Loading...

Hôtel du préfet (Strasbourg)

De Archi-Wiki

2 place du Petit Broglie, 19 rue Brûlée

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction environ 1500
Structure Hôtel particulier

Date de construction 1730 à 1736
Architecte Jean Pierre Pflug

Date de construction 1747
Architecte Joseph Massol
Courant architectural régence
rococo

Date de démolition 1870

Date de rénovation 1872 à 1877
Architecte Edouard Roederer
Jean Geoffroy Conrath
Courant architectural régence

Classement Monument Historique 20/6/1921
Classement Monument Historique 15/5/1970
Consultez les 4 actualités de l'adresse


Dépôt de matériaux

Date environ 1500

Depuis 1478 atelier municipal des maçons et des tailleurs de pierres où était aussi logé le chef des travaux.1

Jusqu'au début du XVIIIème siècle se trouvait ici un dépôt de matériaux de construction appelé le "Mauerhof"ou"Werckhoff chez Morant2

Hôtel de Klinglin

Date 1730 à 1736
Architecte Jean Pierre Pflug

Klinglin avait fait dresser des plans par un architecte français, Le Chevalier, avec la collaboration de Jean Querret en 1730. Le plan définitif et l'exécution(1731-1736) ont été attribués à l'architecte de la ville Jean-Pierre Pflug.

L' hôtel de Klinglin est partiellement caché derrière l'opéra et la place Broglie. On peut apercevoir une façade depuis le quai Lezay Marnesia.

La façade principale (entrée) n'est pas visible depuis la place.

Cet hôtel est la résidence du préfet, mais aussi du président de la république lors de ses séjours à Strasbourg.

L'intérieur est de style néo-roccoco.

La bâtiment se visite lors des journées du patrimoine.

Historique de l'hôtel de klinglin [archive] (lien coupé, vérifié le 16/4/2018)

Portail d'entrée rue Brulée. 3

Date 1747
Architecte Joseph Massol

Portail monumental construit en 1747 par l’architecte Joseph Massol, flanqué de deux piliers rectangulaires ornés de trophées sculptés et supportant des lions couchés sculptés par Laurent Leprince. Un cartouche autrefois armorié, accueillant de nos jours les lettres RF pour République Française se trouve au-dessus du portail, au niveau d’une voussure à refends qui s’élargit vers le haut et entoure l’ouverture fermée par une grille en fer.

Le mur de plan concave au milieu duquel se trouve le portail est rythmé par des pilastres au décor très simple, et accueille de chaque côté une guérite et un œil-de-bœuf.

Siège de 1870

Date 1870

Lors du siège de la ville par les prussiens, l'hôtel a été partiellement détruit et incendié.

Rénovation4

Date 1872 à 1877
Architecte Edouard Roederer
Jean Geoffroy Conrath

L'hôtel a été partiellement détruit lors du siège de Strasbourg en 1870.

Il a été reconstruit rapidement par les architectes Jean Geoffroy Conrath et Edouard Roederer5

Monument Historique 6

Date 15/5/1970

Classement parmi les Monuments Historiques le 15 mai 1970

façades et toitures du bâtiment (à l’exception du pavillon latéral gauche) ; sol de la cour d’honneur, jardins, portails d’entrée, balustrades et grilles de clôture

Autres vues sur cette adresse

Vues prises depuis cette adresse

Références

Sources

Strasbourg Panorama Monumental et Architectural des origines à 1914, 1984, p.134

Site du CRDP [archive] de l'académie de Strasbourg

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Jean-Daniel Lohner

Il y a 14 mois
Pointage 0

Façades et toitures du bâtiment (à l'exception du pavillon latéral gauche);sol de la cour d'honneur,jardins,portails d'entrée,balustrades et grilles de clôture(classé Monuments Historiques le

15 mai 1970)L'adresse pour le classement est: 19 rue Brulée