Loading...

Hôtel Franck (Strasbourg)

From Archi-Wiki

7 quai Saint Nicolas

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1759
Architecte Gaspard Théodore Rabaliatti
Structure Hôtel particulier

Date de rénovation 2013
Architecte Briot-Gomez Architectes
Structure Immeuble

Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 25/6/1929
Consultez les 1 actualités de l'adresse


Hôtel Franck1

Date 1759
Architecte Gaspard Théodore Rabaliatti

Attribuée à l'architecte Gaspard-Théodore Rabaliatti.

Hôtel particulier construit pour le banquier Philippe-Jacques Franck.

Synthèse entre les styles Régence classique et le style Rococo (le fronton est de style baroque)

Cet hôtel appartiendrait à l'Hôpital Civil.

Vue en 2010

Inscription Ismh2

Date 25/6/1929

Ancien hôtel de Frank (inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques le 25 juin 1929)

Ancien hôtel des Wurmser de Vendenheim avant d'être racheté par P-J Frank

Par le jeu des successions, certaines boiseries des pièces ont été transférées au château de Pourtalès et remplacées par des lambris en stuc.

Réhabilitation

Date 2013
Architecte Briot-Gomez Architectes

Permis pour travaux de réhabilitation déposé le 21/12/2012 pour M. Abensour par les architectes Briot-Gomez3.

Les travaux se sont déroulés d'avril à décembre 2013.


Autres vues sur cette adresse

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Utilisateur anonyme #1

63 months ago
Score 0

Le banquier Philippe Jacques Franck, Ammeister de la ville sera anobli en 1780, peu de temps avant sa mort. Sa belle fille Marie Cléophée de Turckheim prend sa succession dans les affaires. Elle tient dans cet hôtel particulier, un salon très réputé.

Observer dans le tympan, "un cartouche asymétrique avec des décors végétaux".1

Joël DURAND

63 months ago
Score 0

A l'origine, antique hôtel des Wurmser, il fut reconstruit en 1759 alors qu'il était devenu la propriété du banquier Philippe-Jacques Franck, qui fut élu Ammeister en 1767. La maison reçut des personnages prestigieux : Moreau, Desaix, Kellermann, Bernadotte, le Duc de Rovigo...

Sources : Seyboth p 599, Dictionnaire historique des rues page 109, connaître Strasbourg pages 190-191

C'est une habile synthèse du Classicisme régence et du Rococo avec une touche de Baroque pour le fronton central très découpé.
  1. Patrimoine des communes, Bas Rhin, page 1356.