Loading...

Haus der Kunst (Munich)

From Archi-Wiki

1 Prinzregentenstraße

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1933 à 1937
Architecte Paul Troost
Structure Bâtiments publics
Courant architectural néoclassique
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Haus der Kunst

Date 1933 à 1937
Architecte Paul Troost

Le bâtiment a été construit entre 1933 et 1937 pour remplacer le Palais des glaces, le principal espace d'exposition de Munich, détruit par un incendie en 1931. Il a été édifié sur les plans de l'architecte Paul Troost selon les canons de l'architecture du national-socialisme (étant décédé en 1934, c'est sa femme, Gerdy, également architecte, qui supervise la fin des travaux). Des mosaïques de plafond reprenant les motifs du NSDAP sont aujourd'hui encore visibles.

Le musée, qui s'appelait alors Haus der deutschen Kunst (« Maison de l'art allemand »), a ouvert en mars 1937. Il conservait de grandes œuvres de l'histoire allemande. Son exposition inaugurale, la Große Deutsche Kunstausstellung (« Grande exposition d'art allemand »), condamne l'art moderne appelé Art dégénéré (« Entartete Kunst »). Les 15 et 16 octobre 1939, cette exposition est complétée par le Tag der deutschen Kunst (Journée de l'art allemand), monumentale célébration de « 2000 ans de culture germanique », où est présenté un Parteiadler de 5 mètres de hauteur. Adolf Hitler, Hermann Göring, Joseph Goebbels, Heinrich Himmler, Albert Speer, Robert Ley, Reinhard Heydrich et beaucoup d'autres nazis de haut rang sont présents.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment du musée est d'abord utilisé comme mess pour les officiers des forces d'occupation américaines ; à cette époque, le bâtiment est appelé « P1 », abréviation de son adresse. À partir de 1946, les salles du musée, désormais divisées en plusieurs petits espaces, servent pour des salons et des expositions artistiques. Certaines pièces du musée ont également été utilisées pour mettre en valeur des œuvres appartenant aux galeries d'art munichoises détruites pendant la guerre. En 2002, la Collection nationale d'art moderne et art contemporain est déplacée dans la Pinakothek der Moderne. Aujourd'hui, le musée n'a toujours pas de collection permanente et accueille des expositions temporaires et itinérantes. Elle a par exemple accueilli l'exposition présentant les pièces du tombeau de Toutânkhamon. Depuis 1983, un bâtiment du musée abrite une discothèque, le « P1 »1.

A l'arrière de l'édifice se trouve une large terrasse donnant sur l'Englischer Garten. Côté jardin se trouve également un café qui a vraisemblablement conservé son décor d'origine.

Références

  1. Wikipédia [archive] consulté le 13/04/2016

Annexes

Liens externes

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

41 months ago
Score 0
Sur Akg-images, on trouve une photo montrant la foule massée devant l'entrée de l'exposition "Art dégénéré", qui a eu lieu, paraît-il, dans la salle (vidée) de la collection des plâtres de l'Institut archéologique du Hofgarten. Le nombre d'artistes expressionnistes exposés était impressionnant ( 112 artistes d'avant-garde, aujourd'hui considérés comme les plus grands artistes du XXe siècle !) et une salle de l'exposition était plus particulièrement consacrée aux oeuvres religieuses...1.
  1. Jérôme Cottin : La mystique de l'art, éd. Cerf, 2008, page 133