Loading...

Cour du sabotier

From Archi-Wiki

Place des Charpentiers (Ungersheim)

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1574
Structure Maison
Courant architectural Alsacien (colombage)

Date de construction environ 1780
Structure Grange
Courant architectural Alsacien (colombage)

Date de construction 1746
Structure Maison
Courant architectural Alsacien (colombage)

Date de surélévation 1844
Structure Maison

Date de démontage 1976 à 1982

Date de remontage 1976 à 1984
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Cour du sabotier1

Hésingue I Construction en 1574

Bisel Construction à la fin du XVIIIe siècle

Buschwiller II Construction en 1746 Démontage en 1976-1982 Remontage en 1976-1984

La Cour du sabotier est la reconstitution d’un modèle de ferme-cour ouverte, typique du Sundgau. Elle comprend trois bâtiments d’âge différent : la maison principale, une maison atelier et une grange au fond de la cour.

Dans cette reconstitution, une porcherie ou des hangars à bois auraient pu prendre également la place de la maison atelier. La ferme n’est pas clôturée et la cour est ouverte sur la rue. La cour est nommée Cour du sabotier car un atelier de sabotier mécanisé a été installé dans la maison de Buschwiller.

Maison de Hésingue I

Le corps de logis est originaire de Hésingue et date de 1574. Côté cour, le mur gouttereau est bordé par une galerie sur poteaux. Le pignon sur rue est orné de motifs décoratifs : chaise curule et poutrage en épis. La maison est couverte d’un enduit à la chaux blanche.

Maison de Buschwiller II

La maison qui lui fait face date de 1746 et provient du village de Buschwiller. Ce bâtiment représente les ateliers de la ferme surmontés par les logements des domestiques. Elle a été surélevée en 1844.

Grange de Bisel

La cour est fermée par une grange qui provient de Bisel. Ce bâtiment est plus récent et date de la fin du XVIIIe siècle. Elle a été choisie pour cette cour car son organisation n’est pas différente des granges du XVIe siècle. La grande porte correspond au passage des charrettes qui accédaient à l’aire de battage des céréales. De chaque côté de cette grande porte, il y avait la remis et l’étable.


Liens

- Voir l'emplacement de la cour sur le plan de l'Ecomusée d'Alsace et l’adresse des autres maisons ( http://www.ecomusee.alsace/fr/infos-pratiques/plan-du-musee [archive] ) , consulté le 13/12/2017.

Références

  1. Les maisons de l'Ecomusée racontent l'Alsace, édité en juin 2011, Philémont édition, pas de pagination

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.