Loading...

Cathédrale Notre Dame de Strasbourg (Strasbourg)/Ancienne Fiche Cathédrale de Strasbourg

From Archi-Wiki

2 Place de la Cathédrale

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1176
Structure Lieu de culte (église, temple, synagogue, mosquée)

Date de construction 1284
Architecte Erwin de Steinbach
Courant architectural gothique

Date de construction 1879
Architecte Gustave Klotz
Courant architectural néo-roman

Date de démolition 11/8/1944

Date de transformation environ 1945

Date de rénovation 1987 à 1993
Architecte Pierre Prunet
Jean-Richard Haeusser

Classement Monument Historique 1862
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction

Date 1176

La cathédrale de style ottonien, aux nefs couvertes en bois, brûle en 1176.

Débute alors la construction de la cathédrale dans un style roman sur les fondations de la précédente. Seront d'abord construits le choeur et le transept nord.1

Cathédrale Notre Dame de Strasbourg

Date 1284
Architecte Erwin de Steinbach

Certainement le site le plus visité à Strasbourg, 2ème monument religieux le plus visité de France après Notre-Dame de Paris.

La cathédrale est un monument remarquable qu'il est impératif de regarder de l'extérieur comme de l'intérieur.

Les détails sont impressionnants.

La Cathédrale de Strasbourg fut, avec ses 142 mètres de hauteur, le monument le plus haut du Monde entre 1647 et 1874.

( Dimension de l' époque: 490 pieds, ancienne mesure de Strasbourg, ce qui fait un peu plus de 437 pieds de roi ou de Paris)

La longueur est de 355 pieds et la largeur de 132 pieds. La hauteur de la nef depuis le pavé jusqu' à la voute, est de 71 pieds 10 pouces 3 lignes.

Les chroniques rapportent que pendant 13 ans, plus de cent mille personnes furent employées journellement à la construction de la cathédrale, commencée en 1015 sous l' évêque Wernher. Seule la piété les incitait à ce travail. Des indulgences, du pain et quelques racines, voilà ce qu' elles recevaient en salaire.

Le 14/8/1298, un incendie détruit les échafaudages et une partie des vitraux de la cathédrale.

En 1654, la foudre tomba sur la cathédrale et une portion considérable de la partie supérieure de la tour se brisa. On fut obligé en raison des dégradations d' en démolir une partie. Il fallut 3 années pour la rétablir.

En 1759, la foudre tomba sur le toit au dessus de la nef, laquelle était recouverte de plomb, et y mit le feu. En moins d' une heure, toute la toiture fut consumée. Le feu était si ardent que le plomb embrasé tombait en cascade sur le pavé, et roulait ensuite jusqu'à la rivière. En rétablissant cette toiture, on la recouvrit de lames de cuivre rouge qui devint vert avec les années et depuis elle est recouverte de cuivre.2

Paratonnerre posé depuis 1835.3

La porte centrale était primitivement en airain sculpté , que l' on a fondu pendant la révolution pour en faire de la monnaie, elle a été remplacée par une porte en bois.

Les statues équestres de Clovis, de Dagobert II, de Rodolphe de Habsbourg et de Louis XIV, des souverains bienfaiteurs de la cathédrale ont été inaugurées le 25/08/1823.4

Pour tout savoir, le plus simple est d'aller sur le site de la Cathédrale de Strasbourg [archive]

Les prochains travaux concernent notamment la réfection des vitraux, qui sont très sales, entre autre en raison de la pollution.

L'architecte le plus connu est Erwin de Steinbach (1244-1318). Il a commencé les travaux en 1284, et est l'auteur de la façade occidentale et la superbe rosace.

Information

Date environ 1560
Architecte Hans Thoman Uhlberger

La première horloge astronomique date 1352 et fut reconstruite au XVIe siècle par un professeur d'université de Strasbourg.

L'architecte Hans Thoman Uhlberger a dessiné la structure qui abrite l'horloge astronomique.

