Loading...

Monument National du Hartmannswillerkopf (Wattwiller)

From Archi-Wiki

Monument national du Silberloch (Hartsmannwillerkopf) (Wattwiller)

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1923 à 1932
Architecte Robert Danis
Sculpteur Antoine Bourdelle
Structure Monument
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse

Hartmannswillerkopf

HWK (nécropole) 20220904 155537.jpg

Le Hartmannswillerkopf est un éperon rocheux pyramidal, dans le massif des Vosges, surplombant la plaine d’Alsace. Sommet stratégique, il connut d'âpres combats entre
les armées française et allemande durant le premier conflit mondial, surtout en 1915.
C'est un lieu de mémoire avec les vestiges du champ de bataille et ses monuments, une nécropole, un monument national et un historial franco-allemand.

Chronologie1

- 1er août 1920 : inauguration de la croix des Engagés volontaires du Haut-Rhin.
- 2 février 1921 : arrêté de classement comme monument historique du champ de bataille du Hartmannswillerkopf.
- 3 juillet 1921 : Inauguration du monument du 152e RI.
- 1er octobre 1922 : inauguration de la nécropole nationale de Silberloch
- 9 avril 1924 : Création à Mulhouse de l'Association de l'Hartmannswillerkopf.
- 9 octobre 1932 : inauguration du Monument National par le Président de la République Albert Lebrun. - 2009-2013 : importants travaux de restauration du Monument National du Hartmannswillerkopf.
- 3 août 2014 : lancement du centenaire de la Grande Guerre, et pose de la première pierre de l’Historial franco-allemand, conjointement par le Président de la République française, François Hollande, et le Président de la République fédérale d’Allemagne, Joachim Gauck.
- 3 août 2017 : ouverture au public de l’historial franco-allemand de la Grande Guerre au Hartmannswillerkopf.
- 10 novembre 2017 : inauguration de l’historial franco-allemand du Hartmannswillerkopf par le Président de la République française, Emmanuel Macron, et Président de la République fédérale d’Allemagne, Frank-Walter Steinmeier.
- 10 novembre 2018 : remise en lumière de la croix sommitale à l’occasion des cérémonies du centenaire de l’Armistice de 1918.

Monument national du Silberloch2

Date 1923
Architecte Robert Danis
Sculpteur Antoine Bourdelle

Le Monument national du Silberloch ou Monument de l'Hartmannswillerkopf comprend une crypte où ont été rassemblés les corps de 12000 soldats anonymes. Au-dessus de la crypte a été dressé un autel de la patrie. Dans le cimetière militaire reposent 1276 soldats français. C'est l'architecte Robert Danis qui conduit le projet. Les statues du porche sont l'oeuvre d' Antoine Bourdelle en 1925.
Les champs de bataille situés en contrebas ont été classés monument historique en 1921 et 1924.
"L'entrée de la crypte se fait par un porche semi-enterré couvert d'un toit terrasse. Sur cette façade deux statues en bronze, figures allégoriques de la Victoire."

Statues de l'entrée

Date 1925
Sculpteur Antoine Bourdelle

L'architecte Robert Danis demande à son ami le sculpteur Antoine Bourdelle de réaliser deux statues colossales pour orner l'entrée de la crypte. Les deux archanges figurant la victoire sont exécutés en 1925 par le fondeur Alexis Rudier selon le projet d'Antoine Bourdelle. Les deux archanges portent l'inscription Ad lucem perpetuam.

Vestibule

Photo L’Alsace /M.D. illustrant l'article du 6/08/2022

Les murs du vestibule sont revêtus, de chaque côté, de plaques en bronze sur lesquelles sont gravés les numéros des 105 unités françaises
et américaines qui ont pris part et subi des pertes aux combats de l'Hartmannswillerkopf. Les régiments des soldats allemands sont
aussi mis à l'honneur sur deux chevalets de chaque côté de la porte menant à la crypte.
"Au fond du vestibule, une porte en bronze donne accès à une galerie drescendante de 25 marches qui mène à une nouvelle porte de laquelle 5 marches conduisent dans la crypte."4

Crypte

"A son plan carré, s'ajoutent des absidioles rectangulaires latérales et une abside axiale semi-circulaire. Cette dernière contient l'autel catholique en béton avec une statue de Vierge à l'Enfant sculptée par Antoine Bourdelle. Des colonnes cannelées en béton supportent le plafond pourvu d'un éclairage zénithal."5. La fosse centrale qui occupe le milieu est fermée par un grand bouclier de bronze flanqué de part et d’autre d’un glaive et d’un fourreau vide, au centre, une lampe des Morts et des lauriers de bronze.
Deux autels se dressent dans les absidioles latérales. "L'autel protestant comporte une croix sur le tombeau, un livre ouvert dans une couronne d'immortelles sur le mur, une inscription tirée de l'évangile selon saint Jean. L'autel juif comporte une croix de David sur le tombeau, les Tables de la Loi entourées de deux palmes sur le mur, une inscription tirée du prophète Ezéchiel."6

Autel de la patrie

"Sur le toit-terrasse de la crypte s'élève l'autel de la patrie, en cuivre repoussé, auquel on accède par une série de degrés. Il porte les armoiries des grandes villes de France."5. L’autel de la Patrie fait référence à celui édifié à Paris pour la fête de la Fédération, le 14 juillet 1790.
L'autel de la Patrie a été inauguré le 29 septembre 1929, deux ans avant celle du Monument National.

Réhabilitation du Monument National

Date 2009 à 2012
Agence d'architecture Michel Spitz Architectes

Le monument est entièrement restauré de 2009 à 2012.
A l’occasion du 90e anniversaire de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale, le Comité du Monument National du Hartmannswillerkopf engage la restauration du site, composé d’un champ de bataille, d’un cimetière et d’un édifice, le mémorial.
"Le programme de restructuration vise à protéger, développer et valoriser le site du Hartmannswillerkopf : à la fois nécropole symbolique, site stratégique, lieu d’histoire et de mémoire."8
"Le projet de mise en valeur de ce site a pour but d’affirmer sa présence, d’accroître sa lisibilité et son appropriation par un large public."8
"Le programme, ici développé, se décline en quatre parties. La première concerne la restauration du monument national, la mise en valeur du champ de bataille et d’un parcours scénographique, la construction d’un Musée du site, mémorial-centre d’interprétation du Hartmannswillerkopf et d’un espace d’accueil et de restauration du public et la dernière partie concerne le centre de ressources et d’activités à Uffholtz."8

Références

Autres sources

- site internet du HWK comité du monument national Hartsmannwillerkopf [archive]
- Flyer Historial franco-allemand du Hartsmannswillerkopf [archive]

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.