Loading...

Cathédrale Notre Dame de Strasbourg (Intérieur) (Strasbourg)

De Archi-Wiki

2 Place de la Cathédrale

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1015
Structure Lieu de culte (église, temple, synagogue, mosquée)
Courant architectural roman

Date de construction 1075 à 1080

Date de construction 1230 à 1250

Date de construction 1475 à 1487
Architecte Hans Hammer

Date de construction environ 1860
Architecte Gustave Klotz
Courant architectural roman

Date de construction 1904
Architecte Johann Knauth

Date de transformation 2004
Architecte Benoît Ferre
Jean-Marie Duthilleul

Date de ravalement 14/1/2015
Consultez les 31 actualités de l'adresse


La crypte

Date 1015

La crypte de la Cathédrale date de la période Ottonienne [archive] vers l'an 1015.

On remarquera la bichromie des arcs. Le choeur est la partie la plus ancienne, tandis que la nef et les bas côtés ont été ajoutés à la fin du XIIème. La différence entre choeur et nef est visible car le choeur possède des voûtes en berceau très simple tandis que la nef comporte des voûtes d'arêtes correspondant à l'art Roman.

Les chapiteaux du choeur sont typiques de l'art du moyen âge qui ne tolérait pas le vide (nombreux entrelacs et bestiaire) tandis que la nef et les bas côtés possèdene des chapiteaux cubiques typiques de l'art Rhénan.

La crypte n'est pas ouverte en visite libre, mais uniquement avec un guide.1

En savoir plus sur la crypte [archive]

Chapelle Saint André

Date 1075 à 1080

Ouverture exceptionnelle pour les Journées du Patrimoine.

la Chapelle est située à côté de l'Horloge astronomique.

Elle a été construite entre 1075 et 1090 et contient plusieurs sarcophages, des sépultures d'évêques et de chanoines. En 1681 elle sert de sacristie et en 1792 de lieu d'archives2

Un sarcophage en grès a été découvert en 1848 dans la chapelle et exhumé en 1902, il se trouve actuellement dans le parc du Palais du Rhin.

Le pilier des anges.

Date 1230 à 1250

Ce pilier est au centre du transept sud à coté de l'horloge astronomique. Ce pilier magnifique fut élevé de 1230 à 1250. A la base sont sculptés les attributs de quatres Evengélistes: l'ange, le lion, le boeuf, et l'aigle. Au dessus se trouvent les évengélistes, puis les anges sonnant la trompette du jugement dernier, enfin le Christ et trois anges portant les instruments de la Passion. Ce pilier, d'une audace folle est dû à un architecte de l'école de Chartres dont on ignore le nom, mais qui sans conteste l'un des plus grands sculpteurs de son temps. Il l'a décoré avec tant de virtuosité que l'on en oublie à le regarder, son rôle essentiel.

On l'appelle aussi le pilier du "Jugement dernier" et la légèreté de son faisceau de colonnes est telle que l'on doute à l'origine de sa solidité. Témoin le personnage pensif, accoudé de la "Tribune des chantres" et qui regarde le pilier d'un air anxieux.

Ce serait, pour certains, l'autoportrait de l'architecte Nikolaus de Haguenau, mais pour d'autres celui d'un visiteur qui aurait prédit l'éffondrement rapide du pilier.

"Vous doutez de la solidité" lui aurait répondu Maître Erwin? "Eh bien!vous résterez là à la regarder jusqu'à ce qu'elle ne s'écoule"3

Chaire4

Date 1475 à 1487
Architecte Hans Hammer

La chaire a été réalisée de 1475 à 1487 selon les dessins de Hans Hammer pour les sermons de Geiler de Kaysersberg.5

Il s'agit de l'un des joyaux strasbourgeois dans le style gothique flamboyant. La pierre y est taillée de façon tellement délicate qu'on dirait de l'orfèvrerie.

