Loading...

Adresse:Katholischer Bahnhof (Strasbourg)

From Archi-Wiki

1-3-5-7-9-11 boulevard de Lyon, 1-19 rue d' Urmatt, 8-10-14-24 Rue de Saales

Image principale



















Chargement de la carte...

Date de construction 1907 à 1908
Architecte Albert Nadler
Maître d'ouvrage SOCOLOPO
Structure Immeuble
Courant architectural Néo-Renaissance

Date de démolition partielle 25/9/1944

Date de rénovation 1990 à 1992
Architecte Maurice Lauber
Robert Jacob
Agence d'architecture Atelier Jacob-Lauber

Date de rénovation 2013 à environ 2016
Consultez les 1 actualités de l'adresse


Katholischer Bahnhof1,2

Date 1907 à 1908
Architecte Albert Nadler
Maître d'ouvrage SOCOLOPO

On peut lire dans 'Strasbourg Panorama Monumental' : "[...] il convient de remarquer la cité ouvrière du boulevard de Lyon, l'un des plus anciens ensembles d'habitat populaire réalisés à l'intérieur de la ville. Cité appelée à loger essentiellement les employés du chemin de fer, en majorité des catholiques issus des campagnes avoisinantes. Le " Katholische Bahnhof " était né.

Tout comme la cité beaucoup plus vaste au Neuhof, un " Gartenstadt "ou cité-jardin du Stockfeld, elle fut l'une des conséquences du projet de la grande percée de la rue du 22 Novembre et de la nécessité de reloger les habitants des maisons vouées à la démolition.

Le permis de construire a été déposé en date du 28 septembre 1905. Les plans sont signés par l'architecte Albert Nadler. La cité fut construite en 1907-1908, pour le compte de la "Société coopérative des logements populaires" (SOCOLOPO)2.

Occupant sur 125 ares tout le quadrilatère bordé par la rue de Saales, le boulevard de Lyon, la rue d'Urmatt et la voie ferrée, son plan oriente les cours vers le sud et ouvre de larges entrées sur les trois façades que surmontent des pignons à volutes dans style néo-Renaissance adapté au goût 1900".

Cet ensemble est situé aux adresses suivantes:

-1, 3, 5, 7, 9, 11, Boulevard de Lyon

-1, 3, 5, 7, 9, 11, 13, 15, 17, 19, Rue d'Urmatt

-8, 10, 12, 14, 16, 18, 20, 22, 24, Rue de Saales

L'ensemble comporte 27 immeubles urbains contigus en bande de 4-5 niveaux ayant 274 logements. Elle a été la première cité ouvrière donnant sur un boulevard de prestige3.

La source d'inspiration de cet ensemble immobilier semble être une réalisation Berlinoise d'Alfred Messel pour la Berlinen Spar und Bauverein, 1897-1898, Proskauer Straße, Berlin-Friedrichs-Hain4.

A l'inverse, le Katholischer Bahnhof deviendra lui-même une source d'inspiration et annoncera par sa monumentalité le célèbre Karl-Marx-Hof de Vienne5,6.

Démolition partielle

Date 25/9/1944

Suite au bombardement du 25/09/1944 la cité a été touchée. Le n°10-12 rue de Saales a été démoli. Le bâtiment sera reconstruit quelques années plus tard dans un style ignorant l'existant. Voir la fiche du n°10-12.

Réhabilitation de la cité

Date 1990 à 1992
Architecte Maurice Lauber
Robert Jacob
Agence d'architecture Atelier Jacob-Lauber

Une demande de réhabilitation est déposée le 22/01/1990. La rénovation concerne :

- ravalement de façade

- remplacement des fenêtre et volets

- réaménagement de la cour

La réhabilitation est assurée par les architectes Robert Jacob et Maurice Lauber, leur cabinet se situant alors 20 rue Jules Rathgeber.

Photos en 2005

Photographies prises en 2005.

Rénovation 2013-2016

Date 2013 à 2016

Après d'important travaux, la Cité des Cheminots a été entièrement rénovée entre 2013 et 2016. La rénovation a concerné les façades et l'intérieur des logements.

Pour en savoir plus sur cette rénovation vous pouvez suivre ce lien.


Références

  1. Strasbourg Panorama Monumental (édition G4J) (Livre)
  2. a et b Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 728W5
  3. DNA du 24/07/2012 [archive] courrier de Stéphane Jonas, sociologue-urbaniste
  4. Conférence Marie Pottecher, le logement social dans la Neustadt, rendez vous de la Neustadt, 23/05/2014
  5. voir aussi à ce sujet wikipédia en allemand, plus complet [archive]
  6. L'invention perpétuelle de Strasbourg, Marie-Christine Périllon, Editions du Signe, p290
  7. stadtentwicklung.berlin.de [archive]

Lien externe

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

Loading comments...