Loading...

Cité Rotterdam (Strasbourg)

De Archi-Wiki

(Quartier des XV)

Image principale

Date de construction 1951 à 1953
Architecte Jean Dubuisson
Eugène Beaudouin
Structure quartier

Date de rénovation 1997 à 2000

Date de rénovation 30/10/2015
Consultez les 6 actualités de l'adresse


Cité Rotterdam

Date 1951 à 1953
Architecte Jean Dubuisson
Eugène Beaudouin


La cité Rotterdam est souvent décrite comme étant agréable, bien située et tranquille. Ces grands ensembles situés au quartier des XV semblent avoir mieux fonctionné en raison de la mixité des habitants (pas de ségrégation).

Du coup, les habitants ont tendance a être plus stables, et il est difficile de trouver un logement dans cette cité recherchée.

Le complexe de la cité Rotterdam représente 2000 habitants pour 800 logements (18% de T2, 62% de T3, 16% de T4 et 5% de T5). Une école et un parc ont été intégrés au centre de la cité.

Le bâtiment le plus haut fait 13 étages, il possède de grand pilotis en béton. Plus on s'approche du canal et plus les bâtiments sont bas. Certains immeubles ne font que deux étages, et sont constitués comme des maisons jumelées sur deux niveaux avec jardin. Ces logements sont destinés aux familles.

Caractéristique commune de tous les appartements, les logements sont traversants et bénéficient au maximum du soleil. Chaque logement possède également un balcon.

Les immeubles sont constitués en amphithéâtre et encerclent les espaces verts et le parc. La rue de Rotterdam qui coupe la cité en deux parties, passe à travers les immeubles au sud et au nord.

A l'origine la cité possédait au moins deux commerces, une pharmacie (toujours existante) et un bureau de tabac (à la place on trouve aujourd'hui une boulangerie)

Architectes-urbanistes: Eugène Beaudouin et Jean Dubuisson (collaborateur)

Le jury a préféré la proposition de l'architecte Eugène Beaudoin (1898-1983) concepteur avec Lods et Prouvé de la Maison du Peuple à Clichy (1939) et futur coordonnateur de la ZUP des Minguettes à Vénissieux.Comme le prévoyait la commande publique, la cité a vu le jour en un temps record de seize mois grâce à la mise en oeuvre de procédés de construction préfabriquée en série.

Une cité baptisée Rotterdam, du nom de la rue qui la traverse. Un grand nombre de personnes avait résidé à Kehl qui venait d'être restituée à l'Allemagne.1

Rénovation

Date 1997 à 2000

Une réhabilitation profonde de la cité a eu lieu entre 1997 et 20002

La rénovation a modifié également l'aspect extérieur des bâtiments. Les pare-soleil autrefois de couleurs très gaies (jaune, orange etc) ont été remplacés par des volets roulants classiques, gris, qui donnent un caractère plus triste aux immeubles.

Autre modification dommageable, les garde-corps des coursives de certains immeubles, aujourd'hui en verre et aluminium alors qu'autrefois les garde-corps étaient constitués de verre moulé dans des grilles métalliques.

Les fenêtres des sanitaires autrefois arrondies comme les autres fenêtres ont été déposées pour des fenêtres modernes.3

Projet de rénovation4

Date 10/2012
Promoteur CUS Habitat

Une rénovation lourde d'un montant de 23 000 000 € est prévue à partir du 2ème trimestre 2014 pour une durée de 2 ans.

Il s'agit de rénover 772 logements (sanitaires, électricité) et de réaliser un "lifting" des bâtiments (isolation extérieure, etc...) mais en préservant l'aspect architectural.

Seul le bâtiment du 44, Rue d'Ypres n'est pas concerné en raison de son devenir incertain au sein du parc immobilier de CUS Habitat.

Réhabilitation

Date 30/10/2015

La majorité des locataires a accepté le programme de rénovation de CUS Habitat: rénovation du chauffage avec construction d'une nouvelle chaufferie au gaz, travaux dans les parties communes

Construction d'un nouvel immeuble de 60 logements.

Les travaux commenceront début 2016.

Montant des travaux: 29 300 000 euros.5

Les travaux de réhabilitation sont en cours depuis mai 20166

Bibliographie

La Cité Rotterdam à Strasbourg : des espaces, des publics, un fonctionnement, Mémoire de Maîtrise et d'Aménagement du Territoire, Laurent Koenig, juin 2005 [archive] (Service de documentation de l'université de Strasbourg)


Lien externe

- vidéo Archive INA - version courte [archive]
- vidéo Archive INA - version longue [archive]


Références

  1. D.N.A.du 21/08/2003
  2. Mémoire sur la Cité Rotterdam [archive]
  3. visite guidée des journées de l'architecture du 4/10/2011 [archive] par Joël Henry, initiateur de tourisme expérimental, accompagné de l’architecte strasbourgeois Georges Heintz.
  4. Voir l'article des DNA du 11 octobre 2012 [archive]
  5. DNA du 29/10/2015 [archive]
  6. DNA du 3/11/2016 [archive]

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Wilfred HELMLINGER

Il y a 13 mois
Pointage 0

Un projet de 65 logements dont le maître d'ouvrage est CUS Habitat et le maître d'oeuvre Locus Architectes est en cours, rue de Rotterdam. Le projet est appelé "Cité Rotterdam", mais n'a pour le moment aucun numéro. On attendra donc pour le mettre en ligne. Voici un lien vers le site du maître d'oeuvre:

https://www....-cus-habitat [archive]

Anne-françoise auberger

Il y a 14 mois
Pointage 0
La cité Rotterdam vue par ses habitants et détails des projets de rénovation : à lire dans lesDNA du [archive] 02/06/13

Aw2mw bot

Il y a 14 mois
Pointage 0
J'ai passé toute mon enfance dans la Cité Rotterdam à Strasbourg. Né en 1958, j'ai fréquenté l'école maternelle, puis l'école primaire du quartier. A cette époque, certaines maîtresses de la maternelle et plus généralement les instituteurs de l'école primaire exerçaient une grande violence physique et psychique sur les enfants; allant de l'humilitation publique aux coups sur la tête et aux arrachements de cheveux. Je garde de cette période des souvenirs fort amers. Si le concept architectural de la Cité était progressiste, les sévices que nous subissions à l'école, eux, étaient terriblement archaïques. MW

Aw2mw bot

Il y a 14 mois
Pointage 0
j'y ai vécu mes 20 premiers mois... j'aimais bcp les portes d'entrée d'immeuble, entre autre... et le dessin des pilotis, et la brique... et quel culot, ce plan "ouvert" si radical