Viollet-le-Duc dans son dictionnaire d'architecture, émet pourtant un jugement aussi sévère qu'injuste sur l'oeuvre du maître rhénan: "d'une richesse excessive ,comme composition et ornementation d'un assez mauvais goût..."

L'abat-voix a été démonté en 1956.

Horloge astronomique

Date 1838
Personnalité Jean Baptiste Schwilgué

1352: Construction d'une horloge appelée "Horloge des Trois Rois"

1570: Construction d'une seconde horloge par l'humaniste Dasypodius et les frères horlogers Habrecht. L'édifice en pierre qui l'abritait fut réalisé par l'architecte de la cathédrale Thomas Ulberger et décoré par le peintre Tobie Stimmer. Elle fonctionna jusqu'à la veille de la révolution. Le portait de Copernic ( 1473-1543 ) figurant sur l'horloge, est un des plus anciens qui existent.6

L'horloge actuelle a été installée de 1838 à 1842 dans l'ancien buffet, et est l’œuvre de Jean-Baptiste Schwilgué [archive] (1776-1856). Le portait de ce strasbourgeois se trouve sur la tourelle de gauche, au dessus du lion. La maison Ungerer de Strasbourg, successeur de Jean-Baptise Schwilgué, était seule en mesure de revoir ces mécanismes compliqués. C'est Monsieur Bach ingénieur, assisté de son chef monteur Monsieur Mertz, qui ont remis en place les différents rouages du calendrier qui avaient été enlevés en décembre 1969.(D.N.A. du 17/02/1970)

En savoir plus sur l'horloge [archive]

Peinture du choeur

Date environ 1860
Architecte Gustave Klotz

Le choeur, et plus précisément l'Abside, est décoré de fresques de la fin du XIXe siècle. On en apprend davantage dans la revue 'Cathédral' dans un article de Bernard Xibaut : "peinture murale réalisée dans la deuxième moitié du XIXème siècle par le fameux architecte Gustave Klotz, alors que le style romano-byzantin était en vogue".

Cette même source nous apprend que les peintures ont fait l'objet d'une restauration récente.

Les peintures représentent le "couronnement de la Vierge Marie au ciel par son fils, au milieu d'une cour céleste englobant des anges et des saints, comme les apôtres ou encore Saint Arbogast, la patron du diocèse". Le projet initial, qui prévoyait le décor de la coupole, n'a pu être mené à bien.7

Vestibule nord (intérieur)

Date 1904
Architecte Johann Knauth


Choeur8

Date 2004
Architecte Benoît Ferre
Jean-Marie Duthilleul

réaménagement du choeur en 2004 et de son mobilier (autel,ambon...)

pour voir l'ensemble des travaux [archive]

Vitrail de l'Europe9

Date 10/2010
Verrier d'art Max Ingrand

Le 21 octobre 1956 est inauguré le nouveau vitrail du choeur, vitrail financé par la Fondation Jacques-Camille Paris (J-C Paris a été le premier secrétaire général du Conseil de l'Europe de 1950 à 1953). Il remplace le vitrail détruit par un bombardement en 1944.

La vitrail a été réalisé par Max Ingrand.

Relevage du grand orgue

Date 14/1/2015

De janvier à avril 2015, le facteur d'orgues Richard Dott et l'entreprise de restauration Meyer s'occupent de la remise en état du buffet et de la partie mécanique de l'orgue.10

Transept sud11

Date 28/6/2015
Peintre Sylvie Lander

Dans le cadre du millénaire des fondations de la cathédrale, l'artiste Sylvie Lander a réalisé Ex Temporo, un rondo de verre (deux plaques de verre superposées d'un diamètre de 2.5 m, qui est placé sur le mur en face de l'horloge astronomique12

Nouveaux vitraux dévoilés

Date 21/9/2015
Verrier d'art Pierre Alain Parot
Plasticien(ne) Véronique Ellena

Les nouveaux vitraux situés sur la face ouest de la chapelle Sainte Catherine ont été dévoilés lors des Journées du Patrimoine.

