Adresse:Cité Jules Siegfried - îlot 1 (Strasbourg)

From Archi-Wiki
Jump to navigation Jump to search

2, 4, 6, 8, 10 Allée de l'Orphelinat, 1, 3, 5, 7, 9, 11 rue Alexandre Ribot, 1 et 3 rue de la Charité

Image principale



















Chargement de la carte...

Date de construction 1927 à 1928
Architecte Paul Dopff
Maître d'ouvrage OPHBM de Strasbourg
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction

Date 1927 à 1928
Architecte Paul Dopff
Maître d'ouvrage OPHBM de Strasbourg


Pour des raisons de commodités, nous avons divisé la cité Jules Siegfried en deux îlots d'habitations. L'îlot 1 est délimité à l'est par l'Allée de l'Orphelinat (n°paire), au sud par la rue Alexandre Ribot, à l'est par la rue de la Charité et au nord par la rue du Lazaret.

La cité Jules Siegfried est une réalisation de l'architecte municipal Paul Dopff. Le maître d'ouvrage est l'Office Public d'Habitation à Bon Marché de Strasbourg. Les travaux se sont déroulés à partir de début 1927. Dès février 1928 les logements sont mis en location1.

Cet îlot comporte trois bâtiments :

  • un immeuble d'angle comportant 3 entrées aux n°1, 3 rue de Charité et 1 rue Alexandre Ribot
  • un immeuble comportant 5 entrées aux n°3, 5, 7, 9 et 11 rue Alexandre Ribot donnant sur le parc place Henri Will
  • un vaste immeuble donnant du côté paire de l'Allée de l'Orphelinat n°2, 4, 6, 8, 10 et 13 rue Alexandre Ribot

Cet ensemble est entièrement résidentiel. Les équipements et commerces sont situés de l'autre côté dans l'îlot 2, plus vaste et plus urbain car en partie tourné vers la route du Polygone.

Les portails d'entrées sont surmontés d'un tympan avec bas relief décoré de symboles représentant des emblèmes du travail.

L'architecte Jean Sorg comme collaborateur ?

Selon le Dictionnaire Historique de Strasbourg l'architecte de cet ensemble serait Jean Sorg2. L'architecte a probablement travaillé sous la direction de Paul Dopff, architecte de la Ville, puisqu'il est l'auteur de la Cité Jules Siegfried dont ces immeubles font partie. Cela reste à confirmer, pour l'instant nous n'indiquons que Paul Dopff, puisque c'est le reste architecte que nous avons vu dans les nombreuses sources consultés. C'est aussi lui qui signe les plans. Nous précisons que nous n'avons pas encore consulté le dossier d'archives.

Plan et vue d'ensemble

Immeuble à l'angle rue de la Charité (n°1, 3) et rue Alexandre Ribot (n°1)

Le linteau de la porte d'entrée du n°1 rue Alexandre Ribot est décoré du symbole des serruriers.

Immeuble rue Alexandre Ribot n°3, 5, 7, 9 et 11

Cet immeuble comporte des balcons filants aux 2e et 3e étage. L'arrière donne sur un jardin et des parkings ajoutés ultérieurement.

Références