1981. A mon avis, mais je peux me tromper, il n'a pas été réédité depuis. Dans un récapitulatif chronologique en fin d'ouvrage, page 667, on lit encore : 1764 : L'ancien Schiessrain transformé en promenade (Le Contades). Préviens-moi, s'il ne figure pas dans nos sources.

Fabien Romary

Il y a 14 mois
Pointage 0

Au vu des derniers commentaires j'ai remis en forme la fiche (1764). Ce n'est vraiment pas facile à chaque fois de se replonger dedans d'autant que je n'ai quasiment pas de source chez moi sur ce parc.

La fiche est loin d'être parfaite dans l'état mais elle a le mérite à priori d'être cohérente.

Pour moi un stand de tir ne peut pas être en même temps une promenade ou un parc hors c'est ce qui était écrit actuellement (voir l'historique [archive] avec la description "en 1775")

Je ne dis pas que ce n'était pas écrit comme ça dans la source mais simplement cela ne me parait pas cohérent.

Pour être constructif et essayer d'avancer M. Lohner pourriez vous m'envoyer copie de vos sources (partie concernant le parc de Contades) :

- "Histoire locale de la ville de Strasbourg. par J. Silbermann" avec également copie de la 1ère page de l'ouvrage ainsi que la date de l'édition.

- fascicule "Vivre à Strasbourg guide des espaces verts", 1988 avec également copie de la 1ère page du fascicule

En attendant j'ai utilisé la source de Wilfred qui correspond a ce qui est écrit sur le panneau des rendez vous de la Neustadt [archive] mais aussi à Wikipédia [archive]. "Le parc a été créé en 1764 à l'initiative du Maréchal Louis Georges Érasme de Contades sur l'emplacement d'un champ de tir (Schiessrein)"

Wilfred pourrais tu préciser la date d'édition de ta source (Histoire de Strasbourg, éd. DNA) et m'envoyer par mail la 1ère page de l'ouvrage pour que je la rajoute plus tard dans nos sources.

Wilfred HELMLINGER

Il y a 14 mois
Pointage 0
Le maréchal de Contades arrive en 1762 à Strasbourg après une brillante carrière militaire. Et c'est en 1764, que sous ses auspices, on transforme l'ancien Schiessrain en une promenade publique dotée de magnifiques tilleuls. Voilà ce qu'on lit sous la plume de Georges Livet dans Histoire de Strasbourg, éd. DNA, tome 3, page 318. Il n'est donc nullement fait état dans cette source d'une acquisition à titre privé.

Jean-Daniel Lohner

Il y a 14 mois
Pointage 0
Le texte se trouve ainsi dans le fascicule de: Vivre à Strasbourg guide des espaces verts.Le parc de Contades peut bien porter son nom avant d' être acheté par la suite pour en devenir le propriétaire.

Fabien Romary

Il y a 14 mois
Pointage 0

merci beaucoup Roland pour l'ajout des liens pour les sources. j'ai juste mis à la place les "liens permanents" ça ressemble à ceci (c'est le lien après l'aperçut sur les fiches de la BNU) : http://opac.bnu.fr/id=1:618106 [archive]

J'ai aussi ajouté un lien Wikipédia direct sur Louis Georges Erasme de Contades [archive] dans la fiche.

Avec les derniers ajouts on pourrait avoir une fiche Parc de Contades qui tient la route, il faut juste lever l'imbroglio sur les dates sur l'évènement principale "1764". M. Lohner, à vous !

Roland burckel

Il y a 14 mois
Pointage 0
Le lien direct des images du Schiessrain est rajouté.

Wilfred HELMLINGER

Il y a 14 mois
Pointage 0
Je suis étonné que personne n'ait encore eu l'idée de mettre un lien vers l'article de Wikipedia sur le marquis Louis Georges Erasme de Contades [archive] (1704-1795). Voici qui est donc fait, mais on sera frustré de voir que ce qui concerne sa présence en Alsace reste flou. Je retranscris donc ici les lignes que Georges Livet avait écrites à ce sujet dans le NDBA n° 6, page 535 : "Il sollicita et obtint en 1762 le commandement en chef en Alsace. Ses appointements étaient de 78 840 livres. Il occupa ce poste pendant vingt-six ans; en l'absence du gouverneur général de la province, il exerça dans sa plénitude l'autorité militaire dans la province et à Strasbourg. Mais son nom est resté célèbre et populaire pour d'autres motifs : le théâtre (la troupe française dépendant de lui), la promenade et le parc public, le foie gras et son cuisinier Clause, autant d'éléments qui, pour n'être pas proprement militaires, ne laissent pas de jouer leur rôle dans le rayonnement d'une civilisation et au sein des rapports entre l'autoristé et la population. Nommé en 1788, à l'âge de 84 ans, gouverneur de Lorraine, il quitta Strasbourg. Il fut le dernier duc créé en 1789 par l'ancienne monarchie".

