Loading...

Adresse:Eglise protestante Saint-Marc (Colmar)

De Archi-Wiki

1 rue de la Forge (Colmar)

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1894
Architecte Charles Gerwig
Structure Eglise
Courant architectural néo-gothique
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse

Construction1

Date 1894
Architecte Charles Gerwig

L'église protestante se situe dans une propriété fermée par une clôture. De taille modeste, elle est entourée d'un jardin.
Elle a été construite en 1894 par l'architecte colmarien Charles Gerwig qui adopte un style néo-gothique.

Un ouvrage consacré aux Protestants d'Alsace et de Moselle précise que la petite chapelle a été érigée sur un terrain offert à la paroisse par les industriels Scheurer, en annexe de l'église protestante du centre-ville, pour faciliter la fréquentation du culte aux ouvriers des usines Haussmann, Herzog, Scheurer...du Logelbach"2.

L'édifice "est composé d’un lieu de prière à trois travées et d’une sacristie. Au-dessus de la porte d’entrée se trouve une pierre portant le nom de l’église, ainsi que sa date de construction."3
Le portail, légèrement en saillie est chapeauté par un toit à deux pans. Le pignon est surmonté d'une croix4. Il est orné de deux baies géminées et la porte d'entrée est surmontée d'un arc brisé.

A quelques mètres de la petite église, un clocher en bois, sur pilotis, a été construit en 1960. Provisoire, il est toujours en place.

Références

  1. Le Patrimoine des communes du Haut-Rhin, Flohic éditions, page247
  2. "Protestants d'Alsace et de Moselle, lieux de mémoire et de vie", Oberlin / saep, 2006, page 206
  3. https://www.jds.fr/colmar/eglise/eglise-protestante-saint-marc-10403_L [archive]
  4. Cet ornement en pierre formé d'un oculus central s'ouvrant sur trois branches écourtées et porté par une quatrième branche, équivalait sans aucun doute à l'époque au symbole de la Croix, mais on remarquera qu'il ne correspond à aucune croix connue, s'inspirant peut-être de décors à la mode en ces temps dans l'aire germanique (comme ces quatre oculus munis de quatre clefs correspondant au quatre points cardinaux qu'on peut observer sur le balcon du 1er étage du n° 16, rue de l'Observatoire, à Strasbourg, datant de 1900). Il est en tous les cas très probable que la croix latine surmontant le faîte du toit de l'église ait été installée plus tardivement

Contribuez aussi à cet article


Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Loading comments...