Loading...

Maison Schongauer (Colmar)

From Archi-Wiki

2 rue Schongauer, 36 rue des Marchands

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction environ 1500
Structure Immeuble
Courant architectural Gothique
Alsacien (colombage)

Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 18/6/1929
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Maison dite Maison Schongauer

La Maison Schongauer correspond à deux adresses associées ou non selon les documents: 2 rue Schongauer et 36 rue des Marchands.

La fiche Mérimée, pour l'inscription sur la liste des Monuments Historiques, associe les deux façades: celle à colombages de la rue des Marchands et la façade gothique de la rue Schongauer.

L'agenda 20061 associe également les deux façades.


Dans le Patrimoine des Communes du Haut-Rhin, on trouve deux notices:

- page 195 pour la façade de la rue des Marchands avec le titre «Maison Saint-Christophe», (XVe et XVIe)

- page 196 pour la façade de la rue Schongauer avec le titre «Maison Schongauer».

Historique du bâtiment2

La maison «passe à tort pour avoir été la demeure du peintre Martin Schongauer», peintre, graveur et orfèvre né vers 1450. En 1477, Schongauer« acquiert la maison «zum Schwan» pour y installer son atelier. Après le décès de l’artiste, la maison passa à son frère Ludwig, également graveur, qui l’occupa jusque vers 1495.»

En fait la famille Schongauer habitait la maison «A la viole», (située 38 rue des Marchands); elle possédait des maisons voisines et notamment la maisonnette «Au Cygne», connue sous le nom de «Huselin zum Schwan».

Descriptif architectural

«La maison à colombage formant l’angle entre la rue des Marchands et la rue Schongauer se termine au sud par un édifice en pierre datant de la fin de l’époque gothique.»1

«L'immeuble actuel, après diverses modifications qu'il a subies, notamment aux 17e et 18e siècles, présente, vers la rue des Marchands, une façade se composant d'un rez-de-chaussée massif s'ouvrant par deux arcades, surmonté de trois étages en encorbellement et d'un pignon à deux étages. La façade sur la rue Schongauer a conservé des éléments plus anciens...»3.

Le pignon à deux étages rue des Marchands est un «pignon en coiffe hollandaise». Sous les fenêtres des deuxième et troisième étages, le décor du pan de bois présente « des matrices en losange, symbole de fécondité, barrés d'un X pour inviter à multiplier la bénédiction sur la demeure.»

La façade rue Schongauer est ornée d’un oriel à deux fenêtres centrales. Les armoiries de Georges Kruss, propriétaire également de la maison à colombages, 36 rue des Marchands ainsi que la maison voisine «Au Cygne» (en 1472), figurent sur l'oriel.

«La façade sur la rue Schongauer a conservé des éléments plus anciens : de l'ancien bâtiment dit Zum Swan (au cygne) datant du commencement du 16e siècle, subsistent, au rez-de-chaussée, deux beaux portails d'entrée, dont l'un a été muré ultérieurement : identiques, ils se composent d'un arc en accolade orné de feuillages et surmonté d'un fleuron. Sur le côté se trouve une grande baie également décorée d'éléments gothiques.»3

Un dessin de Charles Foltz, publié en 1887 dans ses «Souvenirs historiques du vieux Colmar», montre que la maison a été divisée suite à un partage ou une vente. La porte nord a été murée et transformée en fausse fenêtre tandis que les deux fenêtres à l’étage ont totalement disparu.

Ancien magasin Eglinsdoerfer-Pfohl4

36 rue des Marchands (inscription) DSC05619.jpg

Sur la façade du n° 36 rue des Marchands, on peut lire l'inscription «Eglinsdoerfer-Pfohl-Schwartz» en référence au fondateur du commerce et à son épouse.

L'entreprise fondée en 1887 s'installe rue des Marchands en 1891 après avoir débuté rue des Clefs.

En 1976 «Eglinsdoerfer-Pfohl, qui souhaite s'étendre, quitte la rue des Marchands devenue piétonne et donc difficilement accessible à la clientèle, surtout constituée d'entreprises.»

L'entreprise spécialisée dans les fournitures industrielles en caoutchouc et plastique s'installe en zone industrielle 7 rue Curie.

1884


Inscription à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques3

Date 18/6/1929

Par arrêté du 18 juin 1929, inscription sur la liste supplémentaire des Monuments Historiques pour les façades rue des Marchands et rue Schongauer et pour les toitures.


Références

  1. a et b Agenda 2006 de la ville de Colmar (Livre), p 27,téléchargeable [archive], consulté le 29/10/2017
  2. Le patrimoine des communes du Haut Rhin. (Livre)
  3. a, b et c Mérimée_(site_internet) http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=PA00085379 [archive] consulté le 29/10/2017, fiche de l' inscription sur la liste supplémentaire des Monuments Historiques
  4. DNA du 31/05/2007, Eglinsdoerfer-Pfohl a 120 ans

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.