Ils sont l'oeuvre de l'artiste plasticienne Véronique Ellena, qui a été retenue pour ce travail.

Elle s'est inspirée d'un "Christ bénissant" du peintre flamand Hans Memling en 1481, ajoutant une grande modernité en intégrant dans le visage du Christ les portraits de 150 strasbourgeois volontaires,formant une mosaïque humaine.

L'ensemble est également un hymne aux beautés de la nature, auxquelles Sainte Catherine était attachée.

Elle a collaboré avec le maître verrier Pierre-Alain Parot, installé à Aiserey. Il a mis en oeuvre une technique de pointe en imprimant les photographies sur les panneaux de verre, puis en sublimant le tout avec des ré-émaillages, les premiers essais de couleur s'étant révélés fort décevants.13

voir l'article paru sur DRAC Alsace [archive]

Source d'inspiration: tableau de Hans Memling de 1481 au musée des Beaux Arts de Boston.

Les avis sont très partagés14

Pierre-Alain Parot a reçu il y a quelques jours le prix Bettencourt pour l'intelligence de la main15

Références

  1. Isabelle Kapp, historienne de l'art
  2. visite commentée
  3. Guide Michelin 1910 et D.N.A. du 1/09/1982
  4. guide bleu (Livre)
  5. La Cathédrale de Strasbourg par le chanoine L.Dacheux 1900
  6. Vivre à Strasbourg décembre 1987.
  7. mensuel gratuit 'Cathédral' édité par la Paroisse de la Cathédrale de Strasbourg n°6 avril-mai 2012 p3
  8. Cathédrale de Strasbourg (site internet)
  9. DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace (journal quotidien)
  10. http://www.cathedrale-strasbourg.fr/news_detail.aspx?cat_id=12&page_id=106&news_id=3362 [archive]
  11. DNA (site internet)
  12. DNA du 27/6/2015 [archive]
  13. conférence de V.Ellena et P-A Parot, Journées du Patrimoine 2015
  14. DNA du 17/10/2015 [archive]etDNA du 20/10/2015 [archive]
  15. France 3 Bourgogne [archive], site sur lequel on peut voir un film sur la réalisation des vitraux

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Wilfred HELMLINGER

Il y a 14 mois
Pointage 0
Superbe, merci Roland !

Roland burckel

Il y a 14 mois
Pointage 0
J'ai rajouté la photo du vitrail n°5 complet, celui le plus près du choeur ainsi que la partie basse où se trouve la Nativité.

Wilfred HELMLINGER

Il y a 14 mois
Pointage 0
Roland, le contraste entre les vitraux du bas-côté sud, non restaurés et restaurés, est saisissant. On le voit particulièrement bien sur une scène de Nativité [archive]parue dans le Strasbourg Magazine de décembre, si on la compare à la photo parue dans l'ouvrage "La grâce d'une cathédrale" (2007), pages 239 et 240. Cette scène de Nativité se trouve-t-elle sur tes photos des vitraux, et dans ce cas, pourrais-tu préciser lequel ?

Roland burckel

Il y a 14 mois
Pointage 0
Chapelle Sainte Catherine: un membre de la Société des Amis de la Cathédrale propose d'installer das les deux baies vides des vitraux de l'église des Dominicains qui sont dans des caisses à l'Oeuvre Notre Dame (DNA du 21/12/2014 courrier des lecteurs [archive])

Roland burckel

Il y a 14 mois
Pointage 0
Qu'est devenu l'abat-voix de la chaire?

Olivier COLLOT

Il y a 14 mois
Pointage 0
Bonjour, concernant le vitrail de l'Europe dans le choeur, le maître-verrier y fait apparaitre les 12 étoiles du drapeau européen bien sûr! Ps: je cherche des photos détaillant le décor Céleste du Choeur, quelqu'un pourrait-il me renseigner?; col-3@orange.fr [archive] Un grand merci d'avance. Laurent