Loading...

Eglise Saints-Pierre-et-Paul (Sigolsheim)

From Archi-Wiki

place de l' Eglise (Sigolsheim)

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction environ 1190
Structure Lieu de culte (église, temple, synagogue, mosquée)
Courant architectural Roman

Date de démolition partielle 1466

Date de transformation environ 1470
Courant architectural Gothique

Date de transformation 1837 à 1838
Architecte Félix Griois

Date de transformation 1865 à 1855
Architecte Jean-Baptiste Schacre
Courant architectural Néo-roman

Date de démolition partielle 1944

Date de restauration 1953 à 1966
Architecte Charles Henri Arnhold
Bertrand Monnet

Date de construction 2003 à 2004
Agence d'architecture Gallois Curie
Structure place
Courant architectural Contemporain

Classement Monument Historique 1/10/1841
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Eglise Saints-Pierre-et-Paul

Date environ 1190

Historique de la construction 1

Les dates inscrites sur les dalles de grès du parvis racontent l'histoire de cette église construite à l'extrême fin du XIIe siècle, dans les années 1190, sur le site d'un édifice carolingien.

- XIIe: Construction de l'église romane
- 1466: Guerre féodale: église et clocher incendiés
- XVe: Nouveau clocher à haute flèche gothique
- 1837: Allongement de la nef d'une travée
- 1864: Création 2ème transept - choeur néogothique
- 1944: La guerre détruit le village et l'église
- 1953-66: Reconstruction: pureté romane restituée
- 2003: Création du parvis en grès et des jardins

Extension de la nef et modifications diverses

Date 1837 à 1838
Architecte Félix Griois

En 1837 et 1838, l'architecte départemental Félix Griois allonge la nef vers l'ouest et reconstruit la façade occidentale à l'identique1. Les baies sont cependant agrandies et celle au-dessus du portail est munie d'un réseau néogothique1. D'autres modifications concernant les portes secondaires ont également été réalisées lors de ces travaux1.

Classé Monument Historique2

Date 1/10/1841

"Eglise : classement par arrêté du 1er octobre 1841"

(J.O.du 16/02/1930)

Transformation du choeur et ajout d'une sacristie

Date 1865 à 1866
Architecte Jean-Baptiste Schacre

En 1865 et 1866 le choeur semi-circulaire roman a été remplacé selon les plans de l'architecte Jean-Baptiste Schacre par un choeur néo-roman plus grand avec une travée droite et une abside, et a été complété par une sacristie arrondie vers le sud1.


Restauration suite à destruction partielle

Date 1953 à 1966
Architecte Charles Henri Arnhold
Bertrand Monnet

"Les bombardements de décembre 1944 endommagèrent gravement l'église dont la tour fut incendiée la nuit de Noël1.

L'église fut restaurée dans les années 50 par l'architecte des bâtiments de France du Haut-Rhin, Charles-Henri Arnhold, avec restitution volumétrique du choeur de l'église primitive sur les fondations carolingiennes (ou ottoniennes ?) dégagées lors de fouilles et restitution de l'élévation romane de la tour avec les vestiges des baies du 12e siècle retrouvés partiellement en place et partiellement noyés dans la maçonnerie des murs gothiques des niveaux supérieurs1.

La flèche fut remplacée par un toit en bâtière, les croupes des bras du transept par des pignons selon l'état antérieur à 1837."1

Selon un article de la Revue d’Alsace, l’architecte Bertrand Monnet propose, dès 1950, de restituer le clocher roman3.

Et on apprend, en visitant le site et en regardant les belles photos de Guy Lerdung, promeneur photographe, que la reconstruction dans sa "pureté romane restituée" a duré de 1953 à 1966 (inscription sur la façade)4.

Descriptif architectural 5

L'église a un plan basilical à trois travées, au transept non saillant dans l'alignement des bas-côtés, avec une tour à la croisée. Le choeur est composé d'une seule abside centrale semi-circulaire. Les travées double sont surmontées par des arcs en plein cintre dans lesquels s'inscrivent les baies de la haute nef. A l'extérieur, l’essentiel du décor se situe sur la façade ouest et sur le portail. Les bas-côtés sont ornés par une bande lombarde dont les modillons représentent alternativement des têtes d'hommes et de chats. Le tympan du portail est orné d’un christ en majesté remettant les clés à Saint Pierre et le livre à Saint Jean6.

Intérieur1

Création d'un parvis en grès

Date 2003 à 2004
Agence d'architecture Gallois Curie

Les travaux du parvis et des jardins ont eu lieu en 2003. Le maître d'oeuvre est la société Gallois Curie architectes-paysagistes.

"Le nouveau parvis offre un piédestal à l’édifice. Les jardins et le volume des arbres ont un rôle de conciliation et de restructuration qui redonnent des proportions adéquates au parvis par rapport à l’église."

