Loading...

Maison du potier (Ecomusée d'Alsace) (Ungersheim)

From Archi-Wiki

Rue du Landgraben (Ungersheim)

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction XVIIIe siècle
Structure Maison
Courant architectural alsacien (colombage)

Date de démontage 1988

Date de remontage 1994
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse

L'atelier du potier de Soufflenheim1

Date 1994

Sur le plan de l'Ecomusée, ce bâtiment est nommé "Soufflenheim-Siegfried" pour le distinguer de son voisin, la maion du charronnier, "Soufflenheim-Roth" provenant du même village. Il y a une troisième maison de Soufflenheim, à l'arrière de la forge, la petite maison de Soufflenheim

Construction au XVIIIe siècle

Démontage en 1988

Remontage en 1994

Ecomusée (potier) DSC04980.jpg

"Ce bâtiment originaire de Soufflenheim est une authentique maison de potier composée d'une "maison à un étage, en pans de bois, du XVIIIe siècle auquel a été adjoint - ou reconstruit à la fin du XIXe s ou début du XXe s. - un atelier en briques."


"Telle qu' elle se présente aujourd'hui à l'Ecomusée comme avant 1990 à Soufflenheim, la poterie consiste en une maison à un étage, en pans de bois, du XVIIIe siècle auquel a été adjoint - ou reconstruit à la fin du XIXe s ou début du XXe s. - un atelier en briques."2

L’atelier de poterie est celui de son dernier propriétaire Théodore Siegfried qui cessa son activité en 1959. L'Ecomusée a pu sauver "non seulement le bâtiment, mais aussi une grande partie de l'équipement de l'atelier, et de relever des traces et échantillons de la production au moment de la fin de l'activité du potier..."2

L'atelier est en contrebas de 1,30m par rapport au niveau de l'habitation. Celle-ci ne participe pas à l'activité sinon par sa cave, lieu de conservation en atmosphère humide de la terre propre au tournage.2

"Le four de la poterie Théodore Siegfried a été remonté à l'identique, dans son organisation et son volume." 2. Le four est appuyé sur le pignon arrière.   L'atelier fonctionne de nouveau avec le potier de l'Ecomusée.

L'Ecomusée a installé pendant quelques années la boutique de vente de la poterie au rez-de-chaussée de la maison d'habitation avant de la déplacer dans la boutique voisine de la billeterie.


Le potier

Sur le site internet de l'Ecomusée 3, on peut lire à propos du métier de potier que :

"L’atelier remonté sur le site de l’Écomusée d’Alsace présente les techniques et savoir-faire des potiers de Soufflenheim, village du Nord de l’Alsace."

"La poterie était autrefois considérée comme un produit ordinaire et utilitaire. Elle était employée pour la cuisson et la conservation des aliments. À partir des années 1930, elle a été progressivement remplacée par la fonte et la tôle émaillée."

"Le droit d’exploiter la terre a été accordé aux potiers de Soufflenheim en 1181 par l’empereur Frédéric II Barberousse : on raconte que ce dernier aurait été sauvé de la charge d’un sanglier par un potier lors d’une partie de chasse. Il aurait alors décidé de remercier l’ensemble de la corporation en lui accordant ce droit."

Annexes

Lien interne

- sur Archi-Wiki, liste des maisons de l' Ecomusée d'Alsace

Liens externes

- Voir l'emplacement de la cour du potier sur le plan de l'Ecomusée d'Alsace et l’adresse des autres maisons ( http://www.ecomusee.alsace/fr/infos-pratiques/plan-du-musee [archive] ) consulté le 13/12/2017.

- Photos sur le site officiel de l'Ecomusée [archive] , consulté le 13/12/2017

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Jocelyne

17 months ago
Score 0

Gilles Acker est le potier de l'Ecomusée depuis la fin des années 1990.

Il développe une production de terre vernissée traditionnelle, engobée au barillet comme à Soufflenheim. Il réalise également une production contemporaine et expose à l'Institut européen des arts de la céramique: http://www.a...j-adore.html [archive]