1571:Construction de l'horloge astronomique par Issac et Josie Habrecht de Schaffhouse sur les indications du mathématicien Conrad Dasypodius.

Cet architecte est également très connu pour avoir construit l'aile droite de l'oeuvre notre dame.

Monument Historique5

Date 1862

Voir la source du classement [archive] (lien coupé (vérifié le 18/4/2019)

Journal Officiel du 16/02/1930 (lien coupé, vérifié le 5/6/2017)

Classement M.H. liste de 1862

Tour de croisée

Date 1879
Architecte Gustave Klotz

Élévation de la partie néo-romane de la tour de croisée.

La tour de croisée ou tour Klotz se trouve à l'intersection entre la nef principale et le transept.

"http://www.oeuvre-notre-dame.org/fr/chantiers/chantier_dec06.htm" Pour en savoir plus [archive]

Bombardements de 1944

Date 11/8/1944

Et oui, pour ceux qui l'ignorent, la cathédrale n'a pas échappé aux bombardements aériens de la seconde Guerre Mondiale.

Le bas coté Nord et la tour des croisées du transept ont été atteints.

Transformation

Date environ 1945

Les architectes de la restauration après la guerre sont: M. Paul Gelis, M. Bertrand Monnet, et M. Charles Czarnowsky.

Rénovation "provisoire" de la tour Klotz. La rénovation en bardage bitumeux est particulièrement inesthétique. Il faudra attendre 40 ans pour qu'enfin intervienne la rénovation dans le style néo-roman d'origine.

La tour Klotz6

Date 1987 à 1993
Architecte Pierre Prunet
Jean-Richard Haeusser

Après les dommages causés par les bombardements de 1944, une couverture provisoire fut posée.

Finalement, au terme d'un débat de doctrine, on a pris le parti de restaurer la tour néo-romane à partir de 1988 au lieu de "dérestaurer" le monument en restituant une mitre gothique, plus hypothétique. (sources: Dictionnaire des Monuments Historiques 1995, D.N.A. du 25/08/1988 et D.N.A. du 30/10/1992)

La restauration de la tour Klotz après 43 ans ne pose aucune difficulté technique et sera évidemment plus rapide que la restitution et la Mitre, beaucoup plus ouvragée et délicate à réaliser, moins coûteuse aussi.7

La décision d'opter pour la restauration de la tour néo-romane de Klotz, jugée comme un apport majeur à l'histoire de l'édifice, est prise en 1986. Ces travaux durent de 1987 à 1993. Ils sont réalisés sous la direction de l'architecte en chef des monuments historiques Pierre Prunet et de l'architecte de l'Oeuvre Notre-Dame Jean-Richard Haeusser.8

Rappelons que la rénovation de la tour des croisées fait suite aux démolitions liées aux bombardements d'aout 1944.

Voir un reportage intéressant sur le site de l'INA [archive] avec des photos de la rénovation provisoire après le bombardement.

Autres vues sur cette adresse

Vues prises depuis cette adresse

Références

  1. Inrap, communiqué de presse du 20 juillet 2012
  2. Description de la ville de Strasbourg de 1828 à 1840 par J.P. Farges-Mericourt.
  3. L' Alsace, le pays et ses habitants par Charles Grad
  4. Description de la ville de Strasbourg de 1828 à 1840 par J.P. Farges - Mericourt.
  5. [http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_1=INSEE&VALUE_1=67482&NUMBER=8&GRP=1&REQ=%28%2867482%29%20%3aINSEE%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=9&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=100&MAX3=100&DOM=Tous [archive] Base Mérimée
  6. Dictionnaire des Monuments Historiques d'Alsace (Livre)
  7. Métamorphoses de la cathédrale de Strasbourg du XIe siècle à nos jours. Par Bertrand Monnet.(1987
  8. La Grâce d'une cathédrale, éd. La Nuée Bleue, 2007, page 110.

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.