Fabien Romary

Il y a 14 mois
Pointage 0

M. Lohner relisez vous. Je ne comprends pas votre phrase "Le 03/06/1766, il fait l' acquisition d' une immense propriété de près de 11ha."

De qui parlez vous ? du maréchal de Contades ?

Si c'est le maréchal qui a acheté en 1766 le parc ne peut pas porter son nom en 1764.

Vous avez placé cette phrase avant "Dès 1764 ce parc à porté le nom du Maréchal Louis Georges Érasme de Contades et a été entretenu en tant que parc avec des allées et des plantations"

Roland j'ai déplacé les 2 photos anciennes dans l'évènement de 1764 puisqu'on y mets aussi l'historique avant le parc. Pourrais tu indiquer aussi les liens direct "1". C'est important d'indiquer le lien direct. Merci.

Roland burckel

Il y a 14 mois
Pointage 0
Dans le langage courant on dit souvent "on va au Contades"

Fabien Romary

Il y a 14 mois
Pointage 0

Comme convenu j'ai ajouté le topo dans la fiche sur les divers orthographes du nom du Parc. J'ai retenu la source qui me semble la plus fiable et la plus récente, jusqu'à preuve du contraire.

J'ai aussi un peu modifié la fiche car il était indiqué que Louis Georges, marquis de Contades était l'architecte du parc hors d'après moi il était simplement maître d'ouvrage si je lis bien le panneau des rendez vous de la Neustadt [archive].

Fabien Romary

Il y a 14 mois
Pointage 0

concernant le nom du parc j'ai une autre source qui le dénomme "parc de Contades". Donc AF tu avais raison, bravo.

Ma source est Marie Pottercher, conservatrice de l'inventaire de la Région Alsace, lors de la conférence du 31/05/2013 des rendez vous de la Neustadt; c'est confirmé également (source écrite) par les panneaux de compte rendu qui était affiché lors de ces rendez vous. Par contre on dit bien Quartier du Contades.

Je vais ajouter sur la fiche, plus tard, un petit topo sur le nom du parc.

Fabien Romary

Il y a 14 mois
Pointage 0
Ce n'est pas une source de 1ère qualité, mais sur les plans de la CTS, l'arrêt pour le Parc s'appelle "Parc du Contades" (voir le site officiel [archive])

Fabien Romary

Il y a 14 mois
Pointage 0

On est d'accord que Wikipédia n'est pas la bible mais carto.strasbourg.eu [archive] n'ont plus. Souvenons nous un instant de la rue Gerlach...

Dans la bibliographie sur Wikipédia [archive], il est fait référence à un article des auteurs Roland Recht, Jean-Pierre Klein et Georges Foessel (dir.), « Le Parc du Contades » in Connaître Strasbourg : cathédrales, musées, églises, monuments, palais et maisons, places et rues, Alsatia, Colmar ?, 1998 (nouvelle édition remaniée), p. 267 (ISBN 2-7032-0207-5)

Par ailleurs j'ai trouvé 2 autres sources qui parle bien de Parc du Contades : un plan A la découverte des Quartiers - Le coeur de la Neustadt et le dictionnaire historique des rues de Strasbourg, éd 2002, p164

Wilfred HELMLINGER

Il y a 14 mois
Pointage 0
Peut-être que l'origine de cette expression, peu conforme en effet, se trouve dans l'ellipse : parc du (marquis de) Contades ?

Roland burckel

Il y a 14 mois
Pointage 0

AF a raison.

Ce sont des habitudes de langage de mettre "de", "du" ou "des" devant Contades

Wikipédia n'est pas la bible, le plan sur Strasbourg.eu indique Contades,

J'ai changé l'intitulé du parc en "parc Contades"

Fabien Romary

Il y a 14 mois
Pointage 0
D'après moi c'est bien Parc du Contades. Voir la fiche et Wikipédia à ce sujet [archive]. C'est un point de détail mais ce qui est sur c'est que ce n'est pas Parc des Contades. D'ailleurs ce n'était pas Jocelyne qui était à l'origine de l'erreur mais sans doute moi, je me trompais aussi il y a des années en parlant de ce parc ou quartier ! (je n'ai pas vérifié car pas important le principale c'est que ce soit corrigé et à priori juste maintenant).

Anne-françoise auberger

Il y a 14 mois
Pointage 0
Ne devrait-on pas alors dire "parc de Contades" ou "parc Contades"?

Claude Schwarz

Il y a 14 mois
Pointage 0
Sur ce lieu existait au début du XVIème siècle un terrain de tir (Schiessrain) qui a été rasé en 1551 par crainte de l'arrivée du roi de France Henri II2
  1. bnu
  2. Guy Trendel