Les dates de l'histoire de l'église sont gravées sur les dalles du parvis.

Les jardins s'inspirent des jardins médiévaux, clos par des plessis. La fontaine a été déplacée et s'inscrit dans un axe avec le petit canal qui va de la fontaine vers le fond du jardin avec le monument aux morts et le buste de Jeanne d'Arc, rescapé des destructions de la guerre.

Avec les bancs d'un seul bloc, posés sur le bord du parvis, et qui incitent à la pose et au repos devant la façade de l'église romane, l'ensemble devient un lieu convivial.

Le parvis est mis en lumière, la nuit et on peut même lire les inscriptions sur les dalles7.


Références

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i Mérimée_(site_internet) Notice Mérimée IA68003965 [archive] consulté le 26/03/2021
  2. Mérimée_(site_internet) Notice Mérimée PA00085675 [archive] consulté le 26/03/2021
  3. Revue d’Alsace n° 142, année 2016
  4. Guy Lerdung, promeneur photographe : http://guy-lerdung.e-monsite.com/album/patrimoine/patrimoine-religieux/alsace/route-romane/sigolsheim-eglise-saints-pierre-et-paul/ [archive], consulté le 01/01/2018
  5. panneaux informatifs près du portail latéral et dans l'église, lus le 18/08/2020
  6. Site Tourisme-Alsace [archive] , consulté le 24/11/2016
  7. Site de l'Atelier Gallois Curie [archive], consulté le 24/11/2016

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

one month ago
Score 0
Merci Fabien ! Effectivement, la fiche principale se suffit à elle -même, et j'admire à présent les belles photos qui ont été rajoutées entre-temps. Tu évoques le "conflit" qu'on peut éprouver entre les deux espaces (Adresse et actualité), lors d'une contribution, mais je pense aussi à celui que peut éprouver celui qui consulte le site. En ce qui me concerne, je passe rarement de la consultation d'Adresse à celle d'actualité, et inversement... Bon, mais chacun est différent, et procède autrement. Encore merci, Fabien, pour ta réactivité.

Wilfred HELMLINGER

one month ago
Score 0
A l'instant je me rends compte que les deux vues artistiques qu'on trouve dans "actualité" constituent un doublon, puisqu'on les trouve également ici dans la rubrique "Adresse". Je ne sais pas comment j'ai pu commettre cette "bévue", mais cela prouve qu'il est parfois difficile de savoir dans quelle rubrique exactement on se trouve. A mon avis, il vaudrait mieux supprimer ce doublon dans "actualité", mais j'attend l'avis (et la décision) d'"en haut" ! Merci d'avance.

Digito

one month ago
Score 0

Tu n'as pas la berlue Wilfred, en regardant l'historique des modifications j'ai vu que c'est Robin (RS), sauf erreur, qui avait créer ces 2 événements sur la fiche principale en utilisant ces 2 très documents en actualité. Comme l'actualité n'importe rien de plus j'ai pris l'initiative de la supprimer.

De toute façon même si les photos avaient été en doublon entre les 2 pages cela n'aurait pas été très grave car la même photo peut être utiliser sur plusieurs pages à des fins différentes.

Je reconnais qu'il n'est pas toujours facile de savoir ce qu'on mets en fiche principale ou en actualité, ce qu'il faut retenir c'est que la fiche principale doit donner les informations essentielles (voir Méthodologie)

Fabien Romary

47 months ago
Score 0
Oui tu peux mettre la photo en mettant sous copyright et comme intitulé de l'auteur :"Mas - Ministère de la culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN" (crédit photo)

Jocelyne BOES

47 months ago
Score 0
Merci pour l'aquarelle. Sur la fiche Mérimée, il y a une photo de l'état de l'église avant la reconstruction. Je ne sais pas si il est possible de la mettre sur Archi Wiki ?

Wilfred HELMLINGER

47 months ago
Score 0
J'ai mis en ligne une aquarelle datée du 19e siècle qui montre le clocher gothique du 16e siècle, tel qu'il existait jusqu'à sa destruction en 1944. On voit que l'architecte Bertrand Monnet a eu l'intuition géniale de reconstituer le supposé clocher roman du 12e siècle ! Bravo l'artiste !

Jocelyne BOES

47 months ago
Score 0

Redécouverte de l'église romane dans le cadre du Chemin d'Art Sacré qui a lieu depuis près de 20 ans de juin à octobre.

La réalisation du parvis témoigne également d'une démarche intéressante et une autre visite permettra de voir de plus près la fontaine et les jardins qui complètent le parvis.

Wilfred HELMLINGER

47 months ago
Score 0
Superbe notice ! Je signale à tous hasards un article récent consacré à "La restauration exceptionnelle d'une unité de style : l'église de Sigolsheim", dans le n° 142 de la Revue d'Alsace (pages 166 à 171). On y trouve une belle photo de l'église restaurée par Bertand Monnet, je crois.